Estime de soi : comment aider son enfant à s’aimer ?

Un enfant développe sa propre estime de soi dès le plus jeune âge. Il est vrai que ces débuts sont liés à ceux de la conscience de soi, qui intervient vers l’âge de huit ans selon les spécialistes. Cependant, les parents savent bien que les choses se mettent en place bien avant cet âge.

Rédigé par Sandrine Pouchain, le 24 Mar 2017, à 17 h 00 min

Aider votre enfant à construire une bonne estime de soi

Vous voulez que votre enfant travaille bien à l’école ? Qu’il se sente à l’aise en groupe, sans agressivité ni fanfaronnade ? Aidez-le à consolider son estime de soi !

estime de soi

© Yuganov Konstantin Shutterstock

La meilleure des pédagogies est l’exemple

Alors commencez par travailler votre estime de vous-même ! Votre enfant intériorise la manière dont vous gérez et affrontez les difficultés que vous rencontrez, et aura tendance à mettre en place les mêmes mécanismes.

Montrez-lui régulièrement que vous l’aimez (pas besoin de l’étouffer non plus) et passez du temps en tête à tête avec lui. Il verra qu’à certains moments, vous le faites passer avant vos autres préoccupations.

Lire aussi : Précocité intellectuelle : une histoire de famille

Écoutez-le vous parler de son univers, et de ses doutes lorsqu’il porte un jugement sur lui-même. En ouvrant le dialogue, vous lui apprenez à utiliser le « soutien social » (parler à ses proches de ses difficultés pour obtenir en retour des informations ou des émotions positives), compétence qui lui sera utile toute sa vie.

Surtout écoutez-le bien, avant de commencer à le rassurer. Posez-lui des questions, et essayez de le faire réfléchir à ses propres solutions. Surtout, ne minimisez pas l’importance de ses préoccupations.

estime de soi, jeune fille, arbreN’oubliez pas : les études montrent que les enfants à haute estime de soi se trouvent compétents dans les domaines où ils considèrent qu’il est important de l’être (réussite scolaire, facilités athlétiques, apparence physique…). Un enfant très doué en sport et moyen en classe pourra avoir malgré tout une basse estime de soi s’il juge que ses capacités sportives sont inutiles.

Montrez de l’intérêt pour ce qui l’intéresse. Il se sentira valorisé.

Ne le comparez pas trop aux autres enfants afin qu’il ait le sentiment d’être unique. D’ailleurs, il l’est, n’est-ce pas ?

Apprenez-lui l’humour sur soi-même, encore une fois en donnant l’exemple. Très efficace pour désamorcer des situations difficiles ou embarrassantes. Mais ne vous moquez pas de lui, encore moins en public.

Illustration bannière : – © Rawpixel.com Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice/journaliste freelance, devenue éco-citoyenne à la naissance de mon premier enfant il y a 10 ans déjà (c’est fou comme devenir parents peut...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Plus on essaie, apparemment d’aider les enfants à avoir moins de problèmes, et plus ils ont des problèmes et deviennent des êtres extrêmement fragiles!!!
    Je vais avoir 71 ans, par conséquent, je sais de quoi je parle, j’ai 3 grands enfants, des petits enfants et bientôt des arrières petits-enfants, j’ai une grande famille, beaucoup de cousins et de cousines…
    Tout le monde étant tout jeune, a su gérer sa vie, ses stress, et tout ce qui va avec…
    Les psy, n’ont apparemment pas arrangé la vie de chacun, puisque aujourd’hui les jeunes sont de plus en plus fragiles et plus on essaie de faire pour eux, et pire c’est…
    Revenons aux vraies valeurs, pas celles qu’on veut inculquer à nos jeunes… et ça se passera pour tout le monde, beaucoup mieux…!

Moi aussi je donne mon avis