Rencontre avec un hébergeur responsable en Bretagne

Rencontre avec un hébergeur responsable en Bretagne

Nombreux sont les éco-gîtes en Bretagne. À l’image de La Petite Presqu’île, dans le sud du Morbihan. Rencontre avec la propriétaire des lieux.

consoGlobe : D’abord, comment décrieriez-vous votre gîte ? À quelle clientèle s’adresse-t-il ?

Nadine Maudet : Nous sommes avant tout un Gîte d’Etape qui accueille les randonneurs. On leurs permet de retrouver un endroit calme où ils peuvent dormir mais aussi se faire à manger en toute autonomie.

© La Petite Presqu'Ile

Nous accueillons également des personnes en situation de handicap puisque nous sommes habilités à le faire, des familles, des couples, des personnes qui cherchent à se reposer ou découvrir la région.

cG : Pourquoi avez-vous choisi de vous lancer dans l’hébergement touristique ?

N.M : Il s’agit d’une reconversion professionnelle pour mon mari et moi-même. Il était enseignant et moi cadre dans la fonction publique. Nous souhaitions créer un lieu permettant aux gens de passage de se ressourcer, c’était notre motivation première.

Depuis 1 an, nous accueillons donc les touristes et c’est très agréable de recevoir des vacanciers dans de bonnes conditions. Nous disposons également du label Tourisme Handicap, très important pour nous. Le but, c’est que les personnes qui viennent nous voir se sentent bien et qu’elles aient envie de revenir. L’endroit est calme, au bord de la mer, à la campagne. On peut s’y ressourcer, un vrai havre de paix.

cG : Votre gîte fait partie du réseau Voyagez responsable Bretagne, est labellisé Ecogite et dispose de l’éco-label européen. Pouvez-vous nous expliquer ce que ces labels assurent aux touristes qui viennent chez vous ?

N.M : Je pense vraiment, en tant que client, que ces labels sont un gage de qualité. Il faut savoir que le respect du cahier des charges amenant à l’attribution de ces labels est une démarche complètement volontaire. C’est un choix que les hébergeurs font.

Nous, nous souhaitions initier une démarche de respect de la Nature et du territoire et ainsi proposer un endroit sain, bon pour la santé et l’environnement.

cG : En quelques mots, que faites-vous concrètement pour que votre gite soit plus durable ? Quelles motivations ont amené à la mise en place d’un éco-gite plutôt qu’un gîte classique ?

N.M : Pour construire le gîte, nous avons fait appel à un architecte qualifié, militant. Notre gîte a donc une ossature en bois et est Basse Consommation. Nous n’avons fait appel qu’à des entreprises et artisans de Bretagne pour la construction.

Proposer un gîte durable, cela correspond à nos valeurs depuis longtemps, la question ne se posait donc pas. Mais il faut dire aussi que nous avons eu la chance de pouvoir le faire. C’est parce que nous avons la cinquantaine que nous avons pu nous permettre de faire construire un bâtiment BBC.

*

La suite p.3> La suite de l’interview, éco-gîte La Petite Presqu’île