Estime de soi : comment aider son enfant à s’aimer ?

Un enfant développe sa propre estime de soi dès le plus jeune âge. Il est vrai que ces débuts sont liés à ceux de la conscience de soi, qui intervient vers l’âge de huit ans selon les spécialistes. Cependant, les parents savent bien que les choses se mettent en place bien avant cet âge.

Rédigé par Sandrine Pouchain, le 24 Mar 2017, à 17 h 00 min

Avec consoGlobe.com, découvrez comment aider votre enfant à construire une bonne estime de soi, et ce dès le plus jeune âge.

Estime de soi : des tout-petits déjà fiers d’eux-mêmes

Regardez votre bébé de quelques mois, déjà à l’affût de vos réactions : il fait du bruit avec son jouet, vous riez et il recommence, tout fier de lui. À ce stade, on ne peut pas encore parler d’estime de soi car un bébé n’a pas conscience de lui-même : il dépend de l’estime et l’attention que ses parents lui porte.

Plus tard, regardez la fierté de cette petite fille de trois ans, Léa, qui réussit à attraper le pompon du manège pour la première fois. Cet exploit fait d’elle l’objet de toutes les attentions de ses parents, frères et soeurs et d’autres spectateurs présents. Ces réussites enfantines augmentent l’estime de soi, surtout lorsqu’elles se produisent en public.

estime de soi

Les petites réussites font les grands succès © Iryna Inshyna Shutterstock

Léa se comportera différemment le reste de la journée, elle sera plus calme, plus autonome par rapport à ses parents et plus confiante en ses capacités d’entreprendre de nouvelles choses.

La cour de récré, lieu de mise à l’épreuve de l’estime de soi

Les enfants ne se font pas de cadeaux dans la cour de récré. Les coups bas ou les histoires rocambolesques, sur fond de jalousies, alliances, exclusions, conflits et humiliations, sont le quotidien de nos enfants. Les parents qui discutent avec leurs enfants le soir le savent bien : « Jules, c’est plus mon ami, il m’a tapé après avoir volé mon jouet ! ».

Les leaders écrasent les dominés, et certains se retrouvent en consultations psy à l’âge adulte à cause des dégâts engendrés.

estime de soi

Parfois dans la cour de récré © Lopolo Shutterstock

Lieu de compétition, l’école est aussi un lieu où l’enfant peut échouer, dans ses relations sociales et/ou son travail scolaire. Cela entraine de la souffrance qui altère insidieusement l’estime de soi.

Lire page suivante : aider votre enfant à construire une bonne estime de soi

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice/journaliste freelance, devenue éco-citoyenne à la naissance de mon premier enfant il y a 10 ans déjà (c’est fou comme devenir parents peut...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Plus on essaie, apparemment d’aider les enfants à avoir moins de problèmes, et plus ils ont des problèmes et deviennent des êtres extrêmement fragiles!!!
    Je vais avoir 71 ans, par conséquent, je sais de quoi je parle, j’ai 3 grands enfants, des petits enfants et bientôt des arrières petits-enfants, j’ai une grande famille, beaucoup de cousins et de cousines…
    Tout le monde étant tout jeune, a su gérer sa vie, ses stress, et tout ce qui va avec…
    Les psy, n’ont apparemment pas arrangé la vie de chacun, puisque aujourd’hui les jeunes sont de plus en plus fragiles et plus on essaie de faire pour eux, et pire c’est…
    Revenons aux vraies valeurs, pas celles qu’on veut inculquer à nos jeunes… et ça se passera pour tout le monde, beaucoup mieux…!

Moi aussi je donne mon avis