Recycler les couches, c’est possible et les initiatives se multiplient

On parle souvent et à juste titre des couches jetables comme d’une véritable plaie pour la planète comme pour la santé de nos tout-petits. Pourtant, deux initiatives montrent que les choses peuvent changer. Et si on recyclait les couches ?

Rédigé par Maylis Choné, le 6 Oct 2018, à 8 h 00 min

Les couches jetables sont une source importante de pollution et ne se dégradent qu’après plusieurs centaines d’années. Toutefois, récemment de plus en plus d’idées émergent pour changer la donne. L’exemple de deux initiatives développées à une échelle locale en Europe.

Des innovations pour recycler les couches

Quand on sait qu’un enfant utilise environ 4.500 couches entre sa naissance et ses deux ans, et que les déchets générés sont enfouis ou incinérés, on réalise aisément les conséquences sur l’environnement.

Des innovations pour recycler les couches jetables © Katarzyna Wojtasik

En France, tout d’abord, plusieurs crèches de Pugnac, en Gironde, ont décidé de tester pendant un mois des couches un peu particulières fabriquées à Bordeaux par l’entreprise Mundao. Leur intérêt ? Elles sont 100 % recyclables.

Ainsi, une fois remplies, ces couches innovantes et écologiques partent pour le centre de tri de Saint-Denis et de Pile pour y être transformées en compost pour jardin.

Du côté des Pays-Bas, même combat

Si à Bordeaux, on s’insurge contre l’absurdité d’incinérer des déchets organiques qui peuvent tout naturellement servir à fertiliser notre sol, une autre entreprise, basée cette fois-ci aux Pays-Bas, rejoint cette même préoccupation mais de manière plus technique.

Aux Pays-Bas, les couches ont un seconde vie © Monkey Business Images

Cette fois-ci, les montagnes de couches jetables sont transformées après usage en pot de fleurs ou en meuble de jardin !

Le principe est quelque peu plus complexe puisque des réacteurs montant à 250°C sont chargés de séparer les matières fécales de l’emballage plastique. Les matières fécales et les urines sont utilisées comme fertilisant et carburant pour les centrales électriques. Le plastique peut alors quant à lui, vivre une deuxième vie.

Lire aussi : Étonnant : des couches de bébé usagées pour construire… du mobilier !

Le scandale écologique représenté par les couches

Même si vous défendez l’usage des couches jetables car elles facilitent la vie, il est indispensable d’ouvrir les yeux sur le scandale écologique que représentent les changes de nos petits. Dans une crèche de 20 enfants, 18.000 couches sont utilisées chaque année. Au Pays-Bas, 144.000 tonnes sont jetées chaque année.

Du côté du portefeuille, sachez qu’un foyer dépense en moyenne 1.000 euros pour acheter les couches d’un enfant. De nombreuses familles ont plusieurs enfants, le calcul est vite fait.

Les couches, un véritable scandale écologique © I_love_life

Passer aux couches recyclables ou aux couches lavables, c’est possible et préférable : c’est bon pour l’environnement – puisque le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas, mais auusi pour la santé de votre enfant qui ne sera plus en contact permanent avec des composants chimiques allergisants et dangereux.

Illustration bannière : Recycler les couches jetables, c’est possible – © Oksana Kuzmina
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis