Les herbes aromatiques, des produits vendus à prix d’or

En magasin, les herbes aromatiques sont vendues aussi cher que de la truffe ou du caviar.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 7 Apr 2017, à 11 h 10 min

Les herbes aromatiques, qui poussent si facilement dans les jardins, sont commercialisées à des prix exorbitants dans les supermarchés. L’association de défense des consommateurs CLCV vient de publier une étude alarmante sur le sujet.

La ciboulette peut être vendue jusqu’à 400 euros/kg

Ils passent inaperçus dans les rayons de votre supermarché, et pourtant, si vous vous attardiez un peu plus sur leurs étiquettes, vous tomberiez sans doute des nues. Les herbes aromatiques sèches, que vous utilisez pour aromatiser vos plats, sont vendues à des prix exorbitants, et si le prix ne vous effraie pas à première vue, le prix au kilo vous amènera sans doute à changer vos habitudes de consommation.

herbes aromatiques

Les aromatiques au jardin © sanddebeautheil Shutterstock

Dans un récent document, l’Association nationale de défense des consommateurs et usagers (CLCV) publie les résultats d’une enquête effarante sur les prix de 11 herbes utilisées quotidiennement : aneth, basilic, ciboulette, coriandre, estragon, etc. Conclusion, qu’il s’agisse des marques de distributeurs ou de marques plus haut de gamme, les prix des herbes aromatiques sont très élevés. Pour un format classique, la CLCV a observé des prix allant de 60 euros/kg pour des herbes de Provence, à 400 euros/kg pour de la ciboulette.

Le consommateur devrait plus souvent regarder le prix au kilo des produits qu’il achète

À ces produits de base, les industriels n’hésitent pas à ajouter une valeur ajoutée qui peut rapidement faire grimper les prix. La CLCV note par exemple que vous devrez débourser 675 euros/kg pour du basilic portant la mention « première saveur/cueillette fraîcheur », contre 785 euros/kg pour de la coriandre et jusqu’à 1.100 euros/kg pour de la ciboulette.

L’association note également que les marques peuvent jouer sur les quantités pour tromper le consommateur. C’est ainsi qu’en fonction de la gamme que vous choisissez, votre contenant pourra être de 2,5 g comme de 23 g. Un constat qui amène la CLCV à conseiller aux consommateurs de bien regarder ce prix au kilo et non celui à l’unité, pour comparer les prix des herbes aromatiques entre elles et entre les différentes marques.

Illustration bannière : herbes aromatiques – © Dejan Stanic Micko Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bsr,
    1€80 à chaque fois voire 2€ en bio cela me fait un sacré budget. Cette année je me suis mise au persil frisé, ciboulette, coriandre de chez Kokkopelli sur mon balcon. La coriandre prend forme et je compte acheter basilic et menthe. Quand je vois en cette saison du basilic en conventionnel flétri à 1€50 c’est du vol. Achetons de saison!

  2. Le mieux que l’on puisse faire c’est de tout faire pousser chez soit. C’est très facile a condition d’avoir de la place. Moi je fait pousser de la vanille, c’est plus exotique mais en indoor ça pousse très bien.

Moi aussi je donne mon avis