Mon enfant veut devenir végétarien : comment l’accompagner ?

Votre enfant a décidé de devenir végétarien ! Accompagnez-le au mieux dans ce processus, sans le stigmatiser ni que cela devienne un casse-tête.

Rédigé par Pauline Petit, le 19 Jun 2019, à 17 h 10 min

Un beau jour, votre enfant -ou votre ado-  arrive en vous annonçant : « maman, papa, je ne veux plus manger de viande ! » Il veut devenir végétarien ? Très bien, à vous de l’accompagner dans ce choix, pas toujours facile à assumer vis-à-vis des autres.

Comment accompagner un enfant qui veut devenir végétarien ?

Qu’il s’agisse de convictions liées au bien-être animal, à l’écologie, ou simplement par goût, un·e enfant qui ne mange pas de viande – même à la cantine ou chez les amis – doit être accompagné·e, car il s’agit d’une démarche qui peut le stigmatiser.

À nous donc de lui donner les clés pour faire respecter son choix à la fois à l’intérieur de la famille et en-dehors. Si vous n’êtes pas végétarien et que vous avez plusieurs enfants, élaborer des repas peut devenir un véritable casse-tête… Cela peut devenir aussi l’occasion de changer ses habitudes alimentaires et devenir flexitariens !

Régime végétarien et enfance : on respecte ses choix

Tout d’abord, sachez que si votre alimentation est équilibrée, un enfant ou un ado peut tout à fait devenir végétarien. Il suffit de trouver dans l’alimentation végétale un apport en protéines, en vitamines et en minéraux suffisants pour éviter les carences. Pour cela, à vous et à lui d’élaborer des menus équilibrés, riches en protéines végétales.

enfant vegetarien accompagner

Accompagner son enfant végétarien ©Photographee.eu

Vous pouvez expliquer, en sa présence, aux autres membres de la famille que votre enfant a décidé de devenir végétarien, et pourquoi, avec des mots simples. Lors de la préparation des repas, ou des courses, ne pensez pas à ce choix comme à une tâche en plus mais comme à un défi : comment faire accepter cette poêlée de lentilles à toute la famille ?

Si vous n’êtes pas végétariens, vous pouvez opter pour deux ou plusieurs repas sans viande et sans poisson dans la semaine pour plus de convivialité et pour le côté pratique. Vous verrez, cela deviendra vite une habitude et les plats simples peuvent devenir les préférés de vos enfants : lasagnes aux légumes, pizzas végé, couscous… Il y a plein d’idées pour une assiette végétarienne  équilibrée chaque jour. Votre enfant végétarien finira peut-être par convertir tout le monde !

L’enfant végétarien à l’école et en dehors : pas facile !

C’est à l’extérieur que les choses se corsent et il faudra pas mal de volonté à votre petit bonhomme pour faire entendre et respecter son choix. En effet, la société dans son ensemble est encore très viandarde, et il est parfois difficile de faire comprendre que non, les végétariens ne mangent pas non plus de poisson et que oui, les lardons dans la quiche sont bel et bien de la viande !

Pour cela, vous pouvez donner quelques clés de discours à votre enfant pour qu’il explique son choix simplement aux autres enfants et aux adultes. À la cantine, les alternatives végétariennes sont souvent encore rares : signalez-le au personnel éducatif et indiquez qu’il ne s’agit pas d’un choix religieux mais éthique (pour leur faire comprendre par exemple qu’il ne mangera pas non plus de poisson).

S’ils sont invités chez les copains, informez discrètement les parents du choix de votre enfant, sans que cela devienne pour eux une source de tracas. En termes d’équilibre alimentaire, qu’il s’agisse d’un repas à l’extérieur ou à la cantine, vous pouvez rééquilibrer en leur donnant une ration de protéines supplémentaires le jour suivant.

Quant aux questions et aux sarcasmes : « Et la souffrance de la carotte, alors ? », apprenez à vos enfants à passer outre et à suivre leur chemin.

Si vous avez besoin de conseils ou d’accompagnement, vous pouvez vous tourner vers une association végétarienne qui peut vous coacher à la fois en termes psychologique et de nutrition. Carol Adams, dans sa Lettre aux parents d’enfants végétariens, nous conseille : « Parvenir à les respecter, même dans leurs désaccords avec vous, leur enseigne aussi le respect. Vous verrez par la suite cette leçon fleurir dans leur vie à de multiples occasions. Ils auront appris cela de vous. »(1) Une belle leçon de vie comme les enfants savent la donner !

Illustration bannière : Enfant bien décidée à devenir végétarienne – © Sunny studio
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci pour cet article très respectueux des enfants.
    Il est plus intelligent de les accompagner dans leurs choix plutôt que leur imposer les nôtres. Surtout que maintenant de plus en plus d’enfants sont sensibilisés à la souffrance animale, c’est surtout cela qui les préoccupe…
    La société évolue quand même dans le sens du végétarisme, lentement mais sûrement…

Moi aussi je donne mon avis