Alimentation, hygiène : quels produits éviter pour protéger votre bébé ?

Les études se succèdent et apportent leur lot de produits dangereux ou non recommandés pour les bébés. Après le scandale des laits infantiles, les petits pots et les produits d’hygiène sont dans le collimateur de l’Anses.

Rédigé par Maylis Choné, le 19 Dec 2017, à 12 h 10 min

Dernièrement, le scandale des laits infantiles de Lactalis contaminés par des salmonelles, a effrayé les parents. Pourtant, ce n’est pas le seul aliment à poser problème pour la santé des enfants.

Des composants dangereux dans les petits pots pour bébés

Les petits pots sont bien pratiques, surtout lorsque l’on n’a pas ou peu le temps de préparer purées, compotes ou petits plats. Problème, ils ne sont pas sans risque pour la santé des bébés. Une étude de l’Anses (1) a relevé huit composants « préoccupants ». Parmi eux : l’arsenic inorganique (cancérigène avéré), le PCB, le PCDD/F (qui sont aussi des perturbateurs endocriniens) et le plomb, tous trois présents, principalement dans les préparations à base de poisson.

Lire aussi : Comment bien faire manger un enfant gardé par plusieurs personnes ?

Les mycotoxines T-2, HT-2 et DON et de l’acrylamide ont été détectés dans les petits pots à base de légumes et de viande. Enfin, le fait que la nourriture soit conditionnée en pots entraîne la présence de furane (cancérigène probable) et de trois conservateurs dont le « risque sanitaire ne peut être exclu », selon l’agence sanitaire : le palmitate d’ascorbyle (E304), l’acide phosphorique (E338) et d’acide tartrique (E334).

Pour éviter au maximum ces produits, ne faites jamais chauffer des contenants en plastique au micro-ondes, varier l’alimentation des bébés et éviter les plats industriels et cuisiner soi-même des légumes bio.

changer son bébé

Les produits d’hygiène aussi sont inccriminés © nd3000

Les produits d’hygiène pointés du doigt

Les produits d’hygiène sont également pointés du doigt car nombre d’entre eux contiennent des substances classées dangereuses ou cancérigènes pour les enfants. La plupart des marques de couches présentent des composants toxiques (toluène, naphtalène, styrène), des pesticides, des hydrocarbures et des dioxines. Seules les couches des marques Mots d’enfants et Love and Green semblent passer les contrôles.

Et ce n’est pas tout. Les lingettes contiennent, entre autres, du phénoxyethanol (un conservateur toxique pour le sang et le foie), les gels douche pour bébés posent problème à cause de substances très allergènes et irritantes, de nombreux dentifrices destinés aux moins de 6 ans contiennent des parabens (perturbateurs endocriniens).

Alors, que faire ?

Lire attentivement les étiquettes à la recherche de ses substances dangereuses, bien choisir ses couches ou passer aux couches lavables en coton, éviter les lingettes ou rincer les fesses de bébé après en avoir utilisé, laver son bébé au savon doux.

Illustration bannière : Les petits pots sont dans le collimateur de l’Anses © Oksana Kuzmina – Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis