Petit guide du camping écolo (1)

Petit guide du camping écolo (1)

La résurgence du « Original Camping », une forme embourgeoisée (et souvent labellisée écologique, remarquons-le) de ce que l’on appelait camping dans les années 1960, remet sur le devant de la scène la question suivante : comment passer une nuit au camping vraiment verte ?

Le petit guide du campeur écolo

La plupart des sprays insecticides sont nocifs autant pour vous que pour l’environnement.

Les sprays anti-moustiques, indispensables

Le DEET, par exemple, a été relié à des cas d’épilepsie chez les enfants et tous les produits répulsifs en contenant plus de 30 % sont interdits à la vente au Canada…

Utilisez de préférence des produits naturels.
Developpement durable article

Faire du feu au camping

La soirée passée autour du feu est un grand classique des nuits de camping. Gratuit et convivial, le feu de camp doit être fait de préférence dans un creux du terrain pour concentrer la chaleur, conserver les cendres et éviter la dispersion des braises.

Mais le plus important est de ne pas couper d’arbre ni de branches pour obtenir du combustible ! Le bois mort trouvé à terre doit suffire.

Attention à l’eau au camping

La bouteille d’eau est l’ennemie de la nature. Le plastique qui la compose résiste au moins quatre siècles avant de disparaître…

De toute façon, transporter plusieurs bouteilles n’est guère pratique. Utilisez des gourdes. Aujourd’hui, quasiment tous les campings proposent un accès à l’eau potable.

Et si jamais vous envisagez de partir en pleine nature, sachez que l’on peut purifier l’eau de plusieurs façons.