Alerte pollution : comment vous protéger ?

Lorsque l’alerte pollution est lancée à la suite d’un pic de pollution important en France, quelques agglomérations réagissent rapidement mais il s’agit d’adopter un comportement adéquat en cas de pic de pollution.

Rédigé par Alan, le 20 Mar 2015, à 19 h 34 min

Alerte pollution : comment agir en cas de pic de pollution ?

On est encore loin du smog chinois heureusement, mais néanmoins, la pollution aux particules fines est particulièrement dense dans certaines zones de France, si bien que le niveau d’alerte a été lancé dans plusieurs départements.

Il s’agit de ce qu’on appelle la pollution aux PM10, des particules inférieures à 10 micromètres, de compositions diverses.

pollution-voiture-essence-diesel-embouteillage-bouchon

La météo actuelle fait se succéder des journées plus ou moins chaudes à des nuits bien plus froides, les polluants ayant plus de mal à se disperser, la chaleur formant une sorte de couvercle. Dans bien des zones, on dépasse actuellement une concentration de plus de 80 microgrammes de particules par m3 d’air.

Pic de pollution : comment se protéger ?

A titre individuel, on évite de prendre son véhicule et si on le prend, on réduit sa vitesse maximale d’au moins 20 km/h sur les routes.

Attention à la santé : les particules peuvent provoquer des allergies, de l’asthme mais aussi à plus long terme des maladies respiratoires ou cardiovasculaires.

pollution-atmospherique-voitures-fleur-route-autoroute-trafic

L’Agence Régionale de la Santé (ARS) vous recommande :

  • éviter les promenades et activités à l’extérieur non nécessaires pour les enfants de moins de six ans. La même chose est recommandée pour les enfants et adolescents de six à quinze ans.
  • chez les adultes, éviter les activités sportives violentes et les exercices d’endurance à l’extérieur ; suspendre l’activité physique chez les personnes sensibles.

Empruntez au maximum les transports en commun (même s’ils sont également pollués) et, dans le cas contraire, privilégiez plus que jamais le covoiturage et l’utilisation de véhicules peu polluants. Les transports en commun sont plus ou moins pollués mais pour des distances moyennes à longues ils restent une solution correcte. Le mieux pour les courtes distances est de marcher, sans hésiter à porter un masque pour filtrer la pollution. Même chose si vous faites du vélo.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

32 commentaires Donnez votre avis
  1. Le mur végétaliser est un éxèlent filtre, que se soit pour le CO2, ou surtout pour les particules fine, on peut placer des murs portatif le long des trotoir, ou des autoroutes en veillent à ce qu’ils soit toujour irriguer en eau (le mieux serait un circuit fermer). On peut même les utiliser pour des particules très toxique ou radioactif en utilisant des plantes calaminaire. Les toitures son aussi très utile.

  2. vous parlez de pollution en mettant en cause première les voitures mais ouvrez les yeux, la première cause de pollution est l’industrie de de la viande!
    Il faut pour produite 1kg de viande 16kg de céréales et beaucoup d’eau, sans compter déforester des terrains pour cultiver les céréales!

    Vous voulez agir sur la pollution arrêterd e consommer de la viande ce sera un énorme geste pour l’environnement les animaux et votre santé!

    • beau post hors sujet…

    • Il n’y a rien d’hors-sujet là-dedans Seb, les industries de la viande et du lait sont responsables d’1 tiers de la totalité des émissions de Co2 dans l’atmosphère ainsi que de la faim en Afrique, car les surfaces exploitables sont transformées en plantations de céréales destinées à l’exportation pour nourrir le bétail des pays du nord.

      Bien sûr, quand on est directement responsables c’est plus dur de l’accepter. Mais viendra un jour où être végétarien se révèlera une nécessité pour la survie de notre planète.

      Je vous invite à vous informer plus profondément sur ce thème, pour la santé de tous.

      Amicalement,

  3. vinc100 je suis écolo je me suis peut être mal exprimée dans mon article

  4. La pollution n’est pas seulement dans l’écologique, elle est aussi dans la politique.
    ils sont tout deux pollué !!!!!

  5. René Dumont écologiste dans les années 70 disait déjà qu’il fallait s’en préoccuper de la pollution on voit que politiques industriels (voitures diésel) s’en tapent royalement on ne vivra pas centenaire comme certain politiquars veulent nous faire croire pour nous faire crever au boulot +pesticide +merde dans les produits industriel qu’on veut nous faire bouffer maintenant on vient nous donner des conseils pour moins polluer..JE REVE

  6. mon oeil ces charbon d’allemagne on devrait interdire la pollution est importante à çela

  7. Je m’attendais à de nouveaux conseils en cas de pic de pollution mais non. La page n’indique que ce que l’on sait déjà pour se préserver…

    • Alan

      N’hésitez donc pas à partager vos propres idées brillantes, Myle.

    • Ahahah la bonne blague ! Oui la voiture ca pollue mais l industrie de la viande et du lait pollue plus que tous les transports réunis (avion y compris). Les déjections, les flatulences et les rots des bovins et des ovins contribuent au réchauffement climatique. Et dans un sens plus large, l’élevage tout entier y contribue. En effet, selon la FAO, l’élevage de bétail est responsable de l’émission de 18 % des gaz à effet de serre dans le monde. Les gaz en question émis par ce secteur sont le méthane et l’hémioxyde d’azote ; le méthane a une action 23 fois plus intense sur l’effet de serre, comparé au CO². L’hémioxyde d’azote est lui, environ 300 fois plus intense. L’élevage est aussi responsable de 68 % des émissions mondiales d’ammoniac qui favorisent les pluies acides… Et la je ne parle que de la pollution atmosphérique de l industrie carniste, sans aborder la pollution des sols et des eaux dont elle est responsable car ce n est pas le thème de l article (et le sujet entier est bien trop long à expliquer dans son ensemble). Donc pour en revenir à nos moutons, un vegan pourrait rouler toute sa vie dans une vieille 4×4, il polluerai tjr moins qu un pseudo écolo qui roule à vélo toute sa vie et qui consomme des produits laitiers et de temps en temps de la viande. Donc s’il y a vraiment quelques à faire pour diminuer les pollutions et au même temps respecter la vie sur terre ainsi que contribuer à la santé publique de chacun-e, c est d arrêter de consommer des produits d exploitation animale.

      Informez vous par vous même:

      vegetarismus.ch/pdf/b05f.pdf

      blog.mondediplo.net/2012-06-21-Quand-l-industrie-de-la-viande-devore-la-planete

      google.ch/search?q=l+industrie+de+la+viande+et+du+lait+premiere+source+de+pollution+dans+le+monde&ie=UTF-8&oe=UTF-8&hl=fr&client=safari

      vivez-nature.com/agriculture-biologique/methane-bovin-environnement.html

      Sur ceux, bonne réflexion !

      Sat Nam

    • Tout à fait d’accord! L’article est très général et vague. 🙁
      Ne pas sortir pour éviter la pollution c’est le mieux, mas quand on n’a pas le choix??
      On pourrait par exemple parler des masques pour se protéger ou autre.

  8. Les plus gros pollueurs étant les camions, revenons aux transports ferroviaires et fluviaux, en plus cela créera des emplois, réduira les accidents et améliorera la qualité de vie

  9. j ai un très bon souvenir de MR FEU BERTHELOT (CM 2 EME ANNEE) en 1955.
    Il nous a fait découvrir ce qu on appelle LA LIGNE D HORIZON…
    le ciel semble toucher la terre…
    il m arrive de passer par ce même lieu…je ne peux m’empécher d avoir une pensée pour lui mais aussi de maudire notre société de ce qu’elle modifie en mal notre pauvre planète…PÄRCE QUE SOIXANT ANS PLUS TARD IL N Y A PLUS DE LIGNE D HORIZON…

  10. Comme aasociate membre du club scientifique de Rome je fait que subir
    les analyses.La seule chose q’on constate c’est q’on cours derrière tout
    qui détruit l’environnement.A jamais on a ue une chasse au combustibles fossiles comme maintenant.La maffia domine le monde avec tous ce qui rapporte de l’argent et empoisonnent et détruisent l’environnement et nous mêmes.Le politicièns sont les nobles serviteurs de la cosa nostra qui peuvent coller les auto collants sur les paquets de cigarettes pour nous avertir que c’est mortellement dangeureux de fumer.Le media est la nouvelle dictature qui par leurs mensonges manipulent les pauvres innocents.-Frank Liefooghe-info google et creationassistance.wordpress.com

  11. olé

  12. En Auvergne nous sommes touchés. Entre le mal de gorge hier et le mal de tête aujourd’hui bonjour!!Ce dimanche matin 16 mars il y’a des CHEMTRAILS dans le ciel alors il faut arrêter de nous dire que tout est de la faute des usagers des diesels. Je travail en pleine air et je n’ai pas le choix. Tout le monde est touché il n’y a pas d’âge. Depuis quelques années mes collègues et moi remarquons que le soleil est très nocif car la couche d’ozone est touchée et nous ne sommes moins protègé. ET LES CENTRALES NUCLÉAIRES DANS TOUT CELA??

  13. Regardez comment font la Suède et la Finlande dans leurs capitales avec le Biogaz, aucune pollution, plus besoin de pétrole, et plus de problème de santé !

    A nous de faire pression comme le lobby du pétrole et contre nos politiciens inutiles

  14. Bonjour,
    Ce sont nos représentants, nos élus, qui doivent avoir le courage de fixer les priorités et de contraindre les individus, les sociétés, à avoir un comportement responsable.
    Interdire à la vente les véhicule polluants, encourager les chercheurs à développer des véhicules propres, améliorer les transports en commun, encourager le télétravail…
    Tout ça est faisable, alors qu’attendent-ils?
    Ou bien il faut que le peuple se rendre compte de son pouvoir, et descende dans la rue. Mais la grande majorité ne pense qu’à son confort et passe trop de temps devant la télé…
    Que faire…

  15. bonjour, et aussi, beaucoup de gens installent des chauffages au bois, mais ne savent pas les allumer correctement, et ça aussi, ça ajoute à la pollution. Il faudrait commencer à apprendre à faire du feu dans son poêle ou insert, et ne pas l’étouffer avec le tirage au minimum, sinon on pollue au max.

    et je ne parle pas des adeptes des cheminées ouvertes.

    Et les avions, ne produisent-ils pas des particules ??? beaucoup de voyages en avion pourraient être évités.

    et pour les voitures, il doit être possible de fabriquer un bon filtre à particule non seulement pour les voitures neuves, mais pour les anciennes (pas trop anciennes tout de même). ceci en attendant mieux.

    La voiture à air comprimé, on l’a laissée filer chez les indiens.

    Les transports en communs, ça ne peut satisfaire tous les besoins, de toutes façons.

    Mais il est vrai qu’il y a de plus en plus de voitures.

    Et que penser des rallyes où l’on voit des pilotes faire « vroum vroum » même à l’arrêt. ça c’est une honte, c’est de la pollution complètement inutile.
    Avant on disait que c’était pour améliorer les voitures, mais maintenant, elles sont au point et encore plus si on nous réduit la vitesse à 80 km/h. Il faudrait déjà faire respecter le 90, on voit des bargeots qui empiètent sur la ligne blanche, même lorsqu’ils vous croisent, de vrais danger publics qui mettent la vie des autres en danger.

  16. Ne devrait-on pas rendre OBLIGATOIRE les filtres à particules sur tous les diesels ? Je sais, ils sont imparfaits, mais quand même. Et interdire tous ces utilitaires anciens qui émettent 500 GR de co2 au km, conduits par des irresponsables qui roulent comme des brutes…
    De plus, on est en 2014… on a pas encore un ingénieux ingénieur qui nous a pondu un filtre efficace ? Pourtant le marché serait porteur ! N’y aurait-il pas une nolonté ?

  17. Bonjour à l’équipe de Consoglobe 🙂 Mon commentaire était surement un peu long et a du passer en attente de modération surement. J’ai réessayé plusieurs fois en vain, pourriez vous afficher juste le dernier s’il vous plait 🙂 et supprimer ce commentaire du coup. Bonne journée à tous. Vos newsletters sont top

  18. La faute au lobby du pétrole, lorsque les citoyens commenceront un peu à se rebeller contre l’essence et le diesel on pourra faire évoluer les choses.
    Si tout le monde reste dans son confort, la pollution ne sera pas prête de diminuer.

  19. Comment faire sans voiture pour allez au travail, pour ma part et celle de milliers de personnes intervenant à domicile des usagers, pas de covoiturage pour l aide à la personne à domicile….
    On choisit la pollution, ou nos patiens arrêtent de vivre sans manger,sans toilette, sans courses etc….

    • Si on organise sa vie autour de la voiture (comme le fait la majorité des Français), effectivement on ne peut pas vivre sans voiture. Dieu merci, il est aussi possible de vivre sans voiture (on l’a fait durant quelques millions d’années…) !

  20. c’est grasse aux industriels qui poussent a acheter des voitures diesel
    tout ça!

    • Ouais, mais obliger le filtre à particules, que diable !
      Et puis les véhicules à essence polluent aussi, mais plus sournoisement. là, on ne peut rien faire alors qu’avec le diesel, il suffit de filtrer.

  21. N’ayant ni TV ni radio ni bagnole (et me déplaçant à 99 % à pied et à vélo), j’apprends par cet article que les transports franciliens sont gratuits depuis hier, car je ne l’avais certes pas remarqué…

    Il n’y a rien à faire pour que les gens laissent leur bagnole à sa place (à la fourrière), il semble que le Français du XXI soit indissociable de sa bagnole, ou que l’humain soit devenu une bagnole (il est une machine, un pion, un automate, un esclave en tout cas).

    Il n’y a rien à faire, nous ne pouvons plus respirer (et pour ma part je ne vois que du brouillard de ma fenêtre de banlieue rouge) mais RIEN NE FERA RENONCER LES BAGNOLISTES À LEUR BAGNOLE.

    • Tout le monde s’en fout. Les efforts, c’est pour les autres. Même ma femme n’a pas changé ses habitudes : elle prend la bagnole (diesel moderne avec filtre à particules) pour aller courir en forêt, à 5 km d’ici. Puis elle la reprend pour aller à sa gym. Elle a pourtant un vélo électrique -rechargé au solaire-de haute qualité, elle est convaincue…. Mais on ne change pas ses habitudes… Que je suis pessimiste sur mes congénères…

  22. J’ai lu sur internet que les avions

    • Oui que les avions nous aspergeaient de produits chimiques pour divers raisons depuis les annees 60 !savez vous quelques choses ladessus !si s est vrai comment vivre sainement comment cultiver du bio ? On en sort pas

    • Ce site est assez complet à ce sujet :
      acseipica.fr/
      Le blog : acseipica.blogspot.fr/
      Les épandages de produits chimiques par avion (appelés chemtrails) sont extrêmement lucratifs pour les compagnies, plus que le transport de passagers. On remarque tout de suite ces épandages, les avions volent à plus basse altitude et le tracé reste visible très longtemps dans le ciel.

Moi aussi je donne mon avis