Ces substances que nous cache … le nail art

Ces substances que nous cache ... le nail art
Vous aimez ? Partagez :

Le Nail Art – ou stylisme ongulaire en français – c’est la nouvelle tendance des accros à la mode pour être jolies jusqu’au bout des ongles. Exit la French manucure, aujourd’hui les mains se parent de couleurs flashy et de motifs originaux. Mais qui dit nail art dit vernis à ongles. Or, on le sait, le vernis est un concentré de substances chimiques et parfois toxiques comme le formaldéhyde, l’acétone, le toluène, le colophane ou encore le formol. Alors un nail art non toxique est-il possible ?

L’art jusqu’au bout des ongles

helloKittyEn Asie, et particulièrement au Japon, les jeunes filles (et aussi les moins jeunes d’ailleurs) sont toutes folles de nail art depuis des années. Même si la pose de vernis à ongle n’a rien de nouveau, le fait de les décorer avec des motifs plus ou moins travaillés et compliqués date des années 1990. Souvenez-vous à cette époque, c’était l’explosion du Kawaï, comprenez « la mode de ce qui est mignon ».

Hello Kitty, Pikachu et tous ces héros de l’animation mignons comme tout (enfin, pour certains !) sortent de leurs mangas pour venir décorer les tenues et toutes sortes d’accessoires des ados japonaises.
Ces petits personnages ont inspiré de nombreuses fashionistas nippones qui les ont savamment mis en scène sur leurs ongles.

Depuis, l’engouement pour le décor des ongles a conquis toute la planète. Il ne se limite plus aux personnages d’animation mais s’inspire de tout : monuments les plus célèbres de grandes villes, drapeaux, marques, tableaux, dessins, nature, etc. Partout sur le globe on se passionne pour le nail art. En France, on l’appelle stylisme ongulaire, et c’est même devenu un vrai métier !

Les ongles déploient leurs plus beaux atours

vernis
Avec le nail art, les ongles naturels ou les faux ongles se parent de vernis, de strass, de paillettes, de nacre, de dessins réalisés au pochoir, au pinceau ou avec un tampon etc.

Voici une galerie de photos de quelques réalisations

*

> suite : composition du vernis, c’est pas joli joli

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


11 commentaires Donnez votre avis
  1. Les substances dont tu parles, ne sont pas interdites en France, ni en Europe, et à ma connaissance dans aucun pays du monde. Comme les chewing-gum, et bien d’autres produits, il y a des dérivés pétroliers dans certains vernis. Toutes les marques ne sont pas polluantes, et certaines s’appliquent mêmes à utiliser le moins possible de produits chimiques. Mais on reste dans une fabrication chimique. Il faut juste relativiser leur nocivité. Et rien n’est caché, car en Europe l’obligation des ingrédients est très respectée.

  2. je n’aime pas ses articles qui arrivent à faire croire au commun des mortels que l’on nous cache des choses super mortelles ( vivre tue..) alors que rien n’est caché… Il faut etre sacrément naif pour croire que les vernis ne sont pas fait à partir de produits chimiques tous plus ou moins dangereux à FORTES doses ( au passage la plupart des vernis de marque sont 3-free: ni toluene, ni formaldéhydes, ni DBP) c’est un peu comme si un journaliste écrivez un article avec pour titre: « ces substances que vous cache… votre voiture » ou « ces substances que vous cache… votre coloration pour cheveux » mdr Au passage, une pose de vernis faites correctement passe par l’étape de la pose d’une base protégeant vos ongles des substances agressives contenus dans les vernis colorés ( car ce sont ceux ci qui sont bourrés de produits pour leur donner divers effets) mais encore faut il avoir eu l’idée de se renseigner… Vous oubliez également de préciser que l’ongle est une éponge et qu’à chaque fois que vous plonger vos mains dans les produits ménagers, leurs substances passent dans votre circulation sanguine ( levez les mains, ne touchez plus à rien!!!)… le vernis protège vos ongles de ce problème et sont bien souvent enrichis et nourrissant ( un mal pour un bien? peut etre)! Par contre, je trouve abérant que vous parliez de tous pleins de marques de vernis « bio » mais que vous ne citiez pas la marque SNAILS qui est une marque de vernis à l’eau, sans substances toxiques, qui ne nécessite pas d’utilisation de dissolvant puisqu’il se retire à l’eau et au savon… ah les lobbies… ah et au fait, le NAIL ART est, la plupart du temps, pratiqué à la peinture acrylique, le vernis ou les faux ongles n’en sont que le support… Je suis styliste ongulaire et je n’ai pas un seul vernis!

    • arff comme une personne qui a commenté plus bas apparemment, j’ai eu un soucis de lecture de la suite de l’article… donc je m’excuse puisque certaines choses sur lesquelles j’ai répondu ont été cité ( 3-free, snails,…) mais du coup, je maintiens que cet article au lieu d’informer va faire peur ( on doit etre beaucoup à n’en avoir vu que la premiere partie), que le titre est mal choisi ( le nail art n’est pas forcement créer au vernis) et qu’une pose de vernis ne se fait pas n’importe comment… :)

  3. entièrement d’accord, cet article n’est pas clair, accrocheur pour rien, qu’est ce que je fous sur ce site. Arrêtez de nous faire perdre notre temps.

  4. Il se peut que ces substances soient interdites dans les vernis en europe (et encore je n’en suis pas sûre) mais étant allergique au toluène/formaldéhyde/colophane je peux vous assurer que de nombreuses grandes marques en contiennent! C’est le cas de l’oréal, Gemey…. Bourjois a tout de même fait l’effort de sortir une gamme de vernis sans toluène ni formaldéhyde. Mais sinon la majorité des vernis que l’on trouve en magasin contiennent ces substances toxiques, c’est juste que l’étiquette n’est pas très explicite, voire qu’il n’y a même pas la composition sur les bouteilles!

  5. Chère Annabelle

    Je ne comprend pas bien le but de cet article. Le titre accrocheur commence donc par « ce que nous cache « les vilains produit ».
    Vous citez des substances, certes toxique en fin de premier paragraphe, sans sans documenter quoique ce soit, ni citer la moindre SOURCE qui établirait, même un tout petit peu, que le danger est avéré.

    Pire, dans ce premier paragraphe à peu près vide d’argument vous finalisez par une question intéressante, je vous cites: « Alors un nail art non toxique est-il possible ? »

    Ensuite tout le reste de cet « article » ne parle que de mode, d’historique de mode et blabla.

    Aucune approche d’une réponse quelconque à votre titre sulfureux, ni à la seule interrogation qui en valait la peine, nulle citation ou renvois de liens, de sources, bref du vide à tout les étages.

    En gros on se demande vraiment à quoi sert ce titre, puisque tout le reste est soit sans rapport soit d’une pauvreté d’information « déplorable ».

    Et c’est dommage car, réellement argumentés cette question valait une réponse.

    La prochaine fois, respectez un peu de cohérence et parlez de chose sur lesquelles vous aurez pris la peine de (vraiment) vous renseigner, ça lui donnera un réel intérêt. Parce que là on a l’impression de lire « ICI paris », « détective » ou autres journal « à sensation » qui ne base son effet que sur un titre pour espérer vendre un contenu pour le moins critiquable.

    Bon WE.

    • ET j’en profite pour m’excuser platement car mon commentaire n’a pas tenu compte du fait, que mon navigateur ne montrait pas le bouton SUITE, ne me donnant pas accès à…. La suite du texte.

      Du coup c’est en changeant de navigateur que je me suis rendu compte qu’il y avait une suite qui elle explique très bien le reste lui légitiment tout à fait le contenu.

      Mille excuses.

  6. Pour le fun, pourquoi pas ? Mais pur l’élégance, rien de plus sexy que le vernis classique, rouge ou rose..

  7. la plupart des produits dont vous parlez toluène, formaldéhyde…etc sont déjà interdit depuis quelques année dans les vernis vendus sur le territoire européen.
    et de plus en plus de vernis étrangers, ne les utilisent plus non plus.
    IL faut vraiment faire attention par contre de la provenance des vernis.
    je pense notamment aux vernis mexicains de la marque HITS qui sont bourrés de ces produits là.

    • n’importe quoi !!
      et il y en a partout: dans les vernis, dans les colles pour faux ongles, et dans les colles tout court, jusque dans le contreplaqué ou mdf …vous croyez que c’est collé avec quoi? de la pritt?

    • Hits a reformulé ses vernis récemment, ils sont maintenant 3 free il me semble

Moi aussi je donne mon avis