Les brosses à dents électriques sont-elles trop abrasives ?

Manuelle, électrique rechargeable ou électrique à piles, la brosse à dents est garante de notre hygiène bucco-dentaire au quotidien. Aujourd’hui, sensées être plus efficaces pour lutter contre la plaque dentaire, les concurrentes « high tech » de la brosse à dents classique s’imposent dans les rayons et semblent de plus en plus plébiscitées par le consommateur. Le sont-elles vraiment et à quels risques ?

Rédigé par Cornélia, le 11 Jun 2017, à 7 h 50 min

À raison de deux à trois brossages par jour et après les repas, ce geste ne semble pas si anodin, et les effets de la brosse à dents sur l’émail dentaire ne sont pas à négliger.

Aujourd’hui, 48 % des français utilisent une brosse à dents manuelle contre 10,6 % qui ont opté pour celle électrique, sensée être plus performante. Si les mérites des brosses à dents électriques sont vantés par les fabricants, les chercheurs quant à eux, affirment qu’elles peuvent être plus agressives, surtout sur des dents et gencives fragiles.

Les brosses à dents électriques sont-elles trop abrasives ?

À vibrations, rotative, à tête ronde ou à tête longue, la brosse à dents électrique reproduit à l’usage, le mouvement préconisé par les dentistes avec une brosse standard ; et peut « atteindre à la fois les dents, les interstices et les sillons gingivaux » (précise Frédéric Bohin, chirurgien-dentiste à Paris).

brosse a dents

Une jeune fille qui se brosse les dents ©artsplav

Quant à la brosse à dents manuelle (à poils souples de préférence), ses mouvements circulaires – sans trop de pression – sont plus maîtrisés lors du brossage.

Brosse à dent électrique ou manuelle : quelles différences au brossage ?

Pour mieux évaluer la pression et l’impact d’un brossage sur l’émail des dents, des expériences simulant 8,5 années de brossages biquotidiens ont été menées par des chercheurs en Allemagne et aux États-Unis.

Résultats : contrairement à une brosse à dents manuelle, celle électrique – étant plus rapide – érode plus les dents au fil du temps, même si cela « diminuerait le risque de saignement ». En ce sens, on note respectivement un impact abrasif très important sur les dents, variant entre 21 et 15,7 microns, contre 6 et 2,5 µm d’épaisseur en moins.

Meilleur moyen pour éliminer résidus alimentaires, plaque dentaire et éviter les caries dentaires, le brossage des dents répond donc à une question de technicité, de précision, d’éducation et non forcément d’avancée technologique.

Brosse à dents électrique ou standard : un problème de coût

Une brosse à dents classique coûte entre 3 et 5 euros, et il est conseillé de la changer en moyenne tous les 3 mois. Une brosse à dents électrique rechargeable quant à elle, coûte entre 20 et 180 euros, avec une brossette à 10 euros l’unité, et à changer environ 4 fois par an. Celle à piles coûte environ 10 euros de moins mais, inefficace dès lors que les piles sont faibles : il faut donc les remplacer au besoin.

Brosse à dents électrique à piles : un vrai problème écologique !

Aujourd’hui, qu’elle soit électrique ou même connectée, la brosse à dents « high tech » – certes plus efficace que la manuelle – pose pas un problème de santé publique au vu de son impact abrasif sur l’émail des dents, mais aussi, pour son émission de gaz à effet de serre. En raison du poids de ses piles, la brosse à dents électrique – qu’il faut changer régulièrement – pèse entre 170 et 397 grammes et à l’usage, elle rejette 48 grammes de CO2 par jour.

Conseil : Saine et biodégradable, la brosse à dents écologique en bambou ou avec soie naturelle ne serait-t-elle pas une démarche responsable vers un objectif « zéro déchet », y compris dans notre salle de bain ?

Illustration bannière : brosse à dents électrique ©Andrey_Popov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Diplômée en Sciences Politiques, créatrice de mon entreprise et passionnée par les médias digitaux, je suis aujourd’hui mue par une motivation sans...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Tout est affaire d’éducation et d’efficacité. Ces 2 critères sont essentiels. Ils s’agit de supprimer la plaque dentaire. Il faut la repérer par un colorant révélateur (pharmacie) et l’éliminer avec les 2 techniques: 1min1/2 avec une b.à d. électrique rechargeable + 1 min1/2 avec une b.à d. manuelle + fil dentaire ( demander une démo par votre ch.dentiste). Les brosses doivent être souples et synthétiques ( pas de germes se développant dans le poil, contrairement au bambou, soie naturelle, sanglier ) et la main légère. Un dentifrice non pas au fluor mais au sel de fluor ( fluorophosphate de sodium et ou de calcium) adapté à l’âge. Pratiqué après chaque repas ( on ne grignote pas entre les repas ! ) au minimum matin et soir. C’est une habitude, une routine, une discipline.

  2. bonjour
    j’utilise une brosse manuelle 3 fois par jour et même parfois plus après un grignotage, l’important est de ne pas laisser entre les dents de nutriments pour les bactéries qui créent la plaque.
    C’est le prix gloal et l’abrasion que je reproche le plus à la brosse électrique, pas son impact CO2 : 50g par jour c’est ce que produit une voiture sur 300 à 500 mètres ..

Moi aussi je donne mon avis