Tous les répulsifs anti-moustiques

Tous les répulsifs anti-moustiques

Les moustiques ne sont parfois qu’un désagrément sous nos tropiques. Mais leur prolifération peut avoir des conséquences dramatiques. Avec l’été qui approche, les femelles moustiques sont à l’affût de sang humain.

Faisons un tour d’horizon des répulsifs et des conseils anti-moustiques avec ce dossier complet qui dresse l’état des lieux sur le sujet des moustiques.

Les moustiques, nos meilleurs ennemis

Pourquoi les moustiques piquent ?

Avec la chaleur de l’été, les femelles moustiques sont à l’affût de sang humain. C’est vital pour elles ! Seules les moustiques femelles fécondées piquent car elles ont besoin des protéines présentes dans le sang pour nourrir leurs oeufs.

Elles pondent en moyenne 200 oeufs et recommencent à piquer pour pondre à nouveau, etc.. Sur une durée d’environ 1 mois, elles peuvent théoriquement donner naissance à 3000 moustiques !

Grâce à un petit organe appelé palpe maxillaire, situé dans leur mâchoire, les moustiques femelles sont capables de repérer une proie (un gros mammifère et donc un homme) à 50 mètres  Les femelles moustiques ne voient pas leur « victimes », mais elles peuvent détecter le CO2 dégagé par le corps et la respiration jusqu’à plusieurs dizaines de mètres de distance.

contre-les-moustiques-plante-insecte

La respiration et les efforts

Quand vous respirez fort, vous émettez du dioxyde de carbone et donc vous attirez encore plus les moustiques.

Les personnes ayant une masse corporelle importante attirent plus les moustiques et c’est pourquoi, généralement, les enfants se font moins piquer que les adultes.

De même, les personnes font des efforts physiques et suent sont plus exposées et doivent se protéger plus.

Note d’espoir : des recherches sont menées qui laisseraient penser que certaines personnes, minoritaires, n’attirent pas les moustiques.

Ces personnes émettraient des composés chimiques, qui sont des répulsifs naturels du moustique (notamment le 6-methyl-5-hepten-2 qui dérive de la peau et qui a une odeur discrète de dissolvant pour vernis à ongle),

Pour se protéger contre les moustiques, il faut les piéger au fur et à mesure qu’ils se présentent chez vous. Nous allons faire le tour des méthodes anti-moustiques.

Un moustique qui pénètre une veine (vu au microscope)

Le danger de la prolifération des moustiques

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une élévation de température de 1 ou 2°C dans les prochaines décennies pourrait étendre vers le nord le territoire des moustiques vecteurs de maladies tropicales, comme le paludisme ou la dengue, comme en Martinique en 2007.