Éco-conception : une rampe amovible améliore l’accessibilité

Rédigé par Hugo Quinton, le 21 Jul 2015, à 23 h 13 min

Le Prix du Design Durable est à l’initiative de Coca-Cola France et du magazine Néoplanète. Cette année, le concours célèbre sa 6ème édition. Il incite les participants à créer un objet utile, original et innovant à partir d’emballages de produits de grande consommation.

Un concours pour favoriser l’éco-conception

Le Prix du Design Durable est exclusivement réservé aux étudiants et aux jeunes professionnels de moins de 30 ans. Ce concours s’inscrit dans les actions de l’entreprise visant à sensibiliser ses consommateurs à l’importance du recyclage et à la valorisation des emballages. Le but est de transformer les emballages en produits de qualité, esthétiques et tournés vers l’éco-conception. Le gagnant remporte la somme de 5.000 euros.

Cette année, dix projets ont été sélectionnés. Les finalistes étaient jugés selon différents critères :

  • la technicité de la réalisation,
  • le caractère innovant du projet,
  • l’esthétique de la réalisation,
  • le caractère utile de cette réalisation,
  • le respect de la thématique du recyclage des emballages.

Un jury de professionnels du design et de l’éco-conception

Les membres du jury présidé par un groupe de designers qui se fait appeler « Les Sismo »(1), ont pour mission d’accompagner le lauréat en vue d’une éventuelle industrialisation du projet : choix des matériaux, définition des process industriels, sélection des fournisseurs et des partenaires industriels. Les dix nominés ont tous été reçus par l’équipe des Sismo pour les aider à finaliser leur proposition et pour optimiser leur concept.

Ce concours joue un rôle de tremplin pour les futurs éco designers de demain. Pour renforcer le professionnalisme du concours, l’ADEME, le Conservatoire National des Arts et Métiers et l’éco-organisme Eco-Emballages font également partie du jury.

Le projet OKI, grand vainqueur du Prix du Design Durable

C’est Florian Jarrot, un jeune designer de 25 ans, qui a remporté le prix. Titulaire d’un Master en design industriel de l’Université d’Evry, il a mis en place un projet nommé « OKI ». Il s’agit une rampe manuportable, économique et respectueuse de l’environnement. Concrètement, il s’agti d’une petite rampe portative qui permet aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite de franchir une marche.

Grâce à OKI, Florian Jarrot souhaite améliorer l’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Etablissements Recevant du Public.

© Florian Jarrot

Un exemple de marche impossible à franchir pour une personne en fauteuil. © Florian Jarrot.

La rampe OKI se place de manière amovible devant une marche, et s’y adapte en longueur. L’accompagnateur.trice va ainsi participer au passage de la marche en poussant le fauteuil roulant et ensuite récupérer la rampe une fois le transfert effectué.

© Florian Jarrot

© Florian Jarrot

La rampe OKi est composée de deux profilés en aluminium recyclé, reliés par une chaîne. Son poids est de trois kilos, soit l’équivalent de 120 canettes. Sa conception lui permet de supporter les contraintes mécaniques exercées par le poids du fauteuil roulant.

Cette rampe s’inscrit dans le respect de l’environnement grâce à l’utilisation d’un matériau recyclé issu d’une filière de recyclage pérenne. Cet objet apporte une amélioration sociale en faisant preuve d’innovation dans le secteur de la santé.

Illustration : L’éco-conception pour le secteur de l’industrie © Shutterstock

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis