‘Baby Box’ : une boîte en carton pour diminuer la mortalité infantile ?

En Finlande, c’est la coutume : toutes les mères reçoivent de l’État une ‘Baby Box’ à la naissance de leurs enfants, cette fameuse boîte en carton pour coucher les enfants pendant les premiers mois de leur vie. Cette initiative simple et égalitaire permet aussi de réduire la mortalité infantile, ce qui commence à intéresser d’autres pays.

'Baby Box' : une boîte en carton pour diminuer la mortalité infantile ?

En 1938, le gouvernement finlandais décide de procurer aux femmes enceintes dans le besoin un drôle de cadeau : une boîte en carton où faire dormir leur nouveau-né. En réalité, ce geste a transformé la parentalité en Finlande.

Depuis cette date, toutes les futures mères finlandaises reçoivent cette boîte par l’État, aujourd’hui enrichie des accessoires indispensables pour les premiers mois du bébé : couvertures, habits, biberons… Une initiative utile, d’autant plus qu’elle permet de réduire la mortalité infantile. Aujourd’hui, l’initiative se développe dans plusieurs pays du monde.

La baby box, la boîte en carton pour un sommeil sans risques

Les baby boxes sont plus que des jolis cartons : elles contribuent à diminuer la mortalité infantile, notamment les cas de mort subite du nourrisson.  Lorsque le gouvernement finlandais a étendu le programme des baby boxes à toutes les mères en 1949, le taux de mortalité infantile a chuté de 65 à 2,52 bébés pour 1.000 naissances.

baby box carton

Dormir dans une boîte en carton diminue les risques de mortalité infantile © Finnish Baby Box

Bien entendu, les soins médicaux se sont également beaucoup améliorés au cours de cette période, mais les études suggèrent que la boîte a aussi joué un rôle important dans cette diminution, en offrant au bébé un espace sûr pour dormir.

Selon le National Institute of Child Health and Human Development américain, l’environnement le plus sûr pour le bébé est de dormir seul, sur une surface ferme, sans couvertures. Cet accessoire rudimentaire qu’est la boîte en carton serait donc le meilleur endroit pour faire dormir son bébé.

Une initiative testée aux États-Unis

Les Américains s’intéressent de près à cette question, puisqu’ils connaissent le plus haut taux de mortalité infantile pour un pays développé, avec 5,87 morts pour 1.000 naissances. Un rapport montre qu’au Texas en 2015, 159 enfants sont morts en dormant avec leurs parents ou un membre de la famille.

C’est pour contrecarrer ce problème que les hôpitaux de San Antonio et de Seattle ont mis en place une distribution de boîtes pour les familles les plus démunies : une initiative qui connaît beaucoup de succès.

Une boîte écologique et égalitaire

Au-delà de cet aspect primordial de la mortalité infantile, la baby box délivre aussi un message puissant aux future mamans. « Elle montre que tous les bébés commencent avec les mêmes chances dans la vie et que l’État les prend en charge », explique Danielle Selassie, directrice de l’ONG américaine Babies need boxes, à Yes ! Magazine.

Un support offert aux mères dans le besoin

L’ONG a distribué 500 boîtes cette année dans le Minnesota, à des femmes dans le besoin ou à des mères adolescentes. Certaines d’entre elles n’avaient aucun moyen de faire face aux frais engendrés par la naissance d’un enfant. De plus, les mères adolescentes font face à des jugements cruels par leur entourage : le fait que la baby box leur soit offerte sans aucun jugement peut aussi leur procurer un certain soulagement.

La justice sociale dès la naissance

En Finlande, la boîte est distribuée à tous les futurs parents, quels que soient leurs revenus. Une perspective égalitaire que l’on retrouve dans l’ensemble de la société scandinave. Cela montre que pour la communauté, chaque bébé compte.

baby box boite bébé

La baby box fournit les indispensables pour le bébé © Kela / Annika Söderblom

« Un récent sondage a établi que les mères finlandaises étaient parmi les plus heureuses, et une des raisons qui me vient à l’esprit, c’est la boîte. Nous sommes très bien prises en charge, quand bien même certains services publics ont été abandonnés », indique Titta Vayrynen, une mère finlandaise de deux enfants, à la BBC.

Le fait de recevoir cette boîte représente effectivement une préoccupation en moins pour les jeunes parents qui peuvent compter là-dessus pour diminuer une partie des frais liés à la naissance d’un enfant.

Une boîte écologique

Une fois que l’enfant grandit, vers huit ou neuf mois, la boîte peut être réutilisée ou recyclée. Les baby boxes sont fabriquées avec des colles et des encres non dangereuses pour la santé. Ces boîtes en carton permettent donc de diminuer l’exposition des bébés aux polluants intérieurs dans la chambre, nocifs pour leur santé.

Une boîte saine, sans risques pour le bébé et « démocratique » : à quand sa mise en place en France ?

Photo de couverture : une baby box © BabyBoxInc.