Maladies des tomates : comment les reconnaître et moyens de lutte

C’est bien souvent quand la saison des tomates commence à battre son plein que les maladies des tomates arrivent en force. Reconnaître cul noir, mildiou et alternariose, éclatement, botrytis et autre oïdium pour mettre en place des moyens de lutte devient ainsi un enjeu si on veut continuer à se régaler.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 25 Jul 2020, à 7 h 57 min

Éclatement de la tomate

L’éclatement de la tomate survient principalement juste avant récolte ce qui a tendance à décourager la culture. Ce n’est pas une maladie à proprement parler, mais les fentes qui apparaissent sur les fruits sont des lieux tout indiqués pour le développement de champignons.

maladies des tomates ; éclatement tomate

Dans certains cas avancés d’éclatement de la tomate, il faudra utiliser le fruit en fonction © akiyoko

Symptômes de l’éclatement de la tomate

Des fentes plus ou moins profondes prennent forme habituellement sur le pédoncule mais parfois aussi à l’opposé. Circulaires ou longitudinales, certaines cicatrisent en laissant une marque sur le fruit qu’il s’agira d’enlever lors de la consommation (question de texture).

Moyens de lutte contre l’éclatement de la tomate

Quel que soit le moyen de lutte contre l’éclatement de la tomate, il faut savoir que certaines variétés y sont bien plus sensibles ce qui limitera la portée de vos actions. La noire de Crimée, la russe, l’ananas ou la tomate cerise y sont très sensibles.

L’origine du phénomène vous donnera les solutions lui apporter : quand il fait très chaud et que les arrosages sont trop espacés et trop abondants, la plante stocke un maximum d’eau dans ses fruits en prévision de la future période sèche… allant jusqu’à faire éclater les fruits.

Paillez vos pieds pour garder un taux d’humidité constant à disposition des racines et éviter de trop grosses variations entre sécheresse et abondance.

Arrosez plus régulièrement (toujours en faisant attention de ne pas mouiller les feuilles à cause des autres maladies) et faites rayonner votre arrosage à 30 centimètres autour du pied.

En début de saison ne favorisez pas la fainéantise racinaire de vos tomates, c’est à dire n’arrosez pas trop pour inciter vos jeunes plants à faire des racines et ainsi à s’armer pour les sécheresses de la période estivale.

Lire page suivante : l’oïdium

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. c’est quoi ces simili tomates sur la photo? à la poubelle ces merdes!Faire du bio c’est une chose mais il faut aussi cultiver en plein champ sinon ça ne fait pas grand chose et ne pas acheter de plans hybrides

Moi aussi je donne mon avis