Costockage – Et si vous stockiez vos affaires chez un voisin ?

Rédigé par Alan Van Brackel, le 10 Apr 2013, à 18 h 48 min

Un projet collaboratif et humain avant tout

Le projet jestocke.com souhaite coller aux besoins des gens.

Beaucoup d’étudiants sont intéressés, bien entendus, mais il ne sont pas les seuls, et « le contact des gens nous pousse vers certaines directions« , cela « réserve quelques surprises« . Comme ces « compagnies de théâtre » : ce ne sont pas de simples vêtements ou cartons, il y a « un côté affectif avec leurs décors« .

« Créer du lien« 

espaces-stockage-particuliers-04Ce type de demandes est spécifique mais pas isolé. Il s’agit alors d’imaginer trouver des amateurs de théâtre. L’aspect communautaire prend tout son sens : avec ce type de site on « crée du lien » au-delà d’Internet. « Si une grand-mère autorise un jeune à déposer sa moto dans son garage, cela lui fait un revenu mais aussi une attraction dans la journée« .

jestocke.com, chantier en cours !

Après une étude de marché, et une pause bébé, Laure Courty et ses collaborateurs sont repartis au coeur de l’action afin de « développer la plateforme« . Ils trouvent des locations possibles, notamment de « bons espaces dans le Sud » ou même vers « Lille Fives, où les gens ont parfois un peu plus de place dans des quartiers pourtant tout proches du centre-ville« . Ne reste ensuite qu’à peaufiner.

« La question de la confiance reste vraiment un frein« , explique Laure Courty, « même si moins chez les jeunes […] on explique aux gens qu’ils le font déjà ou l’ont déjà fait, ne serait-ce qu’avec de la famille ou des amis ». Mais l’équipe a déjà prévu une solution de paiement en ligne, et une « assurance particulière« , « adaptée » au lancement de ce beau projet.

Qui pratique le costockage ?

Les jeunes en manque de place et des seniors en manque d’argent sont les principaux adeptes du costockage L‘âge moyen entre les propriétaires et les locataires du costockage est diamétralement différent. En effet, la moyenne d’âge des propriétaires se situe entre 45 et 65 ans alors que les locataires, ayant besoin de m² supplémentaires, ont entre 25 et 40 ans. Rien d’étonnant, quand on sait qu’en France, en 2013, la moyenne d’âge pour le premier achat immobilier est de 37 ans.[1]

Autre information intéressante qui ressort de l’analyse des profils : ce sont les hommes qui mettent à disposition de l’espace (70 % des propriétaires) pour compléter les comptes de la maison ; alors que ce sont les femmes qui cherchent de l’espace supplémentaire (70 % des locataires).

Enfin, on note que le costockage est un service qui attire beaucoup les étudiants, ils représentent 30 % des costockeurs.

Le volume et la durée du costockage en France

En moyenne la durée de la location d’un espace de stockage entre particuliers est d’environ 5 mois. 40 % des personnes utilisant le service du costockage le font car ils sont en plein déménagement et qu’il s’agit pour eux d’un moyen simple et peu cher de stocker, à proximité, du mobilier avant leur emménagement.

La grande quantité de lieux de stockage disponibles, et la rapidité permise par le contact direct entre particuliers, permet à 60 % des costockeurs de s’y prendre moins de 2 semaines en avance pour trouver l’espace dont ils ont besoin.

Le volume loué par les particuliers est de 8 m³ en moyenne. 70 % des costockeurs laissent leurs objets en « dépôt », c’est à dire dans des espaces partagés permettant de payer au volume exact stocké.

*Je réagis

(1) Etude de costockage.fr publiée en juillet 2014
(2)  Selon une étude Empruntis.com de 2013

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. bjr je souhaite qu’on me garde dans un espace quelques effets pour une semaine montpellier ouest

  2. Super concept, je ne connaissais pas cette entreprise, j’ai loué ma cave sur ouistock mais je vais aussi me renseigner sur jestocke 🙂

  3. Dans les sites de garde meubles entre particuliers, Costockage est la référence. J’ai pu trouver un garde meuble vraiment pas cher et près de chez moi ! Je vous recommande

  4. Et si la solution était de simplement avoir moins de choses ? et de se débarrasser/donner/revendre ce que l’on utilise pas..

  5. L’idée est bonne. Reste à examiner tous les risques y attenant et ce que dit la loi.

  6. qu’est-ce que c’est que cet article méconnaissant totalement la Loi ? si vous déposez des biens chez un tiers, vous rendez de fait, ce tiers propriétaire du bien !!! En cas de décès ou de simple saisie judiciaire du voisin, vous pouvez dire adieu à vos biens.

  7. A ne jamais faire !!!
    J ai stocke toutes mes affaires chez une voisine qui au bout de deux ans a été expulsée sans me le dire .
    Résultat: malgré un papier attestant que ces biens m appartenaient , les arrivants ont tout brûlè , livres, papiers, objets et le tas de cendres que j ai vu en me rendant sur les lieux, croyez.moi, je ne peux l oublier.
    Aucun recours juridique possible.

  8. J’adore le concept!
    Chez mes parents qui ont beaucoup d’espace, nous avons déjà rendu ce service sans contre partie financière. Mon pote a récupéré ses affaires après un an et encore parce que j’ai réussi à le joindre et à lui ramener ses affaires (mais j’allais souvent à Montpellier).
    Donc continuez à peaufiner le concept et longue co-vie 😉

  9. la confiance restera , je pense, un problème ainsi que le cout de l’assurance spécifique surtout si le contrat est annuel .

Moi aussi je donne mon avis