Un bouquet de pâquerettes pour les plus coquettes !

Elles n’ont pas leur pareil pour annoncer le printemps, et déposer des touches de gaieté ici et là dans l’herbette. Comme elles portent bien leur vrai nom, les Bellis perennis… Plus connue sous la modeste appellation de pâquerettes, elles font partie de la famille des Astéracées. Savez-vous tout ce qu’elles peuvent faire pour vous ?

Rédigé par Véronique Desarzens, le 20 Mar 2021, à 11 h 24 min
Un bouquet de pâquerettes pour les plus coquettes !
Précédent
Suivant

Ces jolies petites fleurs sont à la fois comestibles et officinales. Et si leurs vertus se transmettent de bouche à oreille depuis la Renaissance, c’est certainement grâce aux belles dames de ces temps lointains qu’elles sont parvenues jusqu’à nous.

Des fleurs de pâquerette pour embellir sa santé

Les principaux composants des pâquerettes, tels que principes amers, mucilages et saponines leur confèrent des qualités curatives. Ses propriétés diurétiques et dépuratives la rendent fort utile en période de détox et chaque fois qu’il s’agit de nettoyer l’organisme.

Grâce à ses nombreuses autres vertus, la pâquerette était autrefois très appréciée dans les campagnes pour soulager tout un cortège de troubles : certains maux de tête, les affections des voies respiratoires, les rhumatismes, la rétention d’eau ou encore différentes affections de la peau, et la liste est loin d’être exhaustive.

Décoction de fleurs de pâquerette

huile de paquerette

Une tisane de fleurs de pâquerette aide à chasser les toxines © Martina Osmy

La décoction permet de profiter très facilement des qualités de cette jolie fleur, qui sait aussi se faire astringente, adoucissante, expectorante et même fébrifuge !

  • Comptez une grosse pincée de fleurs de pâquerettes (évidemment cueillies le plus loin possible des sources de pollution !) par tasse d’eau froide.
  • Portez à ébullition, laissez cuire 10 minutes à feu doux, éteignez et laissez infuser 10 minutes de plus, avant de filtrer.

Buvez jusqu’à 3 tasses par jour, loin des repas. Ne prolongez toutefois pas au-delà de 7 jours de suite, ou alors faites une pause avant de recommencer.

Bon à savoir

Si vous souffrez de dermatoses, pensez à tremper des compresses dans la décoction devenue tiède, et appliquez tout simplement ces dernières sur les régions irritées ou douloureuses.

La liste des maux que la pâquerette contribuait à soulager voire à soigner est en réalité très longue, mais il faut bien reconnaître qu’aujourd’hui elle est un peu tombée dans l’oubli.
Exception faite d’un domaine, celui de la beauté…

Huile, lotion : la Bellis perennis, alliée de votre beauté !

Rafraîchissante et astringente, voici d’abord une petite lotion parfaite pour réveiller votre visage en douceur, mais aussi pour finir votre démaquillage en beauté.

  • Ramassez l’équivalent de 4 à 5 grosses cuillères à soupe de pâquerettes (là encore, dans une pelouse non traitée !).
  • Portez 2 dl d’eau de source à ébullition, et jetez-y votre petite récolte.Retirez du feu, couvrez et laissez infuser, jusqu’à refroidissement.
  • Filtrez.

Il ne vous reste plus qu’à apprécier matin et soir cette jolie lotion, 100 % naturelle, qui convient à tous les types de peau ! Pour en profiter toute une semaine, conservez-la au frigo, dans une petite bouteille ou un pot en verre.
pâquerette, coup de coeurmâcerat pâquerette
Macérât de Pâquerette bio

La Pâquerette est connue pour ses vertus tonifiantes et raffermissantes. Beauté du buste, elle permet de tonifier les seins et d’éviter les ridules du cou et du décolleté. Vous pouvez également l’utiliser sur le visage. 100 % des ingrédients sont naturels et issu de l’agriculture biologique.

A découvrir sur slow-cosmetique.com

 

Recette de l’huile de pâquerettes

Si la pâquerette est restée une célèbre alliée beauté, c’est qu’elle a depuis fort longtemps l’excellente réputation d’être particulièrement douée pour… booster votre buste, précisément, et raffermir la peau là où elle en a besoin.

huile de paquerette

L’huile de pâquerette permet de raffermir les tissus cutanés © ibrahim kavus

Préparer votre huile de pâquerettes : c’est facile et vous en profiterez doublement, car en plus de ses vertus tonifiantes, elle aide aussi apaiser rapidement les bleus en cas de chutes, de contusions et de douleurs. On passe à l’action ?

  • Cueillez entre 200 et 300 fleurs de pâquerettes et mettez-les sécher, par exemple dans du papier ménage. Patientez un peu.
  • Une fois sèche, placez-les dans un gros bocal, et recouvrez-les d‘huile de pépins de raisin, sans odeur et bourrée de vitamine E, ou alors d’une autre belle huile végétale, bio et de première qualité : olive, tournesol ou, version luxe, huile d’argan.
  • Laissez macérer pendant 21 jours, à la lumière et au frais.
    Attention : ne laissez pas macérer vos fleurs plus de 3 semaines, sinon gare à la fermentation !
  • Filtrez et conservez à l’abri de la lumière et du soleil, dans une bouteille teintée.

Si vous en faites votre soin privilégié pour le buste, faites pénétrer cette huile en massages circulaires, de la base des seins jusqu’au menton.
Ce macérat de pâquerettes a également la réputation d’estomper les cicatrices, les vergetures ou même les rides : répétez patiemment pendant 2 mois.
coup de coeur

365 jours de bien-être au naturel – Santé, forme, moral et beauté – 750 astuces et recettes au fil des saisons, de Véronique Desarzens

Des plantes, des fruits, parfois des huiles essentielles, quelques gestes simples et de bons réflexes… voilà qui suffit souvent à améliorer sa journée, au moins 365 jours par an !

À découvrir sur Cultura.com

 

Illustration bannière : La Pâquerette est connue pour ses vertus tonifiantes et raffermissantes © Phovoir
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis