En Europe, la moitié des lits pour bébé ne sont pas sûrs

D’après les autorités belges de la concurrence (SPF Economie), un grand nombre de lits pour bébé vendus dans plusieurs pays d’Europe sont dangereux.

Rédigé par Valérie Dewerte - De Bisschop, le 28 Jul 2016, à 14 h 44 min

En Belgique, les contrôles réalisés sur une cinquantaine de modèles de lits différents ont abouti au retrait de 15 % des produits par les autorités. Mais des tests menés dans d’autres pays d’Europe, l’Allemagne, la Bulgarie, la Grèce, Malte, Les Pays-Bas, le Portugal et la république Tchèque, ont révélé que seuls 25 % des lits bébé étaient parfaitement conformes !

Des lits pour bébé retirés de la vente ou rappelés

Beaucoup de lits fixes et de lits parapluies (pliables) testés n’étaient ainsi pas livrés avec le mode d’emploi, ou en tout cas, un mode d’emploi intelligible pour le consommateur. Plus grave : 70 % des lits n’étaient pas conformes aux normes de sécurité, notamment en ce qui concerne les espaces dans lesquels le bébé peut glisser les doigts et se blesser, ou encore, les risques de basculement.

Des lits pour bébé dangereux sur les marchés européens

D’après les tests réalisés dans ces pays(1), dans un cas sur deux, le lit pour bébé était tout simplement dangereux. 10 des 50 lits commercialisés dans ces pays ont été retirés de la vente, et 15 autres ont fait l’objet d’une campagne de rappel.

À l’échelle française, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) procède également régulièrement à des tests de lits pour bébés, dont certains sont retirés de la vente ou font l’objet d’un rappel.

Illustration bannière : Des lits pour bébé dangereux en Europe – © savageultralight Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis