Quand récolter les potirons et les cucurbitacées ? Et comment bien les conserver

Les cucurbitacées sont une grande famille de légumes qui ont l’avantage de pouvoir se conserver durant tout l’hiver pour agrémenter bon nombre de petits plats salés comme sucrés. Il faut cependant respecter quelques règles au moment de la récolte et pour les conserver dans de bonnes conditions.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 11 Nov 2020, à 10 h 10 min

Quand ramasser les potirons ? Comment réussir la conservation de butternut ? Des questions simples mais importantes dans la mesure où les réponses s’appliquent à toutes les cucurbitacées et courges de conservation.

Quand récolter les courges et toutes les autres cucurbitacées ?

Potirons, bleus de Hongrie ou géants d’Atlantique, courges du Pérou et la majeure partie des 800 espèces de cette grande famille se récolte tout simplement quand le feuillage de la plante commence à péricliter.

La mort de la plante avec le jaunissement puis le dessèchement des feuilles et des tiges est le signe que vos légumes sont prêts à être récoltés, surtout quand ils se détachent aisément de la tige. C’est le moment de cuisiner à petit prix et de profiter de leurs bienfaits !

Pas de panique au moment de la récolte… les cucurbitacées ne craignent pas de rester dehors sous la pluie et dans le froid. Il faudra cependant absolument les ramasser avant les premières gelées.

Le potiron bleu de Hongrie est sucré juste ce qu’il faut pour de superbes tartes © Miriam Doerr Martin Frommherz

Cucurbitacées – Le saviez-vous

Dans cette grande famille qu’est celle des cucurbitacées il existe plusieurs espèces, sur les 130 genres existants, qui sont plus spécifiquement « d’été » et non de conservation. On peut citer les fameux concombres, les pastèques ou encore tous les melons.

Conservation butternut, potiron, courge… Comment procéder avec les cucurbitacées

La conservation des cucurbitacées commence au moment de la récolte, ne l’oubliez pas !
Portez donc une attention toute particulière au fait de ne pas cogner ou laisser tomber les légumes au moment de la récolte.

Pensez également à laisser plusieurs centimètres de pédoncule ou « queue » à vos cucurbitacées au moment de les ramasser. Et bien nettoyez-les bien avant le stockage.

La conservation des potimarron est aisée © t.sableaux

Lire aussi :  Prudence avec les courges, certaines sont toxiques

Entreposez-les ensuite dans un endroit sec, c’est essentiel. Visez également une température comprise entre 10 et 15°C sans pour autant avoir absolument besoin de les protéger de la lumière.

Disposez-les à plat (ne pas les entasser) en faisant en sorte qu’elles ne se touchent pas les unes les autres et préférez un substrat souple pour les déposer (carton, paille, etc.).

Enfin, ne les oubliez pas trop longtemps et passez régulièrement voir si aucune d’entre elles n’est en train de pourrir.
Pour vos recettes, sélectionnez en priorité celles qui vous semblent un peu moins vigoureuses que les autres.

Illustration bannière : Voilà une belle récolte ! – © xsense
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis