La bataille de l’intelligence a débuté

Rédigé par Nolwen, le 15 Apr 2013, à 7 h 13 min

On sait qu’en matière de biodiversité, de commerce, d’environnement… les Chinois ne s’embarrassent pas de complexe. Tout est bon pour assoir la suprématie économique chinoise, quitte à polluer l’air des villes, à piller les ressources naturelles ou à écraser les montagnes. Mais la guerre pour la suprématie économique ne se déroule pas que sur le terrain matériel, mais aussi sur le plan intellectuel.

La bataille du QI est ouverte !

intelligence Connus pour ne pas du tout respecter le droit contractuel ni la propriété intellectuelle (autrement dit pour copier), les Chinois viennent d’ouvrir un nouveau front dans cette guerre pour la suprématie sur le XXIème siècle avec la bataille des cerveaux.

Une pépinière de cerveaux à fort potentiel

Il est très difficile de savoir quelle est la part génétique et héréditaire dans l’intelligence. Le débat sur les déterminants du QI, le coefficient intellectuel, est ancien et extrêmement complexe.

guerre des cerveauxPour simplifier, on peut dire qu’une bonne part des performances intellectuelles est d’origine génétique car, même des vrais jumeaux au patrimoine identique, montrent des performances différentes du fait de leur interaction et histoire distinctes avec leur propre environnement.

 Il reste que les Chinois viennent d’ouvrir un programme géant de sélection de cerveaux surdoués, c’est-à-dire avec un QI égal ou supérieur à 160. L’institut Beijing Genomics Institute, le plus centre de séquençage de l’ADN au monde, veut comparer ce qui diffère dans le cerveau des surdoués du cerveau des personnes au QI standard.

Des armées d’ingénieurs chinois au QI supérieur ! ?

Cela ne va pas être une mince affaire, mais la science progresse si vite qu’il ne faut pas parier sur l’échec des Chinois. Au contraire, malgré la complexité d’un cerveau humain doté de quelque 100 milliards de neurones chacun doté de milliers de connections changeantes, il y a fort à parier que les Chinois (et d’autres labos dans le monde) arrivent un jour ou l’autre à une compréhension suffisante du génome humain pour agir dessus. De là à en faire une arme dans la bataille économique, il y a un (grand) pas que certains envisagent déjà.

Alors qu’en Occident, on se refuse à toute recherche sur les OGM et à toute sélection génétique des foetus, d’autres culture, d’autres pays n’ont pas ces hésitations : quand il s’agit d’utiliser le génome pour créer une population de chercheurs, d’entrepreneurs, d’ingénieurs au QI supérieur, certaines barrières éthiques ne résistent pas longtemps.

qu-en-pensez-vousdebatComment s’adapter à ces évolutions, comment se préparer, alors que ce nouveau front vient de s’ouvrir dans la mère de toutes les batailles, la bataille de l’intelligence ?

Faut-il s’engager dans cette voie pour ne pas dépendre de l’Asie demain ou bien refuser de s’engager sur une voie douteuse ?

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

40 commentaires Donnez votre avis
  1. le fait de dire que des jumeaux ont des Q.I. différents ne peut rien expliquer. Il faudrait savoir si les jumeaux sont homozygotes c’est à dire s’ils viennent du même œuf ou non. s’ils sont homozygotes, ils ont le même patrimoine génétique. Dans ce cas, leur différence de Q.I. ne s’explique pas non plus par leur patrimoine génétique…Les neuropsychologues parlent de plus en plus d’épigénétique c’est à dire de l’expression d’un potentiel ou d’une pathologie d’origine génétique dans certaines conditions environnementales.
    Sinon sur la question de fond, je ne pense pas qu’on puisse dire que seules les personnes au Q.I. élevé apportent des choses à la société. Mesurera-t-on la capacité à vivre ensemble? Qu’en est-il aussi du désir de progresser? Le Q.I. est une photo des compétences à un instant T. Un même individu qui passe les tests à plusieurs années d’intervalles n’obtient pas les mêmes résultats… Et là, son histoire, son environnement y sont pour quelque chose!
    Pour poursuivre la réflexion, voir l’excellent film sur ce sujet « bienvenue à Gattaca ».

  2. développer son QI ? Pour faire quoi ? construire encore plus d’ânerie pour nous détruire ? quand l’homme va t’il arrêter de croire qu’il est plus fort que tout, de vouloir toujours plus ? STOP ! on voit à quoi cela nous mène. alors on arrête, on regarde simplement ce qui nous entoure, et on a l’intelligence de préserver ce qui reste pour le présent et le futur

  3. Je lis, que faut-il faire pour ne pas dépendre des chinois? Je dirais, que fallait il ne pas faire. Avec un peu de recul, je pense que nous leur avons donné les armes pour nous battre. En voulant les aider à se développer et en même temps profiter de leur soit disante misère, nous sommes devenus dépendant d’eux à un niveau que certains chinois avaient anticipés. Chaque monde a sa vérité et sa façon d’évoluer, et cela depuis de nombreux siècles. Nous devrions être plus modeste et penser davantage à notre environnement direct, produire ce dont nous avons besoin et non pas consommer ce que l’on veut nous vendre sans savoir comment c’est fabriqué et avec quelles conséquences. etc……

  4. Einstien était semblerait il autiste,pas chinois et aurait sûrement eu selon les tests de QI classique un bas QI… Le génie n’est pas qu’inné, il est acquis ! Tuer la diversité, vous tuerez l’intelligence humaine 😉 mais « bienvenue à Gattaca « … Le eugénisme a été moteur d’extermination, rappelant en nous…

  5. tant mieux si les chinois deviennent plus intelligents, ils gèreront le monde avec intelligence.

  6. Si développer un très grand QI signifie devenir l’esclave d’un tireur de ficelles pour faire du mal, de l’injustice, etc., alors, très peu pour moi, le QI. De plus si avoir un plus gros QI rime avec une vision du monde étriquée, je m’en vais. Alors, dites-moi, pourquoi avoir globalisé ? N’est-ce pas l’oeuvre des prétendus détenteurs d’un plus grand QI occidentaux ? Maintenant que leur QI a flanché, on cherche des boucs-émissaires ? Les Chinois font exactement en Afrique ce que les Européens y ont fait, et en plus sauvage. Ils sont juste en train d’améliorer, avec l’évolution technologique, ce que nous, Occidentaux avons programmé de faire, mais d’une manière plus intégrée et avec une légère longueur d’avance. Quelqu’un a dit avec pertinence, arrêtons de nous ériger en donneurs de leçons. L’égoïsme, voilà ce que nous devons quitter, et réellement regarder la poutre dans notre oeil, car seulement ainsi, nous deviendrons prophètes, même chez nous.

  7. Un autre exemple est celui de l’expérience réalisée à la même époque par le Groupe Français d’Education Nouvelle dans les écoles et le collège du XXème arrondissement à Paris: entre le CM et la 6ème,le QI a augmenté de 20 à 30%, ce qui montre que l’intelligence est un concept qui n’a pas de réel fondement en psychologie, mais bien à usage social et politique quelquefois très dangereux, si on se réfère aux travaux de théoriciens d’extrême-droite comme Debray-Ritzens ou les gens du Club de l’Horloge qui reprennent des théories nazies sur la classification des hommes en catégories comme les « untermenschen » (= sous_ hommes) évoquées par Adolf Hitler dans son livre « Mein Kampf » (= « mon combat »)!!!
    Je suis prof certifié d’anglais retraité depuis 4 ans et je peux vous dire sans la moindre hésitation que j’ai vérifié tout ce que j’affirme ici au cours de ma carrière.

  8. Il faut arrêter de raconter n’importe quoi sur le QI. Ce procédé n’est qu’un moyen très empirique de mesurer les aptitudes intellectuelles d’un être humain, un peu comme un thermomètre sert à prendre la température du corps, c’est à dire à un instant T et rien d’autre. Le patronat, par exemple, a essayé d’utiliser le QI comme moyen de division du travail dans les années 70. Relisez les recherches du généticien Albert Jacquard ou les résultats des expériences péd qui ne laissent aucun doute sur le caractère éminemment éphémère du QI.

  9. Au lieu de suivre « les Autres (de quelque nationalité soient-ils) », avec perspective d’accumuler des performances de manière exponentielles sans jamais parvenir à un équilibre, pour finir… vaincu, ou vainqueur avec un océan de misères dévolues aux vaincus, il vaudrait mieux, avec toute l’intelligence réelle dont nous pouvons disposer si nous le voulons, élaborer un autre système d’économie circulaire (comme le sang dans le corps des mammifères, ou l’eau autour de la planète) où vendeurs comme acheteurs (dont chacun est alternativement l’un et l’autre) seraient réellement bénéficiaires dans une transaction. Les dysfonctionnement étant issus de la congestion des valeurs (connaissance, valeurs financières, matières premières, groupes commerciaux, etc…) en des centres de décisions chaînés à l’échelon mondial.

    Effectivement, si l’on chasse les cerveaux, cela ne peut que finir par la suprématie d’un groupe disposant des pouvoirs décisionnels majeurs. La qualité de la personne humaine ne saurait se résumer à une capacité de réflexion et décision en micro-secondes tel un ordinateur, mais par un complexe et savant puzzle de notions extra-techniques.

    Il est donc stratégique de réfléchir d’urgence, mais avec tout le temps et la densité des éléments considéré, à précisément un autre modèle plus humain et plus serein. Plus pérenne aussi.

  10. Quel article honteux et ouvertement raciste… « les Chinois » à toutes les phrases… Comme si on pouvait généraliser un peuple de plus d’1 milliard de personnes de la sorte, sans tomber dans la caricature. Quand on promeut une certaine vision du monde et des rapports entre les gens on commence par s’appliquer un minimum de principes à soi même, à commencer par éviter de tomber dans une xénophobie primaire. Honteux!

  11. Si le QI mesurait le conformisme Einstein n’aurait jamais inventé la Relativité. Toutes les découvertes scientifiques notoires sont totalement anti conformistes et le fait de savants aux QIs démesurés !
    De toutes les façons je crois que je me suis trompé de forum à lire toutes ces âneries. Il est triste de voir des gens pleurer sur leur sort alors que jamais dans l’histoire l’humanité n’a été si heureuse – guerres exclues – plus de famines, une espérance de vie qui croit exponentiellement, le monde ouvert alors que les générations précédentes ne savaient rien de ce qui les entouraient à plus de 10 Kms à la ronde, l’enseignement pour tous y compris l’enseignement supérieur, le miracle Internet, la télé, lé téléphone, l’électricité, les fantastiques progrès de la médecine …Un peu de bon sens que diable.

    • oui pour einstein si ne n’es qu’a l’école il était un cancre et qu’à gotinberngue on ne parier pas sur lui au début…

  12. Je suis tout à fait favorable à l’amélioration de l’intelligence humaine par tous les moyens possibles. Nous utilisons depuis longtemps des techniques pour améliorer les espèces animales et végétales; je ne vois pas pourquoi nous devrions hésiter à améliorer l’espèce humaine, car étant donné que « l’ignorance et la bêtise sont les plus grands fléaux du monde », un accroissement de l’intelligence et de la pensée logique à échelle mondiale me semblerait bénéfique, non seulement pour l’humanité, mais pour le destin de la vie sur Terre. Je suis aussi partisane de l’eugénisme, car ce n’est qu’une accélération du processus de sélection naturelle.

    • On peut être très intelligent et con à la fois.

  13. Pour être très brève,
    Peut-on donner confiance aux peuples dirigeants comme la Chine qui comme maintenant tout le monde le sait n’ont aucun sens moral que se soit pour les droits humains, l’environnement ou encore envers les animaux? Pour eux tout est source de profit, il est tellement ridicule en soi de penser une telle ineptie. Jusqu’à présent nous ne nous inspirons toujours pas du meilleur que peux nous offrir l’ailleurs alors pourquoi prendre l’irrationnel d’un tel totalitarisme si ce n’est pour exploiter cette même prédominance. Prendre la main sur la sélection naturelle est une aberration de plus qui enfoncerai le monde dans le néant. Soyons objectif à l’échelle humaine, le QI, n’est pas un fin en soit d’autant plus que d’améliorer la vie de ces détenteurs dans les conditions amenées par une telle proposition ne fera pas progresser l’imaginaire et le don, en effet, toutes ces qualités si elles sont décelées très tôt sont par leur productivité de réelles avancées. Mais si, elles n’étaient pas volées spoliées par des groupes d’espionnages itinérants venus sous formes d’associations au cœurs même des populations, ces dons pourraient voir le jours et faire se qu’ils sont sensés faire, accroître toutes les réponses aux besoins des êtres vivants.
    Pensons plutôt à protéger ceux qui possèdent ces dons et qui se battent pour en faire profiter l’humanité et toutes les espèces vivantes de la planète et là on pourra parler du QI ! Ne serait-ce que d’avoir eu une telle information démontre une fois de plus que la course à la sélection naturelle diligenté par de telles pensées réductrices afin de pallier aux guerres est en marche et cela n’est pas possible de concevoir cela ainsi…

    • Visiblement vous n’auriez aucune chance d’être sélectionné pour votre QI ! Et vous ignorez tout de la Chine qui a simplement deux mille ans de civilisation de plus que nous

  14. bonjour
    je cite
    « Alors qu’en Occident, on se refuse à toute recherche sur les OGM et à toute sélection génétique des foetus, d’autres culture, d’autres pays n’ont pas ces hésitations : quand il s’agit d’utiliser le génome pour créer une population de chercheurs, d’entrepreneurs, d’ingénieurs au QI supérieur, certaines barrières éthiques ne résistent pas longtemps ».

    en Occident et surtout en France on n’est pas contre la recherche sur les OGM, mais seulement contre les essais en plein champ de certains OGM (maïs, soja etc) Des travaux sur des bactéries OGM productrices de médicaments sont en cours depuis longtemps.

    J’espère bien qu’on va continuer à ne pas sélectionner génétiquement les foetus (inutile, du moins j’espère, de dire pourquoi).

    le QI n’est mesuré que sur des critères purement rationnels comme la mémoire ou la capacité de calcul, une sélectionne là-dessus uniquement créera une population de techniciens certes intelligents mais pas vraiment capables d’innovation. La Chine est encore un pays totalitaire dans lequel la plupart de ceux qui réussissent sont surtout adaptés au système et font fi des valeurs humanistes. Voyez les romans de Mo Yan à ce sujet. Mais il y a aussi des gens qui résistent un peu partout, en Chine on les emprisonne, en Occident on les écoute – pas assez mais quand même- , ça va de Etienne Klein à Pierre Rabhi. Nous n’avons aucun besoin de super cerveaux, mais de gens motivés pour réfléchir en réseau sur le bien commun. La vraie innovation consiste à apprendre à vivre ensemble. Les projets de consommation ou d’habitat participatifs en sont un exemple.

    • Avez vous déjà passé des examens de QI ? J’en doute car vous ne semblez pas très bien savoir tout ce qu’ils comportent. Pourquoi admettons nous qu’il y ait des champions de saut à la perche ou à la course et refusons nous d’admettre qu’il y ait des champions de l’intelligence ? Le QI est une note globale qu’il faut prendre comme telle mais il reste une mesure significative. Plutôt que de dire qu’il n’inclue pas la créativité – qu’il faudrait définir – je noterai qu’il n’inclut pas de valeurs morales, mais ce n’est pas son rôle

    • Vous avez raison. Nous disposons à l’heure actuelle de beaucoup de ressources et de moyens à faire valoir nos connaissances. Mais la cupidité, c’est précisément de ne pas les employer de manière optimale, voire pas du tout, en donnant la préférence à une fuite éperdue en avant et à des recherches parfois aléatoires et exponentielles en nombre pour renouveler l’intérêt du « marché » devant les consommateurs

  15. Un doigt d’optimisme voire d’utopie, si vous le permettez. Sommes-nous bien certains que, chinois compris, nous n’allons pas prendre conscience de la course au mur et à la mort dans laquelle la « force des choses » nous entraîne TOUS?
    Autrement dit, n’ayant qu’une SEULE terre à utiliser, à développer et à protéger, nous allons bien voir ensemble qu’il faut arrêter cette DÉMENCE, sauf à n’avoir aucun intérêt ni amour pour nos enfants et petits enfants.
    Malheureusement, l’Occident capitaliste n’expose que ses voyages aériens inutiles, ses « bagnoles » et ses montres à prix d’or, alors qu’il a été le principal acteur de ce qui est le SEUL véritable PROGRÈS, j’ai dit la MÉDECINE, à coté de laquelle aller sur la Lune ou dépasser la vitesse du son ne sont que des HOCHETS.
    Donc, chinois ou pas, tout espoir n’est pas perdu. Jacques Brillot (né en 1925)

    • Pour embrayer dans votre (bon) sens, face à ce bon vieux et désespéré mythe du progrès qui fait encore croire à une majorité de gens que l’on doit obstinément produire de plus en plus voici ce que disait Kenneth Boulding (économiste, enseignant, pacifiste, poète, mystique religieux, quaker, théoricien des systèmes, et philosophe interdisciplinaire américain, suivant ce qu’on apprend de lui sur Wikipedia) :
      « Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer pour toujours dans un monde fini est un fou ou un économiste » (Kenneth Boulding)
      Ce que dénonçait déjà moitié du siècle passé, Sir Bernard Shaw :
      « Les gens intelligents s’adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature… C’est pourquoi ce que l’on appelle le progrès est l’œuvre des imbéciles  »
      (suite ce cette réflexion par rapport au mythe du progrès sur.retrouversonnord.be/develperso.htm#achat )

  16. Soit je suis doté d’un QI assez faible, soit il me semble qu’une des phrases de cet article est incohérente : « on peut dire qu’une bonne part des performances intellectuelles est d’origine génétique car, même des vrais jumeaux au patrimoine identique, montrent des performances différentes » … Ces performances différentes sont justement la preuve que (Dieu merci) la génétique n’explique pas tout !

  17. Comment peut-on réduire l’humain à ce type spécifique d’intelligence mesurée par le QI ? Quid le l’intelligence du coeur, celle qui nous donne l’adaptabilité et de toutes nos autres richesses, souvent ignorées de nous-même. Le nouveau monde, c’est aller vers toutes ces richesses intérieures, de nouvelles perceptions, un nouveau regard, une ouverture du champ de la conscience. Sélectionner par le QI est certainement la meilleure façon de nous faire passer à côté de tout cela. C’est un affront à la biodiversité humaine, une vision réductrice de l’homme. Une nouvelle tentative de contrôle sur la vie. Une grave supercherie.
    Mais bon, au final, quand nous aurons fini de dénaturer notre planète, puis l’homme lui-même et que la terre continuera son chemin cosmique vidée de toute vie, qui viendra pleurer sur notre sort ?
    Heureusement que face à ces absurdités se lève une vague humaine, citoyenne et solidaire pour une vision du monde qui ne me donne pas envie d’aller voir ailleurs dans la galaxie si j’y suis …

  18. Science sans conscience n’est que ruine de l’âme,l’intelligence a son plus haut niveau comprend t’elle le bon sens,la morale,l’éthique et l’équité ?
    Et si on utilisait l’intelligence artificielle pour programmer les puces qui assureraient, la neutralité du Net, et contribueraient à l’Open Gouvernance de sorte que « L’homme a fait un premier pas sur la lune, mais pour que le Singe Originel conquière visage humain il doit franchir le second essentiel maintenant : le pas de l’Intelligence. » (Moitessier- Tamata et l’Alliance »)

  19. @Colasse qui écrit : « nous sommes incapables d’accepter un inéluctable déplacement du centre de gravité de civilisation de notre planète. C’est un fait historique et récurrent. » Vous faites un procès d’intention ! De plus, que pensez des comportements actuels de Chinois qui se moquent totalement de l’environnement malgré les catastrophes naturelles dont ils sont de plus en plus l’objet ? Les efforts qu’ils ont fait par rapport à l’énergie durable a été confiné à produire des panneaux PV bénéficiant d’un éhonté dumping en mettant à mal l’industrie européenne : « Le dumping est la source de tous les maux dans le secteur solaire en Europe. Si nous laissons la Chine se construire un monopole de cette manière dans le secteur solaire, les répercussions ne seraient pas seulement fatales pour l’industrie européenne du solaire, mais aussi pour les fournisseurs, les fabricants de matériaux et pour des milliers d’installateurs. » (Milan Nitzschke, président de EU ProSun le lobby des industriels européens). Heureusement que l’Europe certes avec retard a pu mettre en place un barrage douanier début mars.

    • Vous voyez le problème par le petit bout de la lorgnette. Vous méconnaissez totalement les enjeux colossaux auxquels les chinois font face. C’est cliché de dire que les chinois se moquent de l’environnement. Savez-vous que la plus grande puissance éolienne est installée en Chine. Savez-vous qu’il existe en Chine de nouvelles universités entièrement dédiées aux problèmes d’environnement. Comme je l’ai écrit, vous restez et persistez dans la caricature avouant votre totale ignorance du monde asiatique. Si vous connaissiez un tant soit peu l’histoire vous auriez constaté que les civilisations au fil des siècles se déplacent d’est en ouest d’une manière pratiquement immuable. Je répète, c’est un fait historique et non pas un procès d’intention. Si vous aviez récemment fait un séjour en Asie, pas seulement en Chine, mais aussi en Indonésie, Singapour, Vietnam ou Corée, vous y auriez constaté l’extraordinaire vitalité de leurs industries. Bien sur, nous avons notre modèle social exemplaire, mais comprenez qu’à l’échelle du millénaire ce n’est qu’une péripétie anecdotique puisqu’il y a seulement un peu plus d’un siècle, nos pays occidentaux sortaient de l’esclavage ouvrier. Donc, surtout ne donnons pas de leçon. Ces pays viendront à la démocratie, à l’émancipation et aux principes égalitaires avec comme paradoxe commun à notre occident, ses injustices, inégalités, etc.

  20. Il ne faut surtout pas aller dans leur sens. Mais au contraire développer notre différence c’est à dire l’imagination, la création. Pourquoi ne croire qu’en nos ingénieurs pour demain, aujourd’hui nos jeunes européens ont de très belles idées pour demain : imaginaire, écologique, humain.

    Merci

  21. Désolé, mais je trouve cet article scandaleusement caricatural. D’un côté, les gentils occidentaux pétris de morale et d’éthique. De l’autre les méchants chinois qui copient tout sans vergogne, qui agissent sans scrupule bafouant tous les principes historiques sur lesquels a été bâtie la civilisation occidentale. Nous sommes devenus d’une prétention absolue, nous pensons détenir la science infuse et surtout la vérité, notre vérité. Nous avons fait la guerre durant des siècles, piller, exterminer, détruit des villes, polluer sans aucune retenue. Maintenant, nous nous sentons une âme de gendarme du monde en inculquant à ces barbares, nos valeurs sacrées. En fait, nous sommes incapables d’accepter un inéluctable déplacement du centre de gravité de civilisation de notre planète. C’est un fait historique et récurrent. Et de conclure que toute civilisation qu’elle soit issue de n’importe quel endroit de la planète porte en elle les gènes de l’excès, des dérives et de l’immoralité. Avant de juger les autres, apprenons à nous juger nous même !

    • vous venez de tout dire : bravo suis totalement en accord avec vous…on pourrait aussi compléter avec les problèmes de religion de notre monde occidental…

    • Je ne contredis pas ce que vous dites mais je pense que lorsque vous dites « On est comme ci, on est comme ça » je ne peux pas vous laisser dire cela. On sait tous que nous sommes manipulés et qu’à moins d’une révolution, on ne peut rien changer à notre sort d’être gouverné sans pouvoir avoir d’aucunes sortes les moyens d’intervenir ! Sauf par un élan de grande solidarité actuellement impensable ! « À chaque jour suffit sa peine » et toutes les générations en sont ainsi, donc les années passées ne nous concernent en rien seulement que dans le souvenir comme « Gardes fous ». Le coup de la paille dans l’oeil du voisin est révolu. Nous survivons tous au jour le jour dépendant d’apprentis sorciers qui se veulent être un ordre mondial. C’est à nous de réagir et de commenter nos besoins, si vous nous trouvez plein de vanité et bien sachez que nous ne sommes comme même pas trop mal lotis comparer à d’autres peuples et cela à tous les niveaux et en parti grâce à nos acquis du passé et à la critique que nous avons envers nos pays voisins. Le coup du « Nul n’est prophète en son pays » lui aussi est révolu, il est temps de circonscrire une fois pour toute l’impensable réalité qui dénature le vivant ! Si à toute génération doit en découdre de l’action, eh bien je serai de cela pour mon présent afin de construire un avenir et surtout je ne fermerai pas les yeux sur l’inconvenant…

    • Tout à fait d’accord. Caricatural et xénophobe de surcroit. Hallucinant qu’on s’autorise de tels articles sans aucune forme de moderation. Imaginez remplacer « Les Chinois » par « les Juifs », « les Arabes », « les Africains » … Le racisme anti-chinois jouit d’une totale impunité…

  22. On sait à l’ avance que toutes ces avancées finissent un jour par la suprématie de l’ homme sur l’ homme donc à un nouveau type d’ esclavage par la domination.L’ être humain n’ a jamais su progresser pour la répartission des richesses et du bonheur, mais par concentration des richesses pour quelque uns et le malheur et la pauvreté pour les autres. A l’ origine le monde était parfait.Toute cette évolution négative ne peut que nous amener à la destruction de l’ espèce très rapidement.Il ne faut pas croire que ces supers cervaux nous mêneront à la paix .Jusqu’ a maintenant ce ne sont que les secteurs de destruction et les secteurs à gros profits, qui ont bénéficier de ces avancées et la pauvreté est toujours en expension.

    • Tout à fait d’accord, il suffit de voir nos chers grands diplômés sensés par leurs acquis et leurs compétences gérer une vie meilleurs !

  23. Voici encore une autre source qui dénonce les errances de la recherche génétique cette fois par rapport à la santé mais qui est aussi transposable au cas présenté ici :
    « (…) après qu’on eut décodé le génome humain, en 2000, les généticiens ont cru que l’on pourrait dorénavant corriger un problème de santé en modifiant « le » gène responsable. Or, ils ont dû se rendre compte que, d’une part, la modification d’un gène entraîne des changements dans plusieurs autres gènes avec lesquels il est en relation étroite, des milliers parfois, et que, d’autre part, les problèmes de santé visés sont indissociables des circonstances environnantes qui vont favoriser l’expression de certains gènes et pas d’autres. Comprendre tous ces liens représente une tâche colossale et il faut reconnaître que la complexité du vivant nous dépasse. Comme nous avons tous de la difficulté à accepter cela, nous inventons parfois des explications réductrices qui nous rassurent. » (Dr Thierry Janssen).
    Lire aussi : « Les limites du tout-génétique » retrouversonnord.be/Sante_le_Figaro.htm#limites

  24. On sait déjà que les hommes politiques chinois regardent les hommes politiques occidentaus avec souspiction car pour eux, les politiques doivent suivre des cours spécifiques de haut niveau et seulement les meilleurs sont choisis tandis que chez nous c’est souvent celui qui joue mieux des coudes ou qui a le plus de fric. Il est temps de revoir l’enseignement dans les écoles et l’organisation de notre société. L’intelligence et la créativité doivent être cultivées et promues et pas dedaignées ou ignorées.Cela va trop vite maintenant.Demain il sera trop tard.

  25. c’est crétin, le QI ne mesure que le conformisme

    • Pourquoi dire ça? Si ce qui est conforme est la règle et le non-conformisme est plus excitant, autant le dire d’une autre manière.

    • le QI ne mesure que le conformisme ??? ridicule

    • Non! Seule la partie « connaissance » (scolaire principalement) se rapporte a ce que tu dis. Le plus important dans un test de QI est la capacité a comprendre un sujet et pousser loin une réflexion alors que le sujet était totalement inconnu du testé.

  26. On peut lire dans cet article : « Pour simplifier, on peut dire qu’une bonne part des performances intellectuelles est d’origine génétique car, même des vrais jumeaux au patrimoine identique, montrent des performances différentes du fait de leur interaction et histoire distinctes avec leur propre environnement ».

    Cela confirme ce que l’épigénétique que l’article ne cite pas c’est que suivant ce que ses recherches ont démontré, les gènes ne sont que des sortes de photos de l’état physiologique à un moment donné : notre carte génétique mute en permanence en fonction de notre vécu et donc ce que la génétique pourrait révéler au départ comme caractéristiques influençant l’intelligence, ne peut que se modifier ensuite et dans tous les sens. IL paraît alors vain de vouloir jouer sur le plan de la manipulation génétique comme voudraient le faire les Chinois.

    – Ils font fausse route comme le font tous ceux que pointe du doigt notamment le Pr Jacques Testart (ancien directeur à l’INSERM, père scientifique du premier bébé éprouvette) :
    « […] ces projets scientifico-commerciaux mettent en œuvre la même conception réductionniste du vivant, laquelle prétend que le génome serait détenteur du « programme » alors qu’il n’est qu’une source importante d’informations, et ignore la complexité de tout être vivant en ramenant son fonctionnement à celui d’un Meccano auquel on pourrait ajouter telle ou telle pièce. » Pr. J. Testart, spécialiste en biologie de la reproduction, « père scientifique » du premier bébé éprouvette français et directeur honoraire à l’INSERM (Technology Review).
    – Suite de l’article avec les liens internes : retrouversonnord.be/allergie.htm

Moi aussi je donne mon avis