Comment monter son récupérateur d’eau ?

Au-delà du seul prix de l’eau qui n’est pourtant pas à négliger, utiliser de l’eau de pluie permet surtout de diminuer son empreinte écologique. Pourquoi utiliser de l’eau potable pour arroser, nettoyer son vélo ou ses outils de jardin alors qu’on peut utiliser celle qui tombe du ciel grâce à un récupérateur d’eau ?

Rédigé par Aurore, le 21 Jul 2020, à 14 h 54 min

Un récupérateur d’eau ou une cuve à eau, trop compliqué à installer ? Léa, 27 ans, qui vient d’en installer un chez elle, nous prouve le contraire et nous donne des conseils judicieux.

Une cuve à eau pour récupérer l’eau de pluie : premières impressions

Léa habite dans le Nord de la France. Elle a récemment fait l’acquisition d’une cuve à eau de pluie cylindrique 310 litres et nous raconte ses premières impressions.

« Un samedi matin, un camion arrive devant chez moi. Livraison de mon récupérateur d’eau ! J’ai commandé un modèle Cuve à eau de pluie cylindrique 310 l. Carton assez encombrant. Le récupérateur fait presque 1 m de haut pour un diamètre de 80 cm. Pas trop lourd, je le déplace facilement toute seule. Je déballe le carton, – sans colle, il pourra donc me servir pour réaliser ma butte de culture en lasagnes étant donné sa taille. Ça n’a pas l’air très compliqué (en tout cas beaucoup moins que les meubles Ikea) à première vue » !

Dans le carton, elle a trouvé :

récupérature d'eau

  • La cuve
  • Le couvercle
  • Un robinet
  • Un petit tuyau de 20 cm de long
  • Un filtre / collecteur à placer sur la gouttière

 

Les outils dont j’ai besoin :

  • Une scie à métaux pour découper la gouttière (je la vole à mon homme !).
  • Une perceuse avec scie cloche pour faire les trous du robinet et du tuyau de raccord à la gouttière (bon, je ne savais pas ce que c’était une scie cloche… ça se fixe au bout d’une perceuse).

Il fait beau dehors alors au boulot !

Bon à savoir

Choisissez toujours un modèle pour récupérer l’eau de pluie muni d’un couvercle pour moins avoir à le nettoyer d’une part, mais aussi et surtout pour éviter que des moustiques n’y élisent domicile et y pondent leurs oeufs !

Lire page suivante : Les étapes d’installation du récupérateur d’eau

Illustration bannière : Le volume d’eau de pluie collecté par un récupérateur d’eau peut être impressionnant © Anna Nikonorova
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Quelqu’un a-t-il installé un récupérateur d’eau sur une descente d’eau pluviale de véranda (section de cache est carrée) ? Je serais intéressée par son expérience.

    Merci

Moi aussi je donne mon avis