Si même BNP se détourne du financement des hydrocarbures

C’est le signe d’un réel changement de modèle : l’une des banques les plus critiquées pour le financement de projets polluants, la BNP, arrête de financer les projets d’énergies fossiles non conventionnelles.

Rédigé par Pauline Petit, le 12 Oct 2017, à 9 h 55 min

C’est une victoire pour l’environnement et pour les ONG, Les Amis de la Terre en tête : hier, dans un communiqué, la BNP a annoncé arrêter le financement de certains projets polluants liés aux hydrocarbures.

BNP devient la première banque à ne plus financer les gaz de schiste

La banque était pourtant l’une des plus critiquées concernant le financement de projets polluants. Pour le dénoncer, un collectif d’ONG avait par exemple organisé une action de “fauchage de chaises” dans certaines agences de la BNP. C’est pourquoi cette décision est saluée par les Amis de la Terre : “BNP Paribas fait preuve d’un vrai leadership avec ces nouvelles annonces, c’est une grande nouvelle pour le climat et une énorme victoire pour les groupes qui se sont mobilisés aux côtés des populations amérindiennes” 

Un signe que les hydrocarbures ne sont plus d’actualité

La banque a décidé de ne plus financer de projets de pipelines et de terminaux LNG qui transportent du gaz et du pétrole de schiste, ainsi que les projets de forages controversés en Arctique. La banque s’était déjà engagée à ne plus financer les centrales au charbon il y a quelques mois.

gaz de schiste

Les Amis de la Terre appellent ainsi “les autres banques françaises à mettre un terme à leurs financements aux énergies fossiles extrêmes et à renoncer aux projets de pipelines de sables bitumineux et de terminaux d’exportation de gaz naturel liquéfié prévus outre-Atlantique”.

La banque s’engage en outre à apporter 15 milliards d’euros de financements pour les énergies renouvelables d’ici 2020, et de consacrer 100 millions d’euros à des projets novateurs pour la transition énergétique.

Au-delà de la pression de l’opinion publique, cette victoire est aussi le signe que les énergies fossiles deviennent de moins en moins rentables. Un nouveau signal pour une nouvelle ère énergétique, celle des énergies renouvelables.

Illustration bannière : BNP – ©Hadrian Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Gaz de schiste, pétrole bitumeux et autres pétroles non conventionnels sont dégueulasses pour l’environnement.

Moi aussi je donne mon avis