Oser changer de vie pour son bien-être et celui des autres

Qui n’a pas un jour imaginé une existence différente, à la fois plus lente et pleine de sens, pourtant rien n’a encore bougé. Il n’est pas trop tard : il est toujours possible de changer d’avis, de changer de vie… Il suffit d’un pas : lancez-vous !

Rédigé par Séverine Bascot, le 14 Sep 2017, à 12 h 11 min

Changer sa vie, quel beau projet ! Selon une étude OpinionWay réalisée pour Terra-Eco en juin 2014, les trois quarts des actifs en France aimeraient changer de vie, de région (69 %) ou de métier (66 %). Mais pour 94 % des personnes sondées, cette démarche de changement est difficile.

Changer de vie : « Aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie » – Victor Hugo

Qui n’a jamais été frappé par la multiplication des exemples inspirants ? Le copain ingénieur qui a monté un club de plongée au soleil, l’ancienne voisine banquière devenue sophrologue, la belle-soeur secrétaire partie élever une nichée de poules et cultiver une parcelle en bio… Parcours professionnel, vie sentimentale ou tout simplement choix de vie : nous aspirons toujours à changer au mieux, à progresser.

© Ditty_about_summer

Bien-sur, certains détestent le changement, préférant les repères stables au sein d’une routine confortable, tandis que d’autres peuvent franchir le pas du jour au lendemain. Nombreux aussi sont ceux qui se plaignent, attendent et subissent, plutôt que de chercher les moyens pour effectivement tout revisiter, de la cave au grenier, et reprendre leur vie en main. Mais, dans ce cas, il faut bien se rendre compte qu’on risque d’être « condamné » à s’étioler dans une routine qui ne convient pas, peu ou plus.

Bien sûr, le but n’est pas de « changer pour changer » à tout prix, surtout si l’on est épanoui dans sa vie actuelle. Mais, dans le cas contraire, il est possible de faire avancer beaucoup de choses, si l’élan vient du plus profond de soi… Après tout, on peut changer de vie à tout moment, c’est d’ailleurs aussi souvent elle qui décide pour nous.

Les déclencheurs pour changer de vie

Le déclic peut se produire malgré soi, suite à un licenciement, à une fin de contrat, un décès… Non choisi le changement provoque toujours un séisme, dont l’intensité varie évidemment d’une personne à l’autre, mais le cheminement n’est souvent guère plus facile quand le changement est voulu.

Fréquemment de nos jours, même avec un diplôme en poche, le marché du travail fait qu’on se retrouve à se sentir comme un « petit maillon de la chaîne » dans de grandes sociétés, avec pour seuls horizons, un ordinateur et une machine à café. Au bout d’un certain temps, lassitude et sentiment d’avoir été floué peuvent s’installer, et cela peut marquer le bon moment pour redoubler de créativité, et aller chercher ailleurs un sens que l’on ne trouve plus.

changer de vie

© alphaspirit

Une tendance qui développe et se traduit par une avalanche de reconversions artistiques ou vers des métiers du bien-être, de créations de startups et de micro-entreprises, de tours du monde… De nouvelles vies en construction, plus orientées vers la recherche de l’équilibre et le développement personnel.

Parfois, le déclic est plus inattendu : opportunité à saisir, rencontre d’un mentor ou d’un partenaire, événement marquant, voire une goutte d’eau qui fait déborder le vase…

D’autres fois encore, cela se produit sans que l’on sache pourquoi : une envie lancinante, un élan de l’âme, un filet de voix intérieure… Et puis, un jour, on est prêt, le projet a mûri tranquillement dans notre inconscient et on s’aperçoit qu’il est temps de s’en emparer.

Des reconversions parfois radicales, à des années lumières des aspirations ou formations d’origine

Un emploi, qui occupe un tiers de nos journées, se doit de nous épanouir. Mais, pour arriver à cette plénitude et opérer des changements majeurs durant sa carrière professionnelle, il faut oser réfléchir aux alternatives possibles, se renseigner sur la reconversion professionnelle avant même d’oser entreprendre.

Veut-on transmettre son propre savoir ? Aider des entreprises à mettre en place des solutions en tirant parti de ses compétences personnelles voire créer sa propre entreprise ? Passer d’un travail intellectuel à un travail manuel ou vice-versa ? Rêve-t-on, d’un changement radical, qui va forcément nécessiter une période plus ou moins longue de formation ? Et peut-être la désapprobation des proches et des enjeux financiers non négligeables…

changer de vie

© leolintang

Suivre ses rêves de vie

L’intelligence, le talent inné, l’ambition ou encore le dévouement à eux-seuls ne permettent pas de changer de vie. Si on veut sortir de cette existence toute tracée, qu’elle soit confortable ou non, il faut avant tout une bonne dose de courage  : renoncer à une sécurité apparente, sortir de sa zone de confort, accepter l’imprévisible, ne pas se laisser influencer par le regard accusateur des autres lorsqu’on sort du chemin..

Ce n’est pas qu’une personne veut le succès et l’autre ne le veut pas. La différence réside dans la manière dont chaque personne voit le monde extérieur et la façon dont elle interprète les événements de son environnement.

La clé est de comprendre comment exploiter vos talents et capacités en embrassant, en exploitant vos ressentis, vos perceptions et votre état d’esprit !

Illustration bannière : Accueillir le changement – © Kinga

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis