Bientôt une nouvelle aide pour acquérir un vélo électrique ?

Revirement de situation. Quelques jours après l’annonce de la fin de la prime pour l’achat d’un vélo électrique, le gouvernement annonce la mise en place d’un nouveau dispositif d’aide dans le courant de l’année 2018.

Rédigé par Maylis Choné, le 12 Oct 2017, à 10 h 15 min

Le gouvernement fait-il machine arrière en voyant les déceptions causées par l’annonce de la fin de la prime d’aide pour l’achat d’un vélo électrique ?

Un nouveau dispositif pour aider à l’achat d’un vélo électrique

Le gouvernement a annoncé il y a quelques jours la fin de la prime d’aide à l’achat d’un vélo électrique, dans le cadre de le projet de loi de finances (PLF). Il n’y aura plus d’aides financières à partir de février 2018. Les réactions, plutôt vives, auront peut-être fait changer d’avis la ministre des Transports Élisabeth Borne.

Le vélo électrique, inciter à une mobilité plus durable © Markus Mainka

Le 10 octobre, lors de l’inauguration des Rencontres nationales du transport public à Marseille, elle a annoncé qu’un nouveau dispositif serait mis en place dans le courant de l’année 2018. On ne sait pas encore exactement quelle forme prendra ce dispositif, mais Élisabeth Borne a rappelé son attachement « aux mobilités actives » et souhaite « que nous puissions mettre en oeuvre des nouveaux outils simples et efficaces dès 2018 « .

Lire aussi : Assises de la Mobilité : comment favoriser la mobilité douce ?

Le vélo électrique n’a pas dit son dernier mot

« J’ai bien entendu l’émotion qu’a pu susciter l’annonce de la suppression de l’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique, a déclaré la ministre des Transports. Dans son état actuel, cette prime ne répondait pas complètement à l’objectif que l’État s’était fixé en la matière, même si elle a pu permettre un développement du marché« .

Découvrez les chiffres des ventes de vélos électriques en France sur le Planetoscope

La volonté du gouvernement de faire chuter le nombre de voitures en ville et de passer au tout électrique semblait en contradiction avec cette décision de mettre fin aux subventions pour acquérir un vélo électrique – aides pouvant atteindre 200 euros et 400 euros à Paris. La filière du vélo électrique est aussi génératrice d’emplois pour la conception, la vente et la maintenance des petites reines. La maire de Paris a déclaré que la fin de la prime n’était « pas un bon signal« , tandis que certains députés LR ont envoyé une lettre au premier Ministre Edouard Philippe pour lui déclarer que cette décision était « incompréhensible« .

Illustration bannière : Femme à vélo – © Kichigin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis