Constellations familiales : l’héritage invisible

Les constellations familiales font de plus en plus parler d’elles. Le terme intrigue, le contenu plus encore. Approche dans l’air du temps, simplement en vogue, voire farfelue, ou véritable tentative de réponse à des besoins plus archaïques ? Faisons le point.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 7 Oct 2018, à 15 h 15 min

Par elles-mêmes, les constellations familiales ont bien sûr toujours existé. Il a cependant fallu attendre le travail de Bert Hellinger, psychothérapeute allemand(1), pour les mettre en évidence. Du moins sous cette forme-là. Véritables « théâtres de guérison », elles mettent en effet en scène les membres d’une famille…

Constellations familiales : remettre de l’ordre  dans le clan !

Le concept de base est simple : nous sommes issus d’une famille, nous portons un héritage, et les liens avec les membres des différentes générations sont souvent plus forts et plus puissants que nous ne le pensons. C’est en travaillant avec Virginia Satir, qui faisait une sculpture humaine de la famille, que Bert Hellinger a pris conscience de l’importance du champ énergétique et de la manière dont il agissait sur tous les protagonistes.

constellations familiales

« Faire une constellation est le plus beau cadeau d’amour qu’on puisse s’offrir » © Halfpoint

En fait, les liens entre les différents individus peuvent sérieusement influencer nos sentiments, nos émotions et même notre santé.

Face à tout cela, que proposent donc les constellations familiales ?

Concrètement, les constellations familiales répondent à des règles très précises. La personne désireuse de faire ce travail, que ce soit pour améliorer un problème relationnel, de mal-être ou encore de santé, choisit dans l’assemblée des représentants des différents membres de sa famille susceptibles d’avoir, de près ou de loin, une relation avec le problème. Puis, en les tenant doucement par les épaules, elle va les placer les uns par rapport aux autres. Sans oublier, et c’est important, de représenter aussi les exclus, les morts, les disparus.

Chacun, « père », « mère », « frère », « soeur », etc., est invité à dire comment il se sent, là, maintenant, dans cette configuration. Peu à peu, le champ énergétique de la famille ainsi reconstituée va se créer et permettre de mettre en évidence des fonctionnements ou des dysfonctionnements propres à ce « clan ».

Et c’est ainsi que l’on découvre parfois que la personne qui a le problème dans une famille n’est pas toujours celle qui en est à l’origine…

Le but n’est bien sûr pas de chercher un responsable, mais principalement de remettre de l’ordre. Pour qu’une dynamique familiale fonctionne bien, chacun doit pouvoir y être reconnu, et surtout y être à sa place. Un côté un peu archaïque qui peut surprendre…

Pourtant l’expérience l’a montré :  il y a des valeurs fondamentales auxquelles on ne peut pas échapper. Faute de quoi c’est un peu comme un filet qui serait déchiré à un endroit : cela crée un trou énergétique, et quelqu’un, dans les générations suivantes, en fera les frais.

La famille mise en scène

Les constellations familiales font inévitablement penser à un théâtre de guérison, mais… un théâtre dont le seul directeur serait le champ énergétique !

En travaillant sur ce plan énergétique, on voit vite ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. On le remarque très bien dans le langage des corps, et aussi dans la respiration.

Le langage du corps est plus fiable que tous les mots que l’on peut dire.  Au moment de la mise en place de la constellation, l’histoire de la personne importe d’ailleurs peu. Le « metteur en scène » de ce théâtre de guérison insiste souvent sur ce point : il s’agit vraiment de toujours s’en tenir et se limiter aux faits. Les histoires, elles, sont souvent faussées. Pas les faits.

Une méthode étonnante, déconcertante même, mais dont les résultats le sont tout autant. Même si toute guérison a ses limites…  Hellinger est très clair : on a tous un destin, et on n’est pas plus fort que lui ! Ce destin est aussi dans le champ énergétique de la famille.

Même après une constellation réussie, un enfant handicapé le restera, mais il y aura en revanche une compréhension, une acceptation différente qui fait que chacun grandira dans la situation. La guérison survient cependant dans de nombreux autres cas. Les situations de grand mal-être ou les problèmes relationnels, par exemple, y trouvent très souvent leur résolution.

Quant aux maladies, elles ne peuvent elles aussi qu’être améliorées par ce travail.

Pour attractive qu’elle puisse paraître, la constellation familiale a ses exigences

La démarche est très tonique, mais pas question de rester superficiel(le) : il s’agit de s’impliquer à 100 % ! Et puis il faut rester humble aussi, puisque c’est le champ énergétique qui va montrer la direction, et même attirer les solutions.

Moyennant quoi, tout le monde en sortira gagnant, car le phénomène est bien connu : quand quelqu’un guérit ou trouve sa solution, c’est ensuite toute la famille qui va mieux.

Un drôle de théâtre dont les acteurs ne peuvent que grandir en bien-être… jusque sur les planches de la vie !

Pour en savoir plus : « Constellations familiales – Comprendre les mécanismes des pathologies familiales » de B. Hellinger et Gabriele ten Hövel, éd. Le Souffle d’Or.

Illustration bannière : Famille – © Monkey Business Images
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis