On pourra bientôt diagnostiquer les malades grâce à leur haleine

On peut reconnaître 17 maladies grâce à un appareil qui diagnostique l’haleine des patients. Une technologie bientôt à la portée de tous ?

Rédigé par Pauline Petit, le 24 Jul 2017, à 11 h 40 min

Reconnaître les maladies grâce aux odeurs exhalées par le corps humain, dont l’haleine, est une idée pas si saugrenue. Certains diagnostics ont déjà été réalisés en laboratoire à l’aide d’animaux à l’odorat particulièrement fin, ou par des capteurs électroniques. Mais cette technologie novatrice serait bientôt à la portée du plus grand nombre.

Des tests sur l’haleine permettraient de diagnostiquer 17 maladies

Votre haleine vous trahirait-elle ? On ne parle pas de la mauvaise haleine qui peut parfois vous incommoder, mais de votre souffle quotidien qui révélerait votre état de santé. C’est la fonction d’un « nez » électronique, capable de reconnaître certaines maladies grâce à l’haleine. 

Un système qui pourrait bientôt être utilisé dans la vie de tous les jours

Un vaste projet de recherche(1), impliquant 14 laboratoires dans cinq pays, ont travaillé sur la détection de ces 17 pathologies grâce au « nez » électronique. 1404 personnes se sont déjà prêtées aux tests, dont un tiers en bonne santé et deux tiers souffrant de ces maladies.

haleine

Haleine © ARENA Creative

L’objet, qui ressemble à un test d’alcoolémie, est relié à un ordinateur qui analyse l’ensemble des données contenues dans l’haleine du patient. Certains biais, comme le sexe, l’âge ou le fait que le patient soit fumeur ou non sont écartés des analyses. Les tests sont encourageants, avec un diagnostic juste dans 86 % des cas en moyenne.

L’appareil peut reconnaître différents types de cancers, comme le cancer colorectal, de la prostate, des ovaires ou du poumon, mais encore la maladie de Crohn ou la maladie de Parkinson.

Un tel outil, qui propose un diagnostic simple et non intrusif, pourrait être rapidement développé grâce aux technologies actuelles. On peut même imaginer que le patient s’auto-diagnostique régulièrement à l’aide de son smartphone et puisse permettre ainsi une détection précoce de certaines maladies avant même d’en ressentir les symptômes cliniques.

Illustration bannière : Contrôler son haleine ? – © Mogens Trolle
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. C’est à partir d’observation des chiens qu’ils ont développer cette technique, mais cela marche aussi pour la sortie.

Moi aussi je donne mon avis