Comment remplacer les lingettes nettoyantes de bébé ?

On le sait, les lingettes pour bébé ne sont pas une bonne option pour la santé ni pour l’environnement. Mais par quoi peut-on les remplacer simplement ?

Rédigé par Pauline Petit, le 24 Jan 2018, à 15 h 25 min

Depuis quelques années, les lingettes jetables ont inondé le marché : lingettes démaquillantes, nettoyantes pour la maison, pour la voiture, mais aussi lingettes pour bébé… On ne nie pas leur côté pratique. Toutefois, il s’agit d’un véritable fléau pour l’environnement.

Leur composition les rend non recyclables ni biodégradables, ce qui provoque de gros problèmes sanitaires pour le traitement des déchets ou en station d’épuration. Selon l’Ademe, elles représentent aujourd’hui 9 % des déchets ménagers, soit 34 kg par personne et par an ! Des déchets facilement évitables.

En outre, elles peuvent s’avérer dangereuses pour la santé. Les lingettes pour bébé peuvent notamment contenir du phénoxyéthanol, un conservateur qui présenterait une toxicité pour le foie et le sang. Dans les produits pour bébé, la concentration autorisée est de 1 %. C’est trop pour l’ANSM(1), qui conseille d’abaisser les seuils autorisés au nom du principe de précaution. Un produit à éviter donc, surtout lorsqu’on voit que les lingettes sont en contact direct avec les parties les plus intimes de son bébé…

Je supprime les lingettes pour bébé au quotidien

Alors, comment faire pour nettoyer les fesses de son bébé tous les jours ? On revient aux bonnes vieilles méthodes de grand-mère qui ont fait leurs preuves sur des générations de bébés !

lingettes lavables

On oublie les lingettes jetables pour son bébé ©iwka

On passe donc au lavage rapide à l’eau et au savon doux, avec un gant de toilette ou au lavabo s’il est tout-petit. On peut également opter pour un lavage avec un tissu en coton lavable. Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de lingettes lavables en matières écologiques.

Des lingettes lavables pour la toilette de son bébé

Les lingettes lavables peuvent être achetées sur des sites spécialisés dans le zéro déchet ou même être faites soi-même. On privilégie les matières absorbantes, douces pour la peau et écologiques. Plusieurs options existent : le coton bio, le chanvre, le bambou… En plus de préserver son environnement et sa santé, il s’agit d’options très économiques également ! Un simple gant de toilette coûte très peu cher à l’achat et est très vite rentabilisé par rapport à l’achat de lingettes jetables.

Par quoi remplacer le produit nettoyant qui imprègne les lingettes ? On l’a dit, du savon doux fait l’affaire, mais il doit être soigneusement rincé. On peut également opter pour une lotion nettoyante bio ou une huile de soin. Là encore, il est possible d’en trouver dans le commerce ou de les faire soi-même à partir d’huiles végétales bio (amande douce, jojoba ou calendula).

Autre avantage de l’utilisation d’huiles de soin à la place des lingettes : elles provoquent très peu d’irritations ou d’érythèmes, contrairement aux produits industriels. C’est généralement ce que les experts en puériculture conseillent lorsque son bébé a la peau très sensible !

On peut aussi utiliser un produit qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années : du liniment oléocalcaire bio pour nettoyer en douceur la peau des bébés.

Liniment oléocalcaire : la recette maison

On peut facilement faire soi-même son propre liniment pour nettoyer la peau des bébés. Il peut même être utilisé sur les mamelons pour les femmes qui allaitent, ou comme crème hydratante au quotidien pour tout le monde.

  • 500 ml d’eau de chaux (disponible en pharmacie, 5 à 9 euros le litre)
  • 500 ml d’huile d’olive de première pression à froid (bio si possible).

À mélanger à chaque usage et à conserver dans l’obscurité. Peut être utilisé pendant plusieurs mois.

