Un point sur la pollution de l’air… et du reste

Un point sur la pollution de l'air... et du reste

La pollution de l’air ne connaît pas de barrières et nul n’est à l’abri. La pollution et les toxiques passent partout et voyage à travers les frontières. Habiter loin d’une source de pollution n’est donc pas une garantie d’échapper à la pollution.

La pollution de l’air tue

On sait que certains milieux sont propices à la respiration de toxiques : les grandes villes, les abords des périphériques, etc.

Les nuages de polluants et de particules fines parcourent des milliers de kilomètres et ainsi les coupables ne sont pas toujours les victimes.

Le niveau d’émissions polluantes provoque une baisse de l’espérance de vie de 9,3 mois en France.

Selon un rapport du Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) de 2013 , la pollution de l’air intérieur et extérieur coûte entre 700.000 et 1, 7 milliard d’euros par an aux Français.

19 milliards €/an, c’est coût socio-économique des polluants de l’air intérieur*,

19 884 personnes/an, c’est la mortalité causée par les polluants de l’air intérieur*,

31 211 personnes/an, c’est la morbidité causée par les polluants de l’air intérieur*

*Source  : Étude exploratoire du coût socio-économique des polluants de l’air intérieur –  ANSES – Avril 2014

 

L’air français, l’un des plus pollués en Europe

La qualité de l’air des plus grandes villes françaises et européennes est surveillée de très près. On constate sur les dernières décennies moins de pollution industrielle – tant mieux – maisdavantage de pollution liée au trafic routier – aïe. Saviez-vous que près de 70 % de la pollution atmosphérique sont produits par nos voitures ?

pollution de l'airBien évidemment, cette pollution de l’air touche directement notre santé : irritation des voies respiratoires, aggravation de l’état de santé de personnes déjà atteintes de maladies cardiaques et pulmonaires, cancers…

L’impact de la pollution atmosphérique sur l’environnement est lui aussi considérable. Face à l’ampleur de la pollution atmosphérique, l’Europe a mis en place une directive européenne contraignant les Etats membres à limiter l’exposition de la population aux particules PM10(1).

Pollution de l’air : quel est le seuil d’alerte ?

Seuil d’alerte en France de la pollution atmosphérique est de 80 mcg/m3

En France, le seuil d’alerte est déclenché dès que les mesures affichent plus de 80 microgrammes de particules de 10 microns (PM10) par mètre cube.

A Pékin on mesure 121 mcg/m3 (données de 2009) et à Paris on est loin derrière avec 38 mcg/m3 (2008).

Les limites recommandées par l’OMS sont de 20 mcg/m3 en moyenne annuelle, ce que très peu de grandes agglomérations atteignent.

On estime globalement que la pollution atmosphérique est à l’origine de 3 millions de jours de congés maladie et de 350 000 décès prématurés en Europe.

De tels effets sur la santé ont également un coût économique important : les auteurs du rapport estiment ainsi que la pollution atmosphérique liée aux seuls PL coûte entre 43 et 46 milliards d’euros par an aux États membres de l’AEE. Cela représente près de la moitié du coût total (approximativement 100 milliards d’euros) de la pollution atmosphérique générée par l’ensemble des moyens de transport.