Nos astuces pour dépenser moins avec l’arrivée d’un bébé

Un bébé, c’est beaucoup d’amour… Mais aussi beaucoup d’argent. On dépense en moyenne 16.000 euros jusqu’aux trois ans d’un bébé ! Mais on peut aussi éviter certaines dépenses : nos conseils pour dépenser moins avec un bébé.

Rédigé par Pauline Petit, le 8 May 2019, à 14 h 30 min

Cette petite chose, que vous attendez ou qui est déjà là, qui vous est si chère… Si chère ? En effet, avoir un bébé, cela coûte de l’argent, peut-être plus que ce que vous ne le soupçonniez ! Heureusement, il existe de nombreuses astuces pour dépenser moins, tout en évitant des impacts trop lourds sur la planète.

Combien coûte un bébé ?  Les dépenses à prévoir avec l’arrivée d’un bébé

Il a été calculé que les parents dépensaient en moyenne 16.000 euros de la naissance jusqu’aux trois ans du bébé. 1/4 des dépenses, soit 4.000 euros, sont à effectuer avant la naissance du bébé  : poussette, siège auto, table à langer, lit…

dépenser moins bébé

Un heureux événement synonyme de grosses dépenses © Dragana Gordic

Des dépenses non négligeables dès la naissance

L’étude qui estime ces coûts a été réalisée par le site allobebe.fr. Les dépenses se découpent ainsi : 35 % dédiés à l’alimentation, 26 % pour les vêtements, 14 % pour les couches et la toilette, etc. On dépensera environ 900 euros pour une chambre complète, 600 euros pour une poussette « trois-en-un », et 200 euros pour un siège auto.

Si l’étude est très détaillée et peut servir à certains parents, on peut aussi relativiser certains coûts et étudier des pistes pour dépenser moins pour bébé, voire… pas du tout.

Budget bébé – Comment dépenser moins quand on a un bébé ?

Plusieurs postes vont permettre de faire des économies substantielles pendant les premières années ou quand on a un bébé avec un petit budget.

cout bebe

Combien coûte un bébé ? ©Allobebe

Voici comment économiser avec un bébé.

La chambre du bébé : mais pourquoi acheter neuf ?

900 euros pour une chambre de bébé ? Un prix qui nous semble exorbitant. Il est important de se rappeler qu’un bébé n’a pas besoin de grand-chose : un lit, une armoire, éventuellement une table à langer…

Il est préférable d’acheter tous ces meubles d’occasion. En plus des économies, c’est aussi meilleur pour la santé de bébé car ils ne dégageront plus de substances nocives (formaldéhyde et autres).

Petit conseil de maman : Rappelez-vous que le bébé va passer la majeure partie du temps avec vous… et pas tout seul dans sa chambre, surtout les premiers mois. Investissez plutôt dans un bon canapé !

L’alimentation pour bébé : privilégier l’allaitement et le fait-maison

Il est indiqué que l’on dépense environ 70 euros par mois en lait infantile, et 115 euros par mois en petits pots pour bébé. Sauf que l’on peut tout à fait réduire ces coûts, d’une part en privilégiant l’allaitement maternel le plus possible, et en favorisant le fait-maison pour l’alimentation de son enfant.

Un choix plus économique, et plus écologique aussi puisque l’on produit bien moins de déchets, que l’on produit localement et que l’on peut opter pour des aliments bio, frais et de saison.

Les vêtements pour bébé : opter pour la seconde main

Le site allobebe.fr indique que l’on dépense en moyenne 120 euros par mois pour des habits. Portant s’il existe un domaine où il est tout à fait recommandé (et facile) de préférer l’achat d’occasion, ce sont bien les habits pour bébé ! Ils grandissent tellement vite les premiers mois que les habits vont très peu servir.

dépenser moins bébé

Acheter les basiques et récupérer le reste © Sea Wave

On privilégie donc les habits donnés, le bouche-à-oreille entre parents, ou les vide-greniers et magasins d’occasion qui regorgent souvent d’habits pour bébé en bon état. On peut facilement réduire ce coût par cinq ou dix !

Acheter un lot d’habits basiques pour bébé tous les mois, plus quelques bons habits neufs de temps en temps, suffira largement.

La toilette et les couches : privilégier le lavable

On dépense en moyenne 40 euros par mois en couches et en matériel de toilette. Un poste nécessaire, même si on peut le réduire en privilégiant les couches lavables, ainsi que les lingettes réutilisables.

Il s’agit également d’un geste plus écologique puisque votre poubelle en sera réduite d’autant.

On peut également préparer soi-même certains produits d’hygiène comme le liniment.

Les dépenses incompressibles : investir dans du durable

S’il est des dépenses superflues, d’autres sont indispensables : un bon siège auto, que l’on peut éventuellement intégrer à l’achat d’une poussette-landau-cosy. Il est préférable d’investir dans du neuf, ou du bon matériel d’occasion, pour ces achats quotidiens qui vont durer trois ans.

Idem pour les jouets : il est préférable d’acheter des jouets de bonne qualité, qui dureront longtemps, en bois plutôt qu’en plastique même s’ils sont légèrement plus onéreux.

dépenser moins bébé

Préférer des jouets sains et solides © Monkey Business Images

Autre solution pour dépenser moins pour les jouets pour bébé : la ludothèque ! Au-delà du coût d’inscription, vous pourrez emprunter des jeux et jouets pour bébé et les rendre lorsqu’il s’en lassera (rapidement).

Illustration bannière : Coût d’un bébé – © Jorge Manso
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis