Apprendre à gérer ses émotions pour une vie pleinement épanouissante

Peur, colère, tristesse, … il n’est pas toujours facile de maîtriser les émotions qui nous submergent. Pourquoi et surtout comment apprendre à gérer ses émotions ?

Rédigé par Bruno Lallement, le 10 Feb 2019, à 13 h 00 min

Comment garder sa sérénité lorsque les émotions nous submergent ? Comment gérer ses angoisses, son anxiété, ses peurs ou encore sa colère ? Comment faire de l’émotion une alliée plutôt qu’une ennemie ? Car oui, pour qui sait s’y prendre, l’émotion prend une toute autre allure parce qu’elle donne de la vie à ses échanges, colore ses discours, élève sa créativité et son âme.

Cet article apporte des pistes sérieuses pour apprendre à gérer ses émotions.

La gestion des émotions : base d’une vie réussie

Nous avons tous été à un moment ou à un autre sous l’emprise de nos émotions, qui se sont avérées parfois destructrices. Qui n’a pas été emporté par la colère, par des angoisses tétanisantes à faire vaciller le plus courageux d’entre nous, ou encore par une anxiété profondément enracinée qui génère tant de tourments ?

Rassurez-vous car à moins d’être un virtuose du refoulement, ce qui n’est pas non plus sans conséquence comme nous le verrons, chacun d’entre nous est amené à être aux prises avec de fortes émotions.

Indéniablement, la gestion des émotions nous procurera plus d’aisance et de bien-être dans notre vie. Mais alors comment faire ? Quelle attitude adopter pour acquérir enfin cette sérénité vis à vis de nos émotions ?

Souhaitez-vous d’autres vidéos comme celle-ci ? Inscrivez-vous au Cours Gratuit de Bruno Lallement

Changer son rapport avec ses émotions

Du latin emovere, émotion signifie « mettre en mouvement ». L’émotion est donc un mouvement, ou plutôt une énergie qui s’élève dans notre esprit et se manifeste dans notre corps.

Une première erreur commise par beaucoup, consiste à lutter ou refouler ses émotions. Pour contrer cette énergie qui s’élève en nous-même nous devons – au minimum – mobiliser une énergie équivalente en face. Vous l’aurez compris, c’est tout simplement épuisant.

C’est ce qui explique pourquoi nous perdons parfois complètement nos moyens. En effet, comment être pleinement disponible et ouvert sur ce qui se passe à l’extérieur si toute notre attention et notre énergie sont employées à autre chose, à savoir lutter contre nos émotions ?

Changer son rapport avec ses émotions est un premier grand pas vers la sérénité. Nos émotions s’apparentent à un cheval sauvage qui ne demande qu’une chose : être apprivoisé pour devenir notre allié.

Comme toute énergie, l’émotion a besoin d’être canalisée pour être constructive et utile.

Accepter plutôt que contrôler ses émotions

Tout comme les pensées, les émotions ont la caractéristique d’apparaître et de disparaître dans notre champ de conscience, sans laisser de trace. Oui, vous avez bien lu, si nous nous laissons tout simplement traverser par l’émotion, elle finira inévitablement par disparaître, parce que c’est dans sa nature.

Prenez la plus grande angoisse que vous ayez jamais connu. À l’instant où vous lisez ces lignes, elle n’est (très certainement) plus là, elle s’est élevée puis a fini par se dissoudre naturellement.

Ce n’est pas l’émotion qui est le problème mais plutôt notre attachement à elle, et cela inclut bien sur le fait de vouloir la refouler.

Dans notre inconscient, nous entretenons nos émotions désagréables en nous débattant avec elles, ce qui les fait exister plus longtemps en nous-même. Autrement dit, plus vite nous acceptons nos émotions, plus vite elles se dissipent.

Faire connaissance avec soi-même

L’émotion est une énergie qui se manifeste à la faveur de causes et conditions qui sont directement liées à notre histoire personnelle. Pour preuve dans une même situation, 10 personnes n’auront pas la même réaction ou émotion, parce qu’elles n’ont pas le même vécu. Une insulte pourra déclencher chez une personne de la colère ou de la tristesse, chez une autre de l’indifférence, de l’amusement, ou même une authentique compassion.

L’acceptation est donc le point de départ de tout changement positif. Nous verrons que derrière notre colère se dissimule souvent une frustration ou une peur, derrière une jalousie de la tristesse de ne pas avoir obtenu ce qui nous est cher…

Nos émotions sont comme des signaux qui nous indiquent que nous ne vivons pas ou plus en accord avec nous-même. Être à l’écoute de nos émotions nous permet donc de recueillir de précieuses informations sur nous-même qui nous aident alors à mieux nous connaître.

photo de bannière © GoodStudio

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



En 1987, Bruno Lallement fonde Ressources & Actualisation (R&A), une méthode de réalisation personnelle « naturelle ». Aujourd’hui, plusieurs...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis