Détecter l’anorexie avant qu’il ne soit trop tard

Rédigé par Emma, le 20 Feb 2014, à 17 h 14 min

Quels sont les symptômes de l’anorexie ? Une maman d’un niveau social plutôt élevé vient me voir pour me parler de sa fille qui a perdu beaucoup de poids depuis ses derniers mois. Elle se résout enfin à en parler… car les choses prennent mauvaise tournure. C’est un cas relativement fréquent.

Insidieuse anorexie des jeunes femmes

cara-delevingne-thigh-gapAline (appelons-la ainsi) a 16 ans. Elle est première de classe, et très sportive. “Elle travaille beaucoup, elle est très raisonnable, car elle ne sort pas“, dit sa mère. A. est aussi une musicienne accomplie. Elle n’a pas beaucoup d’amies, car elle n’a pas de temps pour elles, aux dires de la maman qui ajoute qu’Aline est beaucoup dans sa chambre.

Toujours trop grosse !

fleche-suiteAline prépare volontiers les repas avec sa mère, mais ne les consomme pas !

Elle préfère se faire autre chose à côté, moins gras et moins sucré. “Elle ne mange pas beaucoup, c’est vrai, continue la maman, mais elle dit qu’elle se trouve trop grosse“. L’obsession de la minceur est évident, souvent renforcé par les clichés de la presse féminine et de la haute couture.

Le thigh gap : effet de mode ou véritable danger ?

L’obsession du tigh gap fait actuellement des ravages

Elle s’est rendue compte depuis peu que sa fille a beaucoup maigri. En lui demandant de se peser, elle constate qu’Aline. a perdu presque 10 kg en 5 mois. Cela lui paraît trop, et elle s’en inquiète. Elle ajoute en dernier lieu que sa fille n’a plus ses règles depuis 2 mois et s’en étonne, ne ne comprenant pas qu’une grossesse soit possible alors que sa fille ne sort pas.

Cette jeune fille présente tous les symptômes d’une anorexie mentale.

Il a été difficile pour sa maman de s’en rendre compte plus tôt, car c’est un diagnostic pas facile à accepter. Le fait de ne plus avoir de règles fait penser à une grossesse, alors qu’il ne s’agit pas du tout de cela ici.

Portrait robot d’une jeune fille anorexique

La jeune femme ou adolescente menacée par l’anorexie est souvent :

– une jeune fille entre 16 et 25 ans

– brillante intellectuellement (souvent 1ère de classe)

– hyperactive

– très sportive

– d’un niveau social élevé.

Ce portrait est basé sur les données épidémiologiques. Cette maladie touche 0,5 % des jeunes filles. Les garçons peuvent aussi en souffrir, entre 12 et 20 ans, avec 2 pics : à 14,5 ans et à 18 ans.

Les signes cliniques de l’anorexie

  • – elle se constitue en 3 à 6 mois
  • – amaigrissement important
  • – anorexie (perte de l’envie de manger)
  • – l’aménorrhée (arrêt des règles)
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Découvrez tous mes conseils nutrition et diététique pour une alimentation plus saine au quotidien

1 commentaire Donnez votre avis
  1. il est difficile de déceler l’anorexie et surtout de s’en sortir .il faut être épauler et soutenue

Moi aussi je donne mon avis