Les Mousquetaires s’engagent contre les oeufs de poules élevées en cage

Le groupe Les Mousquetaires vient d’annoncer sa volonté de mettre fin à la commercialisation d’oeufs de poules élevées en cage.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 10 jan 2017, à 10 h 20 min
Les Mousquetaires s'engagent contre les oeufs de poules élevées en cage

D’ici à 2025, les enseignes Intermarché et Netto ne commercialiseront plus d’oeufs de poules élevées en cage. Dans un communiqué, le groupe annonce sa volonté de travailler de concert avec les éleveurs pour mener à bien cette nouvelle politique.

Les oeufs de catégorie 3 ne seront plus commercialisés d’ici 2025

Les nombreux scandales qui ont, ces derniers mois, montré l’envers du décor de la production d’oeufs de poules élevées en cage, semblent gagner du terrain sur l’industrie alimentaire. Lundi 9 janvier, le groupe Les Mousquetaires, qui possède les supermarchés Netto et Intermarché, vient d’annoncer l’arrêt progressif de la commercialisation d’oeufs de catégorie 3.

Découvrez les chiffres de la production d’oeufs en France grâce au Planetoscope

En 2025, les enseignes du groupe ne vendront plus que des oeufs issus d’élevages alternatifs, soit de catégories 0, 1 et 2. Cette révolution devrait se faire progressivement et Les Mousquetaires promettent une première échéance en 2020, date à laquelle tous les oeufs de la marque Moisson seront issus d’élevages alternatifs (sol, plein air, Label Rouge et bio).

Saviez-vous qu’un Français sur dix produit ses oeufs à la maison ?

Une opération menée en partenariat avec les éleveurs

« Notre ambition est de rendre le mieux manger accessible à tous : notre rôle de distributeur est aussi de proposer à nos clients un choix de produits qui corresponde à leurs attentes, tout en permettant aux filières agricoles de s’adapter à ces nouveaux enjeux », explique Jean-Marc L’Huillier, président de la direction du développement durable du groupe Les Mousquetaires, dans un communiqué.

Comment bien choisir ses oeufs ?

Le groupe affirme travailler en concertation avec les éleveurs. Cette nouvelle politique est déployée progressivement, de manière à répondre aux nouvelles attentes des consommateurs tout en préservant la pérennité et la durabilité de la filière. « D’ici 2025, les éleveurs auront le temps nécessaire pour s’adapter aux nouvelles exigences et développer des méthodes d’élevage alternatives à la cage aménagée », estime encore le groupe.

Illustration bannière : Élevage de poules en batterie – © TZIDO SUN Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merveilleux. Et en 2045 Intermarché annoncera qu’ils ne font plus de poule au sol après que L214 ait filmé les conditions désastreuses dans lesquelles elles vivent. Merci les mousquetaires !

Moi aussi je donne mon avis