Guide d’achat : comment choisir un siège auto pour votre enfant ?

Avec la poussette, le siège auto est l’achat ‘casse-tête’ pour les jeunes parents. On ne plaisante pas avec la sécurité de bébé ! Le choix du siège auto doit donc être des plus consciencieux. Ce guide d’achat vous permettra de vous poser les bonnes questions afin d’opter pour le siège auto le plus adapté à votre enfant.

Rédigé par Annabelle, le 10 Oct 2018, à 17 h 00 min

Sur la route, on ne badine pas avec la sécurité des enfants qui prennent place à bord d’un véhicule ! Ils doivent être attachés de manière « obligatoire, systématique et non négociable, quelle que soit la longueur du trajet ». Or, les dispositifs de sécurité pour les plus jeunes doivent être adaptés à leur âge, poids et morphologie pour être vraiment efficaces. Alors comment choisir le bon siège auto  ?

Siège auto, connaître les différences

Selon la Sécurité Routière, 70 % des enfants ne sont pas installés de façon sécurisée en voiture et 1 siège auto sur 3 n’est pas correctement installé. Il est primordial d’être particulièrement vigilant quant au choix et à la bonne utilisation du siège auto, pour que votre enfant voyage en toute sécurité.

Que dit la loi sur les sièges auto ?

En France, la réglementation impose l’utilisation d’un dispositif de retenue adapté à l’enfant jusqu’à l’âge de 10 ans (ou jusqu’à la taille de 1,35m). Seuls des sièges auto pour enfants bénéficiant d’un visa d’homologation prouvant leur conformité aux normes de sécurité peuvent être utilisés : depuis 2017, la norme R29 ou Isize fait foi, qui classe les sièges en fonction de la taille de l’enfant.

Cette norme indique également que les sièges sans dossier ne peuvent plus être utilisés : jusqu’à ce que l’enfant mesure plus de 125 cm, il doit être assis dans un siège auto avec dossier.

siege auto

Les critères de choix de la ©Prévention Routière

Les sièges auto sont donc classés par groupes selon la taille et l’âge approximatif de l’enfant. Il existe des sièges monogroupes et des sièges évolutifs. Sachez que si les sièges évolutifs se révèlent plus économiques, ils présentent moins d’options de confort.homologation-siege

  • Groupe 0+ : de la naissance à un an environ. Jusqu’à 85 cm ou 13 kg.
  • Groupe 1 : de 1 an à 4 ans environ. Jusqu’à 105 cm.
  • Groupe 2/3 : de 3 ans à 10 ans environ. De 105 à 135 cm.

Reportez-vous aux indications de la fiche technique du siège auto. Il est important de changer de siège dès que votre enfant s’y sent à l’étroit !

En outre, le siège doit obligatoirement être homologué. Pour s’en assurer, vérifiez le marquage : un E suivi d’un chiffre. Cela prouve que le siège auto est conforme aux normes de sécurité européennes.

À proscrire !

Ne jamais acheter un siège auto un peu plus grand « pour plus tard », comme on le fait pour les vêtements. Le siège auto doit être parfaitement adapté à la taille et au poids de votre enfant.

Le système de fixation : Isofix

Les sièges auto peuvent se fixer soit avec la ceinture de sécurité, soit avec le système Isofix. Ce dernier réduit considérablement les risques de mauvaise installation.

Le système Isofix présente deux pinces métalliques de verrouillage terminées par un crochet et situées sur la base arrière du siège-auto. Les pinces se clippent sur deux points d’ancrage fixés entre l’assise et le dossier de la banquette arrière de la voiture. En 2003, Isofix, devenu une norme (ISO 13216), ajoute un troisième point d’ancrage pour plus de stabilité : il s’agit d’un système antirotation, empêchant le siège de basculer vers l’avant en cas de collision.

Isofix est présent sur les modèles de véhicules commercialisés depuis le 26 février 2006. Il est même devenu obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis début 2011. Mais selon la Sécurité Routière, il y aurait encore à ce jour un véhicule sur deux en circulation qui n’en disposerait pas…

Lire page suivante : les différents types de sièges auto

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Merci de ne pas dire de bêtises.
    Après les sièges « coques » 0+, je ne vois pas pourquoi vous écrivez « Pour les enfants jusqu’à 4 ans, c’est le siège baquet qui est à choisir. Il se pose obligatoirement à l’arrière du véhicule, face à la route ».
    C’est complètement faux. Un siège auto 1/2 peut très bien être installé à l’arrière dos à la route et c’est même recommandé (renseignez-vous sur le site securange qui est une référence en la matière). C’est 5 fois plus sûr pour nos enfants.
    Si vous pouviez rectifier votre article, ce serait bénéfique pour tout le monde.
    Merci.

  2. En Suisse, nous faisons confiance au TCS**** qui teste les sièges et nous informe de l’actualité de la sécurité. Indispensable.
    Dans ce sens, babycity.ch a créé une vidéo explicative ainsi qu’un outil sur son site pour évaluer le besoin : âge de l’enfant, taille, longueur des harnais, hauteur de l’appui tête.
    Je vous le conseille pour information avant tout choix !

Moi aussi je donne mon avis