Covid-19 : est-on immunisé après avoir été malade ?

De nombreux Français ont contracté le Covid-19 et en sont maintenant guéris. Peuvent-ils pour autant prendre moins de précautions ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 14 Nov 2020, à 10 h 15 min

Près d’1,9 million de cas du virus Sars-CoV-2 ont été confirmés en France par Santé publique France avec un taux de positivité de 18,7 % aux tests. Mais une fois guéries, ces personnes sont-elles moins à risque ?

Maintenir les gestes barrière

Alors que la communauté scientifique a entamé une course contre la montre pour rechercher un vaccin ou un traitement contre la Covid-19, l’immunité des personnes qui ont contracté le virus pose question. En effet, certains cas de réinfection au coronavirus en Chine, au Japon et en Corée du Sud ont surpris le monde entier. Même si elle est rare, la réinfection est possible et plusieurs cas ont été confirmés par plusieurs études scientifiques. Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases a montré qu’une personne avait contracté le coronavirus deux fois. Entre les deux maladies, 142 jours se sont écoulés et le patient était asymptomatique. Les scientifiques ont montré que le patient avait été contaminé par deux souches distinctes de SARS-CoV-2 et avait donc été de nouveau contaminé.

En avril 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirmait : « Il n’y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection ». Il est donc nécessaire de poursuivre les gestes barrière et de ne pas relâcher la vigilance comme l’indique le Pr Didier Pittet, épidémiologiste et infectiologue à Genève interrogé par Femme actuelle.

Une durée des anticorps encore incertaine

Respectez bien les gestes barrières dans tous les cas – © CGN089

Une fois malade, l’organisme développe des anticorps. Ces derniers pourraient protéger la personne du coronavirus pour une durée de 3 à 6 mois et pour certains pour toute la vie mais rien n’est encore sûr. La durée de l’immunité serait d’ailleurs limitée. Cependant, le Pr Didier Pittet, auteur de Vaincre les épidémies, et de De la prise de conscience aux gestes qui sauvent avec Thierry Crouzet (ed. Hugo Doc) explique : « Mais pour l’instant, on ne sait pas. À ce stade, nous ne disposons pas de suffisamment de recul pour connaître l’immunité des patients ».

Des chercheurs qui ont publié leurs travaux dans la revue Science ont étudié le plasma sanguin contenant des anticorps de plus de 30.000 patients qui ont contracté le virus entre mars et octobre 2020. Ces derniers n’avaient pas été hospitalisés. Ils ont analysé de plus près les anticorps de 121 personnes au début de la maladie, après 52, 82 et 148 jours. Les scientifiques ont trouvé des taux d’anticorps importants chez 90 % des participants jusqu’à cinq mois après le début des premiers symptômes. Ces données doivent cependant être mises en perspective pour le moment le temps de comprendre ce qui protège le plus l’humain contre le virus. Les auteurs de ces travaux préconisent donc de continuer à respecter les règles sanitaires en vigueur dont le lavage des mains, le port du masque et la distanciation sociale.

Éviter de transmettre le virus

Il faut donc continuer d’être attentif aux symptômes du Covid-19 – © CGN089

Ne pas être de nouveau contaminé ne veut pas dire que l’on ne peut pas transmettre le virus à une autre personne. Ainsi, le Pr Didier Pittet indique dans Femme Actuelle : « Quand on a été infecté par un coronavirus, nous produisons des anticorps. Mais nous pouvons continuer à faire des infections mineures avec les autres familles de coronavirus ».

Il serait donc possible d’avoir été malade puis guéri et de contracter de nouveau le virus en ayant une infection moins importante du fait des anticorps présents dans l’organisme. L’infectiologue ajoute « On ne peut pas affirmer que ces personnes ne peuvent pas le transmettre à d’autres ». Ainsi, le virus peut de nouveau se développer dans la zone du nasopharynx malgré les anticorps et venir contaminer l’entourage de la personne qui avait été déjà contaminée.

Illustration bannière : Immunité Covid-19 – © fizkes
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis