Se démaquiller à l’eucalyptus, le test !

La rédaction féminine a déjà testé le démaquillage au bambou et aux microfibres. Cette fois-ci, elle a essayé les carrés démaquillants lavables en eucalyptus, ou Tencel pour les initiés.

Rédigé par Aurore, le 6 Jul 2013, à 15 h 06 min

Démaquillage à l’eucalyptus : le test de la rédac’

Après le bambou et les microfibres, les femmes de la rédac’ ont testé le démaquillage à l’eucalyptus (Tencel) et vous disent ce qu’elles en pensent !

Annabelle : peau mixte et sensible / maquillage léger

Comme ils sont doux ces carrés démaquillants ! J’ai trouvé plutôt agréable de me démaquiller avec les produits Les Tendances d’Emma.

Les carrés sont larges ce qui permet un démaquillage rapide. Je les ai lavés à 30° seulement et les ai sortis de la machine immaculés :)

Le petit sac fourni avec, dans lequel on peut stocker les carrés déjà utilisés, est très pratique. Une super alternative au coton !

Aurore : peau sensible / maquillage complet

Discrets, assez grands et lavables, les carrés démaquillants des Tendances d’Emma ont a priori tout pour le plaire. Mais reste à passer l’épreuve du mascara et crayon noir waterproof.

Pour cela, j’utilise mon démaquillant biphase habituel. Alors que je me démaquille depuis plusieurs mois au bambou, mon premier constat est que le Tencel absorbe moins de produit que son acolyte.

Une fois posé sur mes yeux, le carré d’eucalyptus se fait doux… très doux ! Une véritable caresse ! Et il est efficace en plus, pas besoin de frotter, tout part doucement et simplement.

Un seul carré est amplement suffisant pour les deux yeux et un seul pour le visage. Côté pratique, pour le visage, je reste fidèle aux gants en fibres de bambou de Filbao qui démaquillent en 2 secondes l’ensemble de mon minois mais les carrés en Tencel sont également très efficaces.

Le lendemain, je lave les carrés à froid (Emma recommande un lavage à 40°C mais chez moi, pas d’eau chaude pour le linge, c’est un principe !) : ils ressortent impeccable, à peine une petite traînée grisatre sur le carré que j’ai utilisé pour les yeux, la faute à mon super-mascara qui résiste à tout.

C’est tout doux, c’est écolo, ça lutte contre le jetable et c’est utilisable plusieurs années… Adopté !

Démarche sociale : faire appel aux détenus

Emma n’est pas qu’une maman écolo adepte de petits gestes pour l’environnement, c’est aussi une femme qui a du coeur et qui croit aux secondes chances.

Ainsi, pour fabriquer les carrés démaquillants, les débarbouillettes, les carrés et gants de change pour bébé, les serviettes séchantes pour les cheveux (oui la gamme des Tendances d’Emma est vaste !) et les boites de rangement en bois PEFC, la marque fait appel à des détenus français.

Pour faut-il renoncer au coton jetable ?

Une femme utilise en moyenne 6 cotons par jour pour se « démaquiller » et prendre soin de la peau de son visage, soit 180 cotons par mois ou 2 160 cotons par an ! Un petit budget en fonction de la marque de coton utilisée (entre 10 et 35€ par an), mais surtout un poids sur l’environnement.

En effet, le coton a d’énormes besoins en eau… De plus, le commerce du coton n’est pas toujours équitable pour les petits producteurs, à moins de ne choisir que du coton bio. Pour soulager la planète, passez au lavable !

Et combien ça coûte ?

Pour un Kit Eco test, comptez 5€ pour trois carrés lavables intégralement remboursés. Pour le Kit Eco belle mini (10 carrés démaquillants lavables, 1 filet de stockage en coton bio et une boite cadeau), comptez 20€. Pour le Kit Eco belle Bois, soit 15 carrés, 1 boite en bois PEFC et un filet en coton bio, le prix affiché est de 25€. Les 10 carrés simples sont vendus 15€.

Il s’agit là d’un petit investissement. Certes ces prix peuvent vous paraître importants à côté d’un paquet de cotons jetables vendus dans votre supermarché mais il faut savoir que les carrés sont utilisables 3 ans en moyenne, désengorgent votre poubelle, la satisfaction de faire un petit geste pour l’environnement en plus !

Alors mesdames, convaincues ?

*

Je réagis

Pour aller plus loin :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. le kit 3 carrés sur le site les tendances d emma, donc les trois type de tissus, est tres bien pour découvrir ce qui convient à notre peau, ou selon le maquillage.
    on peut les pre-laver au savon et rincer si on le les passe pas à la machine tout les jours, ça reste un peu gris, mais le savon nettoie …..

  2. Bonjour,

    J’utilise des disques en coton lavable pour nettoyer ma peau. Mais pour ce qui est du maquillage j’ai gardé les disques de cotons jetables parce que les disques lavables restent noirs après être passés à la machine !
    Connaissez-vous des disques lavables qui ne gardent pas la couleur du mascara après avoir été lavés ?

    • j’utilise ces petits disques lavables depuis assez longtemps
      je les lave à la main avec du savon de marseille
      sinon les laver en machine dans leur filet à 90 degrès
      résultat sans traces garanti

  3. Euh… « fait appel aux détenus », ça veut dire quoi?? De 2 choses l’une :
    – donner leur chance à des EX-détenus, soit leur donner un job régulier à leur sortie de prison, ce qui correspond effectivement à « une seconde chance » ;
    – faire travailler des détenus, qui le sont donc toujours, et là, c’est border-line, car inévitablement ça me rappelle les lao-gai chinois (juste un exemple, mais il y en a à foison dans beaucoup de pays), où on utilise la force de travail des prisonniers politiques…

    A re-préciser, donc.
    Merci.

  4. Niveau bactéries, je n’ai pas eu de problèmes depuis que je les utilise.
    Pourtant j’ai une peau à tendance acnéique. Donc pas plus de prolifération bactérienne sur les Tencel que sur les cotons ordinaires, du moment qu’elles sont lavées dans de bonnes conditions.

  5. Bonjour,
    J’utilise les carrés démaquillants des Tendances d’Emma en bambou depuis plus de 2 ans. Ils sont encore en très bon état. J’en suis très satisfaite.
    Il y a environ 6 mois, j’en ai commandé des cotons et des eucalyptus. Ceux en coton sont plus « raides », très adaptés si on a un maquillage très résistant. Ceux en eucalyptus sont extrêmement doux, ils sont aussi très bien. Seul bémol, les deux faces « glissent » l’une sur l’autre parfois, une habitude à « gérer » ce « problème ».
    En fait, les bambous restent tout de même mes chouchous, suffisamment robustes et fermes pour démaquiller, tandis que les eucalyptus sont parfaits pour passer simplement une lotion pour rafraîchir le teint ou à la fin de son démaquillage.
    J’ai aussi pris le kit de voyage avec des cotons bi-face. C’est très pratique !
    Je les ai recommandé à plusieurs amies, mais comme elles se maquillent/démaquillent peu, elles n’ont pas encore franchi le pas… (dommage)

  6. la démarche est convaincante mais là où j’hésite c’est au niveau des réactions allergiques éventuelles (même s’il s’agit de fibres naturelles). Qu’est-ce qui garantit le produit anallergique ? son origine naturelle, son traitement ?? Ayant une peau réactive et recommençant à peine à utiliser des produits de toilette pour visage, je n’arrive pas à me décider. Vos avis m’intéressent car si je peux abandonner le « jetable » c’est vraiment bien. Merci

    • Aurore

      Mone,

      Je vous conseille de passer au lavable et d’opter pour la fibre de bambou. Le côté anallergique de cette matière est simplement dû aux propriétés même de la plante qui ne provoque pas ou peu d’allergie.

      Vous pouvez utiliser ces produits sans problème.

      Bonne journée

      Aurore

  7. inventer des objets qui remplacement d’autres objets mais qui sont nouveaux…. cela s’appelle du marketing… je crois !

    • Aurore

      Nath,

      Ces carrés démaquillants n’ont rien à voir avec des gants de toilette et je peux vous l’assurer pour avoir testé les deux supports.

      D’abord, les carrés sont beaucoup plus doux que les gants de toilette et cela grâce aux tissus ou au tissage utilisés. Ensuite, chaque tissu a des propriétés bien différentes : le bambou par exemple est anallergique et bactériostatique, le Tencel nettoie beaucoup plus d’impuretés grâce à la finesse du tissage.

      Ensuite, les carrés étant lavables et servant à un démaquillage à la fois, il n’est pas bourrés de bactéries comme le gant qui traîne au bord du lavabo. Ensuite, ils utilisent des matières certifiées, issues de plantations équitables et bio, ce qui n’est pas le cas de la plupart des gants de toilette.

  8. franchement, je ne comprends pas très bien…. Il existe depuis des lustres des tissus pour se laver et qui sont lavables… Cela s’appelle des gants de toilette !!!! Alors, je ne vois pas trop l’intérêt d’accumuler encore des « carrés » en plus du reste….

  9. A la lecture de l’article, j’avais déjà envie d’essayé alors en lisant les commentaires des personnes qui ont testé, je confirme mon envie d’essayer. Dès que possible, je vais acheter ces carrés.

  10. Je trouve très interessant ces disques lavables en fibre naturelle mais où peut-on trouver ces disques à l’eucalyptus ds le commerce?
    Je n’ai pas trouvé ds votre boutique.
    merci!

    • Chercher directement le site « Les tendances d’Emma », vous aurez tout le choix des produits de cette « marque ».

  11. J’utilise les carré des Tendances d’Emma depuis plus d’1 an et j’en suis ravie! Ils restent doux et propres malgré les lavages. Et les 2 faces sont vraiment adaptées à la partie du visage que l’on démaquille. J’attends actuellement un bébé et je compte bien utiliser la gamme pour les petites puces. Bref je suis conquise (alors que j’ai essayé d’autres marques qui m’avaient un peu déçues)

    • Aurore

      Bonjour Melgitane,

      Quelle matière utilisez-vous pour vous démaquiller avec les carrés Tendances d’Emma ? Le coton, le tencel, le bambou ?

      Quelles marques aviez-vous testé auparavant ?

      Bonne journée !

      Aurore

Moi aussi je donne mon avis