Guide d’achat : comment choisir un siège auto pour votre enfant ?

Avec la poussette, le siège auto est l’achat ‘casse-tête’ pour les jeunes parents. On ne plaisante pas avec la sécurité de bébé ! Le choix du siège auto doit donc être des plus consciencieux. Ce guide d’achat vous permettra de vous poser les bonnes questions afin d’opter pour le siège auto le plus adapté à votre enfant.

Rédigé par Annabelle, le 10 Oct 2018, à 17 h 00 min

Les différents types de sièges auto

Il existe différents systèmes de sièges auto, adaptés à la morphologie de votre enfant.

Les sièges pour les bébés (groupe 0+)

Deux systèmes possibles pour les nourrissons et enfants de moins de 13 kg : le lit nacelle et le siège « dos à la route ».

siege auto

À chaque âge son siège ! © Tomsickova Tatyana

Le lit nacelle est idéal pour les longs trajets pour les bébés de moins de 6 mois. La position allongée est la plus adaptée à son dos et ses besoins de sommeil sont ainsi respectés. Le système « dos à la route » sera adapté aux petits trajets du quotidien (nounou – maison par exemple). En cas de freinage d’urgence ou de choc, la position protègera au mieux les cervicales de votre enfant. Il se fixe par la ceinture de sécurité ou le système Isofix.

Pour les plus grands : les sièges baquet

Pour les enfants jusqu’à 4 ans, c’est le siège baquet qui est à choisir. Il se pose obligatoirement à l’arrière du véhicule, face à la route, et se fixe soit avec le système Isofix, soit avec la ceinture de sécurité.

Jusqu’à 125 cm, on choisit un siège modulable, qui s’adapte à la taille de l’enfant. À partir de cette taille, on peut utiliser un réhausseur ou autre siège sans dossier, jusqu’à l’âge de 10 ans. Vérifiez bien la position de la ceinture : si elle est positionnée sur le cou de votre enfant, c’est qu’il est encore trop petit pour le rehausseur ! La ceinture doit être positionnée sur l’épaule.

Attention ! Ne mettez jamais de coussin sous les fesses de l’enfant pour le rehausser. En cas de choc, le coussin glisse inévitablement et votre enfant risque lui aussi de glisser sous la ceinture de sécurité.

Voici donc tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter un siège auto ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander au vendeur d’essayer le siège auto dans votre propre voiture.

Enfin, sachez qu’il faut impérativement remplacer le siège auto après un accident ou même un choc car le siège peut avoir été endommagé. Renseignez-vous auprès de votre assurance auto qui prend peut-être en charge l’achat d’un nouveau siège. De même, certaines marques remboursent et remplacent un siège auto accidenté. Gardez précieusement la garantie lors de l’achat de votre siège auto.

Peut-on acheter un siège auto d’occasion ? Même s’il s’agit d’une option économique, il est préférable de ne jamais acheter de siège auto d’occasion car on ne sait pas s’il a déjà subi un accident. Achetez un siège auto d’occasion uniquement auprès de personnes de confiance.

Illustration bannière : siège bébé – © Anatoly Typliashin

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci de ne pas dire de bêtises.
    Après les sièges « coques » 0+, je ne vois pas pourquoi vous écrivez « Pour les enfants jusqu’à 4 ans, c’est le siège baquet qui est à choisir. Il se pose obligatoirement à l’arrière du véhicule, face à la route ».
    C’est complètement faux. Un siège auto 1/2 peut très bien être installé à l’arrière dos à la route et c’est même recommandé (renseignez-vous sur le site securange qui est une référence en la matière). C’est 5 fois plus sûr pour nos enfants.
    Si vous pouviez rectifier votre article, ce serait bénéfique pour tout le monde.
    Merci.

  2. En Suisse, nous faisons confiance au TCS**** qui teste les sièges et nous informe de l’actualité de la sécurité. Indispensable.
    Dans ce sens, babycity.ch a créé une vidéo explicative ainsi qu’un outil sur son site pour évaluer le besoin : âge de l’enfant, taille, longueur des harnais, hauteur de l’appui tête.
    Je vous le conseille pour information avant tout choix !

Moi aussi je donne mon avis