Goldman, le prix Nobel de l’écologie

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 1 Jul 2012, à 14 h 00 min

Ikal Angelei, se bat contre la construction d’une centrale hydroélectrique (Kenya)

La jeune Kenyane livre une bataille féroce contre la construction du barrage Gibe 3, supposé devenir la plus grande centrale hydroélectrique en Afrique, et la quatrième dans le monde.
Le barrage représente une catastrophe tant environnementale que sociale.

Tout d’abord, il diminuerait de manière incommensurable le niveau du lac Turkana classé au patrimoine mondial pour les fouilles archéologiques qui ont été menées et dont l’écosystème prospère profite aux centaines de milliers d’agriculteurs autochtones. De plus, la zone située entre le Kenya et l’Ethiopie témoigne des conflits entre les différentes ethnies. La pauvreté engendrée par l’épuisement des ressources ne fait qu’envenimer la situation.

Ikal Angelei, enfant du pays, indignée par un projet qui n’a même pas été validé par les communautés locales a fondé Les Amis du lac Turkana dans le but de compromettre la construction du barrage pour préserver cet environnement et le futur des individus qui le peuplent.

*

La suite p.3> Ma Jun (Chine)

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. votre adresse mail s’il vous plait

  2. Salut, nous sommes une organisation de developpement denommée Brigade Engagée pour l’Environnement et Ressources Naturelles en sigle BEERN, oeuvront contre ceux qui pensent que l’on doit continuer à faire usage des ressources naturelles renouvelables(foret, biodiversité animale que vegetale, eau,…) comme biens privés d’une personne, communauté, nation et ou continent en faisant mauvais usage. nous voudrions trouver votre mail pour échanger plus.

  3. C’est incroyable que toutes ces multinationnales qui ne pensent que pouvoir et argent, n’aient pas un regard pour l’avenir de nos enfants et du Monde ! Qu’arrivera-t-il, quand tout sera pollué et détruit. Ce n’est pas une question de pouvoir mais une question de bon sens.Mais c’est bien connu, l’argent et la puissance ne font pas bon ménage avec le bon sens.

  4. bravo a ceux qui ont defendu leur terre ( empecher la construction de l autoroute , forage de mine etc….) on en a assez c’est deja beaucoup trop .. chacun vit dans leur propre village qu il faut respecter.. a mes yeux il faut arreter de detruire la nature pour construire des choses que nous n avons rien demander , ni besoin et pourtant mr yann arthus bertrant nous a montrer un tres beau film home c’est magnifique et triste a la fois je pensais faire reagir le monde helas ça ne suffit plus , je suis tres en colere , il faut continuer a mobiliser , il faut STOPPER de construire laissons tranquille a la nature et aux animaux qui ne peuvent pas exprimer pour nous faire comprendre et ils prennent la fuite pour vivre ailleur est ce pas deja suffisant pour deviner ce que ressentent nos chers animaux ??? et rendre les gens tres aggressifs allez voir sur le site feng shui vous allez comprendre ! la nature rend les gens un peu plus zen et la grande cite ça nous rend dingue aggressif j ai vecu a la ville et vivre a l appartement et maintenant je suis a la campagne vivre dans une maison quel difference ! on est plus heureux et plus zen , je comprend mieux les grandes cites sans les arbres ( sans air pur et sans meditation) trop pres des routes ( bruyant , aggressif ) pas loin des magasins ( trop influençable et depense inutile ) etcc….horreur

Moi aussi je donne mon avis