Connaissez-vous la Cistude : une tortue bien de chez nous et bien menacée ?

Véritable éboueuse des zones humides car charognarde, la tortue Cistude d’Europe participe à leur équilibre. Mais pour combien de temps encore, alors qu’il s’agit désormais de se mobiliser rapidement et massivement pour la sauver ?

Rédigé par Julien Hoffmann, le 3 Dec 2019, à 18 h 50 min

La tortue Cistude d’Europe est une tortue qui a toujours évolué dans nos contrées. Emblématique des zones humides françaises, sa disparition pas à pas n’est pas inéluctable car nombreux sont ceux qui se mobilisent, jusqu’à monter un programme d’élevage et de réintroduction, pour la sauver de l’extinction.

Tortue Cistude d’Europe – comment protéger et restaurer son habitat ?

Nombre d’espèces sont sensibles à leur environnement et ont besoin de bonnes conditions pour pouvoir se maintenir et prospérer.

La tortue Cistude d’Europe ne déroge pas à la règle et c’est pourquoi l’une des premières mesures de protection de l’espèce consiste soit à préserver les milieux où elle évolue déjà, soit à renaturer les milieux où elle vivait jadis.

La tortue Cistude n’a pas de trait rouge sur la face comme la tortue de Floride © Aldo91

Entre 1960 et 1990, la France à perdu 50 % de ses zones humides, lieu de vie de la Tortue Cistude d’Europe… Pas étonnant que cette espèce ait désormais besoin d’un petit coup de patte !

Cistude d’Europe répartition

Les cistudes aiment les zones humides aux eaux douces, calmes et ensoleillées. Quelques foyers de peuplement très isolés les uns des autres subsistent en France en Indre, en Charente-Maritime, en Aquitaine (Gironde, Dordogne, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques), dans le Gers, en Isère, dans les Bouches-du-Rhône, dans le Var et en Corse.

Comment cohabiter intelligemment avec la Cistude

Ne pas relâcher des tortues exotiques

La tortue Cistude a un sérieux problème de concurrence avec un des animaux que nous utilisons comme NAC, la désormais bien connue tortue de Floride. La concurrence alimentaire faisant rage entre ces deux espèces, ne relâcher JAMAIS une tortue de Floride dans la Nature !

Lire aussi : Les grandes tortues de mer iraient mieux : les efforts de conservation portent leurs fruits

Pêcher en protégeant la Cistude

Les pêcheurs peuvent aussi beaucoup aider les Tortues Cistude en… les laissant tranquille. En réalité, il leur faudrait

  • utiliser de gros hameçons que la tortue Cistude n’apprécie pas,
  • éviter de laisser la ligne sans bouger car cela les attire,
  • et surtout ne jamais laisser de fil de pêche dans l’eau car cela pourrait devenir un piège mortel pour cette tortue.

Lui laisser de la place

Les aménageurs en tous genres et les propriétaires d’étangs peuvent aussi participer à la sauvegarde de l’espèce en lui laissant une petite place, c’est-à-dire en laissant par exemple un tronc dans l’eau pour qu’elle puisse se dorer au soleil, activité vitale pour elle.

Les cistudes aiment vivre proches les unes des autres © Aldo91

Aménager des berges en pentes douces va également aider la Cistude à entrer et sortir de l’eau.

Un programme d’élevage et de réintroduction

La réintroduction consiste à reconstituer des populations d’une espèce dans des secteurs où elle a disparu ou dans lesquels elle est en forte difficulté. On appelle cela des renforcements de populations.

Dans le cadre d’un programme de réintroduction plusieurs structures, dont le Zoo de Branféré, mènent des élevages de tortues Cistudes d’Europe afin de les réintroduire dans différents endroits. La chose n’est pas du tout aisée et nécessite de fortes connaissances de l’espèce pour que le succès de la démarche soit garanti.

À l’heure actuelle et dans le cadre des discussions du futur « Plan National d’Action Cistude » les échanges et questions se posent quant au type d’élevage (intérieur ou extérieur) et au type de reproduction (artificielle déclenchée ou naturelle sur talus).

Tout cela peut paraître étonnant, mais la chose est techniquement complexe et peut être la clef de réintroductions réussies et de la sauvegarde de l’espèce.

A-t-on besoin de préciser ici qu’il ne faut en aucune manière ramasser une tortue Cistude dans la nature ! Parfois, on pense qu’on va sauver une tortue, mais il est fortement déconseillé de déplacer un animal sauvage hors de son habitat. De plus, la Cistude est une espèce protégé par la loi.

Lire aussi : nos conseils pour adopter une tortue

Illustration bannière : Cistude d’Europe © Czesznak Zsolt

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis