Attention arnaque à l’heure de l’apéro !

Un bon petit Bordeaux pour l’apéro ? Méfiez-vous : l’étiquette “produit en France” pourrait dissimuler du vin espagnol. C’est la fraude à la francisation dénoncée par 60 millions de consommateurs.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 27 Apr 2017, à 10 h 25 min

Le « Made in France » a le vent en poupe et le secteur du vin a bien l’intention d’en profiter. Certains producteurs sont prêts à tout pour augmenter leur bénéfice et même à vendre du vin espagnol à bas prix sous un nom français plus vendeur. Une enquête menée par l’association 60 millions de consommateurs dénonce ces pratiques.

Du vin espagnol vendu plus cher avec une étiquette française

Votre vin porte un nom français, et pourtant, il est probable que les vignes dont il est issu soient espagnoles. Une enquête menée par l’association 60 millions de consommateurs s’est penché sur un scandale encore peu connu des consommateurs : la fraude à la francisation. Et selon l’organisme, qui a consacré un article sur le sujet dans son dernier numéro à paraître en mai, de nombreux noms seraient concernés par cette escroquerie.

Découvrez les chiffres de la production mondiale de vin sur le Planetoscope

L’arnaque est d’une simplicité enfantine et passe largement inaperçue. Certains producteurs, désireux d’augmenter leurs bénéfices, achètent tout bonnement du vin espagnol, vendu en moyenne 0,35 euro le litre quand le vin français se vend entre 0,75 et 0,90 euro le litre, puis le mettent en bouteille et y apposent une étiquette bien française.

La fraude à la francisation touche tous les secteurs de l’alimentation

Dès lors, difficile pour le consommateur de s’y retrouver. Et pour les autorités également, semble-t-il. L’enquête de 60 millions de consommateurs révèle en effet que les modes de contrôle effectués aujourd’hui ne laissent que peu de chances aux inspecteurs de découvrir ces escroqueries. Les visites de ces derniers ne sont jamais effectuées à l’improviste, ce qui laisse le temps aux producteurs coupables de camoufler leurs artifices.

arnaque vin apéro

L’arnaque aux vins francisés @Ganna Matrysheva

Le scandale de la francisation commence toutefois à faire du bruit et, récemment, des viticulteurs sont descendus dans les rues de Narbonne pour dénoncer ces manoeuvres frauduleuses menées par des commerçants voulant surfer sur la vague du « Made in France ». Le secteur du vin est d’ailleurs loin d’être le seul concerné et dans son prochain numéro, 60 millions de consommateurs consacrera un dossier spécial à cette fraude à la francisation qui impacte tous les Français.

Illustration bannière : vin rouge- ©View Apart
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis