L’huile de tea tree, la reine des anti-microbes

Poursuivons notre tour du monde des huiles essentielles en compagnie de Cyprien et d’Amandine. L’épisode 7 les emmène à travers les étendues australiennes en quête du tea tree. Découvrons avec eux les bienfaits de son huile essentielle contre les microbes en tout genre.

L'huile de tea tree, la reine des anti-microbes

Pour la suite de notre long périple, Amandine avait insisté pour aller voir les Melaleucas en Australie. Que sont les melaleucas ? Vous les connaissez sans doute mieux sous le nom d’arbre à thé ou tea tree. Je comptais de toute façon emmener Amandine en Australie, puisqu’on ne peut résolument pas passer à côté de l’huile essentielle de Tea Tree tout en s’affirmant amateur d’aromathérapie.

Le tea tree australien, un puissant remède contre les microbes

Nous voici donc arrivés au pays des kangourous. Nous venions dans l’espoir de voir la totalité de la flore et de la faune extraordinaire de ce pays, où se côtoient les animaux et les plantes les plus étranges et dangereux de la planète.

Quelques années plus tôt, j’avais fait la connaissance au cours d’un échange universitaire, de Riley, un étudiant en biochimie spécialisé dans la phytothérapie et l’aromathérapie. J’ai donc pris rendez-vous avec lui pour le revoir et profiter de cette occasion pour faire découvrir à Amandine le tea tree, que mon ami australien avait beaucoup étudié depuis notre dernière rencontre. C’est en tout cas ce qu’il m’avait affirmé et que je m’apprêtai à vérifier.

Riley nous attendait dans son van, lunettes de soleil sur le nez, un maillot de bain en guise de short et une chemise à fleurs à moitié boutonnée. Le parfait cliché du surfeur australien, à l’opposé du rat de laboratoire que l’on pourrait s’imaginer ! Il nous conduisit donc dans une plantation d’arbres à thé qui abritait un laboratoire où l’on distillait des huiles essentielles et où on les analysait pour en établir les chémotypes de manière à connaître leurs vertus et leur qualité.

Histoire de plante et de vertus

À peine étions-nous arrivés que Riley commença à nous faire un petit exposé sur cette plante étonnante qu’est l’arbre à thé.

huile essentielle de tea tree

Huile essentielle de tea tree © Janelle Lugge / Shutterstock.com

« Vous remarquerez vite que le tea tree est très commun en Australie. Il pousse assez facilement, même à l’état sauvage. L’une des questions qui revient fréquemment concerne son appellation. En effet, cette plante a emprunté le nom d’une autre, ce qui prête parfois à méprise. Cette confusion vient probablement du fait que son premier utilisateur venu d’Occident, le célèbre James Cook, en faisait infuser les feuilles comme du thé. Voici pourquoi le nom de « tea tree » ou arbre à thé en français, désigne à présent à présent, bien qu’il soit très différent du théier ».

« En France, on dit même les deux ! », fit remarquer Amandine.
« Voilà qui ne simplifie rien », s’exclama Riley en riant. « Si vous voyez apparaître dans certains ouvrages d’aromathérapie le terme de mélaleuque à feuilles alternes, sachez également que l’on parle toujours de la même plante ».

« Pour revenir à l’histoire du tea tree, rappelons-nous que les aborigènes l’utilisaient déjà pour se soigner, que ce soit en infusion ou en appliquant les feuilles sur la peau. Ce n’est que bien plus tard que leur vertus ont été prouvées puis expliquées, notamment grâce au naturaliste anglais Joseph Banks ».

Une huile… essentielle !

Nous marchions à travers les plantations et réalisions peu à peu que cet arbre n’avait pas l’air d’avoir les vertus qu’on lui prêtait.
« Quand on pense que l’huile essentielle de tea tree est l’une des plus utilisées dans le monde ! D’ailleurs, qu’en est-il de cette précieuse huile ? », demandai-je à Riley.

« L’huile essentielle de tea tree est tout simplement incroyable et ce n’est pas pour rien que c’est sûrement la plus connue de toutes. Anti-bactérienne, antifongique, anti-microbienne et antivirale, elle soigne le mal de gorge, les plaies, l’acné, les mycoses, etc. Pour résumer, elle détruit tous les organismes qui pourraient nous nuire : les microbes, les bactéries, les champignons et les virus. Elle possède également des vertus cicatrisantes, ce qui rend l’huile essentielle de tea tree particulièrement efficace sur les plaies. À tel point que, pendant la seconde guerre mondiale, chaque soldat australien avait dans son kit de secours un flacon d’huile essentielle de tea tree ».

Petit cadeau bienvenu

Tout en parlant, nous nous approchions du laboratoire où Riley avait visiblement ses entrées. Dans un bureau, il se dirigea vers une étagère couverte de flacons d’huile essentielle de tea tree, classés par lots et possédant tous des analyses de chémotype différentes.

Il choisit deux flacons du lot qui lui semblait le meilleur et le mieux équilibré en terme de répartition des molécules, et nous les tendit en regardant la personne responsable d’un air entendu. Un simple signe qui donnait l’air de dire « Bien sûr que tu peux leur en donner ! » suffit, et nous nous sommes empressés de mettre en poche ce précieux trésor.

Après l’avoir remercié d’un signe de la main auquel il répondit avec un grand sourire, nous partîmes ensuite chez Riley qui, conscient de notre intérêt pour l’aromathérapie, nous avait mitonné quelques spécialités australiennes… aux huiles essentielles.

Après avoir passé les jours suivants sur les côtes australiennes au cours desquels nous avons eu l’occasion d’utiliser l’huile de tea tree sur une coupure à la cheville qu’Amandine s’était faite sur un rocher, nous avons chaleureusement remercié Riley et sommes repartis vers de nouvelles aventures…

Huile essentielle de Tea Tree

Carte d’identité :

Nom latin : melaleuca alternifolia Maiden

Partie distillée : feuilles

Utilisateurs :

  • Interdit aux femme enceintes de moins de 3 mois.
  • Interdit aux nourrissons de moins de 3 mois.

Utilisations :

  • plaies
  • acné
  • mycoses
  • infections cutanées

Retrouvez toutes les précautions d’utilisation sur le site internet de la Compagnie des Sens.

Illustration bannière : Émeus dans une plantation de tea tree – © Janelle Lugge Shutterstock