Arnaque : attention au faux ‘Made in France’

Comme beaucoup de Français, vous privilégiez les produits d’origine française pour soutenir les filières et acteurs locaux : une carte de France ou la mention ‘Made in France’ sur l’emballage et le tour est joué ! Mais, prenez-vous bien le temps de lire toute l’étiquette ? Vous devriez peut-être ! Foodwatch a mené l’enquête.

Rédigé par Séverine Bascot, le 14 Jul 2017, à 11 h 20 min

Dans une enquête sortie le 13 juillet, Foodwatch, un think tank militant pour plus de transparence de la part de l’industrie agroalimentaire, sonne l’alerte : les arnaques du Made in France existent bien. Et ce n’est pas parce qu’un produit porte une mention laissant penser que le produit en question est de fabrication française qu’il l’est vraiment. Ouvrons l’oeil !

Alimentation : les arnaques « made in France »

Un sondage IFOP réalisé en 2016 a montré que la majorité des Français va privilégier les produits fabriqués en France au moment de faire un achat. 91 % sont même prêts à payer un peu plus pour se procurer du « made in France« (1). Un résultat qui n’est pas passé inaperçu au yeux des fabricants, qui ont bien compris comment le mettre à profit : ils redoublent de créativité pour leurrer les gens à grands coups de cartes de France, de drapeaux tricolores, de logos fantaisistes etc. sur des aliments « qui ne contiennent parfois pas le moindre ingrédient français« , mais sont seulement fabriqués – c’est-à-dire assemblés – dans l’hexagone.

Lire aussi : Attention arnaque à l’heure de l’apéro !

Ouvrez l’oeil et lisez bien les étiquettes

Pour Foodwatch, certaines grandes marques, marques de distributeurs mais aussi bio mettent parfois en avant le made in France à tort.

arnaque made in france

Du cidre bio village « Fabriqué en France » en fait composé de pommes « Agriculture UE » ; une crème glacée « Fabriquée dans l’Oise« , mais pas de mention de l’origine de l’ingrédient principal soit le lait ; une tarte aux framboises « Cuisinée en France » mais composée de framboises provenant de Serbie, d’Amérique du Sud et d’Union européenne… Foodwatch a dénombré ainsi, une dizaine de cas d’arnaques sur l’origine, tous rayons confondus. Comme souvent, on voit que sur les étiquettes, les détails ont leur importance !

Découvrez la liste des exemples des arnaques ‘made in France’ sélectionnées par Foodwatch

Pour Karine Jacquemart, de Foodwatch : « L’évocation de la France sur les emballages frôle la surenchère dans les rayons. L’ambiguïté profite clairement aux industriels qui désinforment les consommateurs en toute impunité« . En effet, pour l’instant, à l’exception de la viande et du lait, rien ne contraint les fabricants à indiquer la vérité sur l’origine des ingrédients qui composent nos aliments. Il incombe donc à chacun de rester vigilant et de demander plus de transparence de la part des fabricants.

Illustration bannière : Femme mécontente – © Natalia Rezanova
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Elle est pas mal … La Maribul !
    Pffffffffffffffffffffffffff !!!

  2. JE RESTE CONVAINCUE QUE NOUS NE SOMMES PAS AU BOUT DE NOS SURPRISES ?A NOUS D ETRE TRES TRES VIGILENTES .LIRE +++ LES ETIQUETTES JOJO

  3. Ah non … pardon

  4. Consoglobe refuse mon commentaire … Et pour cause … ce site diffuse des arnaques

  5. J’ai ouvert le lien ci-dessus : 10 coiffures pour paraître plus jeune. Un site d’arnaques multiples pour déduire varicosités, effacer les rides etc… Comment CONSOGLOBE peut-il les accepter ? n’ont-il pas de modérateur ou de je ne sais qui, qui pourrait faire gaffe à ce genre de pub ???

  6. La solution est d’éviter au maximum les préparations pour revenir aux produits d’origine.
    Mais contrairement a ce qu’affirme le rédacteur, il existe des produits IGP, AOP et AOC dont ont connait nécessairement l’origine des ingrédients.

Moi aussi je donne mon avis