En voyage, en déplacement, pour un change express, vous ne pouvez pas vous passer des lingettes jetables ? Vous pouvez opter pour un paquet de lingettes pour une utilisation ponctuelle. Dans ce cas, utilisez des lingettes écologiques : en coton bio, avec des produits majoritairement bio. Scrutez les labels : privilégiez les produits certifiés Ecocert, Soil Organic ou Natrue. Quelques marques de confiance : Natracare ou Tidoo. Choisissez-les biodégradables ou compostables et compostez-les (si vous le pouvez) après l’utilisation.

Illustration bannière : – © Roman Sorkin
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour, C’est très simple, ces lingettes sont résistantes et peuvent se laver.
    J’en ai utilisé, et je les lavais au savon de marseille et les séchais sur une ficelle tendue devant le radiateur de la cuisine, pour réutilisation, et on peut les mouiller un peu et y passer du liniment par exemple.

    On évite de les souiller avec les selles, on peut utiliser du papier hygiénique et même légèrement l’humecter pour prélaver les fesses de bébé.

  2. Bonjour, Le recyclage des lingettes BB n’est prévu nulle part, contrairement à des objets tels que les piles.
    Le problème, pour moi, serait de trouver un recyclage spécifique car les lingettes existent,et maintenant il faudrait assumer leur emploi. Je ne me sers jamais de lingettes nettoyantes, gorgées de produits nocifs. Je dois avouer que je me sers de lingettes BB, et je voudrais savoir si un parcours spécial est prévu pour elles.
    Notre gros défaut, nous les êtres humains, est de ne pas anticiper les effets néfastes, et de lancer ce genre de produit sans avoir prévu le recyclage, qui à notre époque, est plus qu’important.
    Après usage, il faut leur trouver une autre vie comme une litière pour chat,(pourquoi pas ?) qui elles aussi contiennent des parfums et dont on ne connait pas les répercutions.
    Essayons de trouver un trajet écologique pour ces lingettes usagées. Il doit bien exister un domaine où elles pourraient être utiles.
    Pour moi, l’interdiction de certaines lingettes devrait être appliquée : pour les meubles,les vitres, toutes surfaces…
    J’utilise des lingettes BB, sans phénoxyéthanol, qui peut être appelé : phénoxytol ou EGph E.
    Donnez vos idées pour recycler ces lingettes BB, j’écris un livre sur ce problème moderne et j’aimerais trouver des solutions « écologiques ».
    Merci de me contacter : ornang@hotmail.fr boîte à idées.
    domi,

  3. Bientôt des lingettes anti bactériennes et réutilisables et déjà les seuls disques nettoyants anti bactériens utilisés par des parents pour leurs bébés, ultra doux, hyperabsorbants, plus de gant, de coton, de lingette chimique et de serviette pour sécher !
    Le seul polymère synthétique biodégradable qui garde ses vertues antibactériennes plus de 8 mois, aucune odeur….
    Lavable au savon neutre.
    Je vous invite sur ce site, nous sommes une jeune société d eproduits innovant dans différents domaines avec des valeurs respectueuses de l’environnement et parlez en 🙂 Merci boutiqueevalasource.wix.com/boutique-evalasource

  4. Vous avez oublié de citer une tres bonne marque de lingettes sans phenoxyethanol : les lingettes Alphanova. A quand de la pub pour ce tres bon petit labo ??

  5. Merci pour ces informations mais ça devient très énervant de lire partout des conseils pour les « mamans » ce n’est pas plus long d’écrire « parents ».

    • Alan

      Bonjour,
      complètement d’accord avec vous. Je modifie l’article.
      Bonne journée,
      Delphine

  6. Je pense au gant de toilette et à l’eau, la bonne vieille méthode qui a nettoyé les fesses de millions de bébés dans le monde et miracle, ils sont toujours là et avec des fesses au TOP !!!

  7. Maman d’un bébé de 7 mois, je lui lave les fesses avec du coton et de l’eau. Pas de produits toxiques et irritant!

  8. huile et son emballage + coton = déchets également

Moi aussi je donne mon avis