La prime pour l’achat d’un vélo électrique déjà supprimée en 2018

Mise en place en février dernier, la prime d’achat pour un vélo à assistance électrique ne sera plus accordée par l’État après le 31 janvier 2018.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 29 Sep 2017, à 10 h 35 min

Depuis le 19 février dernier, il est possible de demander un bonus à l’achat d’un vélo électrique, fixé à 20 % du coût d’acquisition, dans la limite de 200 euros. Cette aide avait pour objectif d’accélérer la mobilité des Français et de les inciter à acheter un vélo électrique dont les prix varient généralement entre 700 et 5.000 euros. Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a récemment annoncé que cette prime ne serait pas prolongée en 2018.

250.000 vélos financés grâce à la prime

La prime pour l’achat d’un vélo électrique mise en place le 19 février dernier à l’initiative de l’ancienne ministre de l’Environnement et de l’Énergie, Ségolène Royale, sera supprimée dès février 2018, dans le cadre du projet de loi de finances (PLF). « Nous avons considéré que ce n’était pas à l’État de continuer à subventionner le vélo électrique dans la mesure où, quand il l’avait fait, les collectivités locales ne le faisaient pas« , a justifié G. Darmanin, interrogé sur RTL.

bonus vélo électrique

© moreimages

La prime aura permis de financer près de 250.000 vélos. Pour rappel, son montant peut aller jusqu’à 200 euros, soit 20 % du prix d’achat d’un vélo à assistance électrique, qui s’élève à 1.018 euros, selon l’Union Sport et Cycle. La suppression de cette subvention ne remet toutefois pas en cause les primes mises en place par les villes, qui sont parfois plus intéressantes.

Une décision critiquée par les professionnels du cycle

« Cette prime était un véritable succès. Elle répond à tout un tas d’engagements politiques pris par le président de la République, notamment en ce qui concerne l’environnement, la mobilité ou les transports« , souligne Virgile Caillet, directeur général de l’Union sport et cycle, interrogé par Europe 1. Les professionnels du cycle ne comprennent pas la décision du gouvernement, d’autant plus qu’ils ont pu constater l’engouement qu’a suscité cette mesure.

Lire aussi : Enfin faire du vélo un moyen de déplacement du quotidien : 3 propositions de La Fabrique Ecologique

Concernant les autres dispositifs, le projet de Budget 2018 prévoit également une suppression du bonus de 1.000 euros accordé lors de l’achat d’un véhicule hybride rechargeable neuf. En revanche, le bonus de 6.000 euros octroyé pour l’achat d’un véhicule électrique neuf sera maintenu et celui pour les scooters électriques ramené de 1.000 à 900 euros.

Illustration bannière : – © chuanpis
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis