Le vernis à ongles 100 % naturel, ça existe ?

Existe-t-il des vernis à ongles 100% naturels, sans danger ? Même si la recette n’est pas irréprochable, il est possible de fabriquer soi-même son vernis.

Rédigé par Pauline, le 27 Oct 2017, à 18 h 00 min

Il faut le savoir, les vernis à ongles ne sont pas les cosmétiques les plus écologiques qui soient : pour assurer « pouvoir couvrant » et « longue tenue », les fabricants doivent faire appel à des produits qui n’ont souvent rien de naturel. Même les vernis à ongles bio contiennent souvent des substances chimiques. Certains de nos confrères ont même titré « Les vernis bio : une utopie ? »

Pour vous rassurer au mieux sur la composition, voici nos conseils pour choisir et pour fabriquer votre propre vernis à ongles naturel.

Vernis à ongles : comment le choisir ?

Dans le choix d’un vernis à ongles, tournez-vous de préférence vers les formules « 6-free« , « 7-free »  ou « 8-free » qui assurent une composition libre des principaux ingrédients toxiques.

Les chiffres du Planetoscope : consommation de vernis à ongles

Focus sur les différentes compositions

  • Les « 6-free » sont formulés sans toluène, dibutyl phtalate (DBT), formaldéhyde, camphre, xylène ni résine de formaldehyde.
  • Les « 7-free » sont sans toluène, dibutyl phthalate (DBT), formaldehyde,camphre, xylène, résine de formaldehyde, ni paraben.
  • Les « 8-free » sont sans toluène, dibutyl phthalate (DBT), formaldehyde,camphre, xylène, résine de formaldehyde, paraben, ni traces de colophane.

Vernis à ongles naturel : comment le faire soi-même ?

Le site de cosmétiques DIY Aroma-zone propose de réaliser soi-même un vernis « 6-free » sans toluène, sans dibutylphtalate (DBP), sans formaldéhyde, sans camphre synthétique, sans xylène, sans résine de colophane. La formule est à 85 % végétale, composée de produits bio-sourcés (dérivés de pomme de terre ou de maïs).

vernis à ongles 100% naturel

© Maciej Czekajewski

Les vernis sont tous composés d’une base et de pigments végétaux et minéraux. Les pigments sont réalisés à partir d’ingrédients naturels (radis, sureau…).

L’avantage est de combiner le plaisir du « faire soi-même » et l’assurance d’une composition relativement saine. Pour pousser jusqu’au bout la démarche écologique, vous pouvez choisir les pigments les plus naturels comme le « pigment végétal rouge radis« .

La recette de vernis rouge fait maison

Pour la base :

  • 6 g de base micellaire
  • 0,1 g de pigment végétal pourpre de sureau

Pour la coloration :

  • 0,5 g de pigment végétal rouge radis

Mélangez le tout dans un bol à l’aide d’un mini-fouet jusqu’à homogénéisation. Transvasez le tout dans un flacon de vernis à l’aide d’une pipette.

Le fini du vernis est parfois un peu plus pâteux que les vernis du commerce, et la couvrance n’est parfois pas optimale. Si l’on suit à la lettre le mode d’emploi, le résultat est néanmoins satisfaisant. Il s’agit d’une très bonne alternative écologique aux vernis vendus dans le commerce, à un coût tout à fait raisonnable.

Et retirez bien entendu votre vernis à ongles naturels avec un dissolvant écologique, généralement à base de lactate d’éthyle, un alcool naturel.

Illustration bannière : Mains aux ongles vernis – © Efetova Anna
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Mesdames, pensez aussi à vérifier vos rouges à lèvres, contiennent souvent des produits assez toxiques. Pas beaucoup mais comme vous en avalez directement une partie… Et parfois nous aussi quand on vous embrasse!

  2. hello
    pour ma part , j ai distribué aux copines « non bio »
    mais sinon pour celles qui aiment bricoler des p tites cartes, ca peut servir de peinture….

  3. trop génial! vive le vernis bio , ça change tout!!!
    super adérance à l’ongle séchage facile, bref super!

  4. Je les ai portés à la déchetterie avec mes vieilles peintures et liquides de nettoyage des pinceaux

  5. J’aurais une question : Que faire de ses anciens vernis à ongles et dissolvant lorsque l’on veut passer au bio ? S’ils sont aussi toxiques il y a peut-être un meilleur moyen de s’en débarrasser que de les balancer à la poubelle pour qu’ils soient incinérés ?
    Merci

    • Je pense les mettre avec les vieux médicaments. Les pharmaciens sauront sûrement quoi en faire.

Moi aussi je donne mon avis