Distanciation sociale – Des idées pour bien respecter ce geste barrière

Appliquer les gestes barrière et respecter la distanciation forment le nouveau crédo (quasi) mondial en cette période de crise sanitaire… De quoi donner des idées aux inventeurs des plus ingénieux aux plus farfelus…

Rédigé par Séverine Bascot, le 15 May 2020, à 18 h 25 min

On nous le dit et redit depuis des mois à présent, il est primordial de faire attention à nous comme aux autres… et cela passe par le fait de mettre de la distance (2 mètres idéalement) entre nous : la fameuse distanciation sociale. On préfère à présent l’appeler « distanciation physique » car il n’est pas question de se déconnecter socialement de nos proches et moins proches, mais juste d’éviter de se transmettre le virus en se tenant trop près les uns des autres !

Des idées et astuces pour mettre de la distance entre nous

Ingénieuses, farfelues, artistiques ou parfois flippantes, les astuces pour faire respecter les gestes barrière et la distanciation se multiplient.

La distanciation à l’école

Les écoles rouvrent peu à peu dans le monde et les parents sont inquiets de ce qui peut se passer dans les classes. En effet, difficile pour les enfants de comprendre qu’ils ne vont pas pouvoir interagir comme avant avec leurs camarades qu’ils n’ont pas vus depuis plusieurs semaines…

En Chine, durant l’ère de la dynastie Song, les officiels de la cour portaient de drôles de couvre-chefs, en haut-de-forme et équipés de tiges horizontales sur les côtés : un moyen de les empêcher de conspirer en se parlant à l’oreille… C’est de ces drôles de chapeaux, customisés par les élèves ou agrémentés de ballons cylindriques d’un mètre de long, que la direction d’une école primaire a décidé d’équiper les élèves pour les aider à respecter les mesures de distanciation.

Respecter ses distances dans l’ascenseur

Pour aller au bureau ou rentrer chez soi quand on habite aux étages, mieux vaut emprunter l’escalier en veillant à ne pas se tenir à la rambarde, pour éviter de se retrouver dans le confinement d’un ascenseur, véritable nid à microbes.

Comme les poignées de portes et les interrupteurs, les boutons d’ascenseur sont rarement nettoyés… Si on ne peut faire autrement pour monter ou descendre, pensez à bien vous laver les mains en arrivant (savon ou gel hydroalcoolique). À moins que votre bailleur/copropriété/employeur ait eu la même idée ingénieuse que dans ces bâtiments en Inde : des cure-dents pour appuyer sur le bouton à jeter tout de suite après usage !

Si on doit vraiment prendre l’ascenseur avec d’autres personnes, chacun doit se tourner le dos dans un coin. L’idéal est de faire des marques au sol pour délimiter l’emplacement de chacun dans la cabine. Un moyen de refaire la déco de l’ascenseur, comme ici à Singapour ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Upper Serangoon Shopping Centre / 7 May 2020 [?: @acidiq]

Une publication partagée par Observing Safe Distancing ? (@tape_measures) le

Lire aussi : Poignées de porte : des moyens ingénieux pour éviter la contamination

La distanciation physique au restaurant

Dans certains pays, les restaurants ont pu reprendre du service, principalement en vente à emporter, mais aussi en terrasse ou en salle… Pour accueillir de nouveau leurs clients dans de bonnes conditions et créer une ambiance unique à tous les affamés courageux qui prennent place aux tables, certains ne manquent pas de créativité…

Comme ce restaurant vietnamien en Thaïlande où l’on mange en tête à tête avec des pandas…

Ou encore avec des mannequins habillés à la mode des années 1940 pour occuper les tables vides, comme ici aux États-Unis…

Dans la rue ou au parc

Avec l’été qui arrive, nombreux sont celles et ceux qui ne veulent pas entrer dans un restaurant mais ont tout de même envie de partager un repas à plusieurs : la saison des pique-niques va pouvoir reprendre. Pour s’assurer que tout le monde reste bien à sa place et que les distances entre les convives soient bien respectées, un designer britannique a imaginé un tapis pour que chacun trouve (et conserve) ses marques facilement !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par PAUL COCKSEDGE (@paulcocksedge) le

« Ah m’asseoir sur un banc 5 minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu’y en a ! »

Si on peut facilement comprendre qu’il faut s’asseoir chacun à une extrémité d’un banc, c’est moins évident dans certains lieux publics où l’affluence va-et-vient sans qu’on s’en aperçoive vraiment. Afin que les passants puissent repérer d’un coup d’oeil où ils peuvent s’assoir pour faire une pause, le scotch coloré permet de délimiter les espaces très clairement.

Comme ici à Singapour, où les bandes jaunes donnent également une touche colorée dans ce paysage minéral :

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

The Star Vista / 5 April 2020 [?: @natgeeoh]

Une publication partagée par Observing Safe Distancing ? (@tape_measures) le

Vous ne voulez vraiment pas être approché·e par un malicieux virus (voire des individus d’apparence humaine) quand vous sortez à l’extérieur ? La créatrice islandaise Ýrúrarí Jóhannsdóttir a pensé à tout et a lancé une collection de masques de protections… disons très spéciaux !

En portant ça, on est presque sûr·e que personne n’approchera trop près, sauf peut-être des amateurs·rices de tricots, subjugué·e·s !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ýrúrarí (@yrurari) le

La technologie pour assurer la distanciation sociale

Si les caméras intelligentes passent inaperçues, on voit par contre passer beaucoup de drones dans le ciel… Mesure de la température, pulvérisation de désinfectants, mais aussi diffusion de messages sonores rappelant les consignes de distanciation physique, depuis le début de la crise sanitaire, la technologie nous en met « plein la vue » !
Applis de traçage numérique, bracelet ou boîtier électronique qui vibrent ou bipent quand on s’approche trop près de quelqu’un… et tout récemment, un chien robot qui a fait son apparition en patrouille dans un parc à Singapour (toujours) rappelant aux passants les règles à suivre.

Illustration bannière : Il faut aussi inventer d’autres moyens de se saluer puis qu’on ne peut plus s’embrasser ou se serrer la main – © THPStock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ce n’est pas de la distanciation sociale mais distanciation physique. Les classes sociales n’ont rien à voir là-dedans, (quoi que… certains en seraient peut-être contents, qui sait ???)

Moi aussi je donne mon avis