Contre les cheveux gras : l’huile essentielle de Cèdre d’Atlas

Rédigé par Compagnie des Sens, le 11 Nov 2015, à 16 h 06 min

Le tour du monde des huiles essentielles d’Amandine – Épisode 2

L’avion amorça sa descente vers l’aéroport d’Ouarzazate et nous traversâmes la couche de nuages que nous survolions. Amandine n’a pas retenu sa surprise en voyant apparaître les premiers reliefs de l’Atlas qui se profilait à mesure que nous nous rapprochions de la terre ferme. Cette terre semblait d’ailleurs si sèche qu’Amandine m’a regardé d’un air perplexe en se demandant visiblement quelle huile essentielle pouvait-on bien en tirer !

Une fois sur le plancher des vaches, nous avons retrouvé un ami qui vit dans l’ouest de l’Atlas et que j’avais prévenu de notre arrivée. Il nous attendait à la sortie de l’aéroport avec un gros 4×4 qui allait nous permettre de reprendre rapidement un peu de hauteur pour trouver ce pourquoi nous nous étions rendu ici : le Cèdre de l’Atlas.

Si vous n’avez pas lu l’épisode 1 du tour du monde des huiles essentielles, cliquez ici !

Le Cèdre d’Atlas, un arbre mythique

Pendant le voyage, j’avais donné à Amandine un livre sur cet arbre en y laissant une petite fiche-résumé sur laquelle j’avais griffonné l’essentiel et joins quelques photos :

« Les plus grands cèdres peuvent atteindre 40 mètres et vivre plusieurs centaines d’années en restant toujours verts. Il n’est donc pas étonnant qu’ils soient porteurs d’autant de croyances et de mythes.

Le cèdre serait chasseur de démons dans beaucoup de régions du monde en étant transformé ou brûlé et beaucoup de légendes circulent à son sujet, participant à la fascination qu’engendre sa présence quasi-intemporelle au milieu des hommes.

Il a la particularité de grandir verticalement durant les premières années de sa vie puis de s’épanouir de plus en plus horizontalement. Son huile essentielle, puisque c’est ce qui nous intéresse, n’est pas tirée de ses cônes mais bien de son bois très odorant. »

cedre atlas cheveux gras

Cèdre d’Atlas © Eliane Haykal / Shutterstock.com

Porteur de légendes

Arrivés à l’orée de la forêt, nous sommes sortis de la voiture pour observer les cèdres. Avant de pénétrer dans le bois, notre guide, en nous regardant avec un regard habillé d’une crainte sur-jouée, voulu nous compter une des multiples légendes qui existaient à propos de cet arbre. Aussi nous raconta-t-il l’histoire de Gilgamesh,  héros de Mésopotamie vers 2600 avant JC. Gilgamesh, dans une des douze tablettes qui relatent son histoire et qui ont inspiré les douze travaux d’Heraclès (ou Hercule) tue le gardien de la forêt de cèdre, le monstre Humbaba.

Nous amusant d’un possible retour du fantôme d’Humbaba, nous avons observé ces cèdres pendant un long moment avant que notre guide ne nous sorte un petit flacon d’huile essentielle de cèdre de sa poche. Il nous confia ne jamais se déplacer sans l’avoir avec lui et nous fit son éloge en nous énonçant tous ses bienfaits.

Huile essentielle de Cèdre d’Atlas : des vertus inattendues contre les cheveux gras et la chute de cheveux

Amandine ne manqua pas de retenir sa propriété principale : cette huile est lipolytique, c’est-à-dire qu’elle décompose les corps gras. Elle est donc très utile contre les cheveux gras par exemple ! Pour ma part, j’étais une nouvelle fois fasciné par la puissance des huiles essentielles en apprenant qu’elle faisait également tout aussi bien office de décongestionnant veineux pour faciliter la circulation sanguine, d’accélérateur de cicatrisation et d’anti-inflammatoire. Enfin, comme beaucoup d’huiles essentielles, celle de Cèdre est aussi antivirale, anti-bactérienne et expectorante.

Après ce bon moment avec notre guide, nous rentrâmes à la tombée de la nuit dans notre hôtel. Impatiente de tester les vertus tellement vantées de l’huile essentielle de Cèdre, Amandine en dilua dans son shampoing. Nous l’avons également appliquée sur nos petites plaies aux chevilles provoquées par la marche dans la basse végétation présente à certains endroits.

Amandine était aux anges et pensait déjà à la suite de nos aventures. Après un repos bien mérité, nous sommes repartis à l’aéroport avec nos beaux cheveux et un sourire indélébile pour enchaîner avec notre prochaine destination…

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Spécialiste en conseil en aromathérapie et vente d'huiles essentielles et végétales BIO de très grande qualité.

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour !

    L’huile essentielle directement sur le cuir chevelu, ça brûle NON ? ! Dans quoi peut-on le diluer autre qu’une huile vierge !

    Merci !

    • Compagnie des Sens

      Bonjour Florence,

      rassurez-vous, il n’y a aucun risque à mettre directement l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas sur votre cuir chevelu, si vous respecter bien nos conseils (5 gouttes en massage sur le cuir chevelu 1h avant le shampooing). En revanche, si vous préférez, vous pouvez également vous confectionner la préparation suivante à base d’huile végétale de Jojoba. Cette dernière est non grasse et ralentit les excès de sebum.
      Dans un flacon de 10mL, versez 15 gouttes d’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas puis complétez avec de l’huile végétale de Jojoba. Bouchez. Homogénéisez, et voilà ! Votre préparation est prête !

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions,

      Amélie, pour la Compagnie des Sens

      NB : vous trouverez le flacon vide, l’huile essentielle de Cèdre de l’Atlas BIO et l’huile végétale de Jojoba BIO en vente sur notre site internet.

  2. Bonjour à tous !

    L’huile essentiel directement sur le cuir chevelu, ça brûle, NON ? ! Dans quoi est-ce possible de le diluer !

  3. mode d’emploi ?

    • Compagnie des Sens

      Bonjour Vico,
      voici nos conseils d’utilisation : 5 gouttes pures sur le cuir chevelu, en massage, 1 heure avant le shampoing, à renouveler aussi longtemps que nécessaire, par cycles de 3 semaines maximum, avec une pause d’une semaine entre chaque cycle.
      A très bientôt, et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !
      La Compagnie des Sens

  4. Compagnie des Sens

    Bonjour DD,

    voici nos conseils d’utilisation : 5 gouttes pures sur le cuir chevelu, en massage, 1 heure avant le shampoing, à renouveler aussi longtemps que nécessaire, par cycles de 3 semaines maximum, avec une pause d’une semaine entre chaque cycle.

    A très bientôt, et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions !

    La Compagnie des Sens

  5. Bonjour.

    Et comment on l’utilise ? Quelques gouttes directement dans les cheveux ?

Moi aussi je donne mon avis