Les légumes asiatiques lourdement contaminés aux pesticides

Les légumes asiatiques lourdement contaminés aux pesticides
Vous aimez ? Partagez :

On savait déjà que les cultivateurs asiatiques qui travaillent massivement pour l’export ont la main lourde en matière de produits phytosanitaires (insecticides, herbicides et fongicides, engrais). Mais c’est la Suisse qui enfonce le clou : un laboratoire confirme la pollution massive et les Autorités sanitaires suisses ont réagi en retirant du marché nombre de légumes importés d’Asie, trop chargés en pesticides.

L’agriculture asiatique : trop de pesticides et fongicides

PesticidesInsecticides, herbicides et fongicides affectent non seulement l’environnement mais aussi la santé humaine. En consommer n’est pas sans conséquence et pourtant, tous ceux qui mangent des légumes qui proviennent de Chine ou d’Asie le font. Or cette zone est devenue une grande zone exportatrice pour bien des produits, comme notamment les champignons qui sont abondamment couverts de pesticides.70% de la consommation de champignons de Paris en France proviennent de Chine et de ses 10 millions d’éleveurs !

En 2012, Greenpeace avait trouvé 29 pesticides dans le thé des Chinois. Il n’y a pas de débat. Comme le confirme l’ONG Food Sentry: les aliments d’origine chinoise sont bien ceux qui posent le plus problème en termes de pollution aux pesticides, malgré une politique qui officiellement cherche à les limiter depuis 2007.

Un rapport qui fait peur : 1 légume sur 4 retiré du marché

Un laboratoire cantonal de Zurich a jeté un froid* et bien qu’on ne veuille pas être trop alarmiste sur consoGlobe, il nous parait important de le partager avec vous :

pesticides-toxique-danger>Sur 230 légumes exotiques prélevés directement aux frontières suis à des fins d’analyse, 63 ont été retirés du marché (27%) à cause de teneurs en pesticides excessives.

Pire, les Autorités sanitaires ont considéré que les légumes pouvaient représenter un danger pour la santé dans 7% des cas !

Le chimiste genevois, Patrick Edder, explique la gravité de la chose et que «les dépassements sont énormes. Il n’est pas rare d’observer des valeurs qui 10 fois ou même 100 fois supérieures aux normes admises». La Confédération suisse a réagi très vite et décidé de renforcer ses contrôles aux frontières.

Les pesticides de plus en plus décriés

L’impact négatif des pesticides sur la santé humaine fait toujours l’objet de débats parmi les chercheurs. Car l’enjeu économique est énorme. Le marché mondial s’élevait en 2011 à 33 milliards d’euros (44 mds $) :

On avait cru un moment, en 2001, à un léger mieux car il y avait un peu moins de pesticides dans nos légumes.  Mais, un récent rapport alarmiste a montré qu’en matière de pesticides, nous sommes plus exposés en France qu’ailleurs.

Developpement durable articleD’où l’importance d’améliorer l’estimation des réels dégâts causés par les pesticides. Le rapport de l’Inserm du 13 juin dernier a dévoilé une étude de grande ampleur qui fait le point sur l’ensemble des connaissances internationales actuelles. C’est déprimant ! Sa conclusion est accablante :  l’exposition à des pesticides, qui s’accumulent dans le sang, «conduit à des augmentations de risques significatives pour plusieurs pathologies», au nombre desquelles figurent les cancers, les maladies du sang, les troubles neurologiques et les malformations.

etoilePlus que jamais, il faut savoir d’où viennent les fruits et légumes que vous achetez et d’interroger votre producteur préféré. Direction l’annuaire des Amap et des producteurs BIO. Bon appétit !

*

Je veux témoigner

Alerte au porc chinois, pharmacie ambulante…

* Rapport qui fait suite à des tests menés en 2012 en collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique, l’Administration fédérale des douanes et trois autres cantons.

Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail


17 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour , je recolte mes graines et j’essaie d’avoir sous la main des légumes et fruits de mon jardin .Mais il y a un aliment que je ne peux pas produire :le thé ,que je fais revenir direct de Chine .alors ,est-ce qu’un rinçage est suffisant pour éliminer une partie des pesticides qui s’y trouvent sûrement ?

  2. je viens de lire sur le point que nous sommes contaminés dans le sang 10 ans par les pesticides,et que cela est la maladie d’alzeimer :les chercheurs viennent de le prouver.surtout les fruits et legumes…

  3. Effarée par la provenance des légumes, sur les étals :
    Poivrons rouges,aubergines,bananes,de BELGIQUE, fraises(de France) cultivées dans du substrat(Hors sol)l’énumération est trop longue,
    doit-on faire comme l’autruche, mettre des œillères et continuer à nous empoisonner et à empoisonner nos enfants ?….

  4. Soucieux de votre santé et de celle de vos enfants?
    Alors,participez à cette enquête sur le lien entre pesticides et problèmes de santé que vous soyez directement exposé ou non , nous le sommes tous à des degrés plus ou moins dramatiques:

    Pesticides ou Santé, faut choisir?

    web.paysan.free.fr/pesticides/

  5. Acheter des fruits et légumes qui viennent de l’autre bout de la planète, en plus de leur charge de pesticides présente encore un autre inconvénients: les fruits sont IONISES (c’est le terme officiel), qui en masque un autre un peu plus brutal : ils sont IRRADIES. Ceci pour bloquer leur maturation (leur pourrissement pendant leur transport).
    Il faut être totalement inconscient pour s’imaginer s’être nourri après avoir ingéré ce cocktail molotov. Et encore plus comme cette personne qui a trouvé que ces carottes font des étincelles au mirco-ondes : cet engin est à bannir de nos cuisines ! voir ici les différents articles qui traitent de l’alimentation.

  6. Bonjour,
    une conclusion à tout ce que nous entendons, lisons …ignorons…tout ce qu’on nous fait croire…comment pouvons nous nous en sortir !!!notre TERRE est en piteux état…
    NE MANGEONS PLUS, NE RESPIRONS PLUS…..
    Personnellement je fais très attention à mes achats alimentaires, mais
    malgré tout, je suis certaine que nous nous intoxiquons peu à peu..
    Pas réjouissant tout ça..

  7. L’Inde. Ce pays a aussi de sérieux problèmes. Nous y avons habité plusieurs années. Les carottes font des étincelles dans le micro onde. Cause probable : Trop de produits fertilisants (Photosynthèse NADP/NADPH). Les cultivateur na savent pas lire ou ne comprennent pas les doses ou veulent absolument faire profit.

    • Inutile d’aller chercher en Inde pour une « découverte » de cette nature. J’ai dans mon entourage des agriculteurs qui savent à peu près lire, mais qui ignorent tout, et jusqu’à l’éxistence de notre bonne vieille  » règle de trois ». Alors, pour le calcul des dosages des produits dangereux, je ne vous dis pas la catastrophe, et en plus, les commis voyageurs pour ces produits poussent à la consommation sous le fallacieux prétexte que cette année tel ou tel production va être chère, et donc qu’il faut se garantir de gros rendements ! Ce serait si compliqué que la maîtrise de ce calcul soit vérifiée pour tout le personnel utilisateur ?

  8. Chez nous,un pays asiatique comme le vietnam, on refuse d`utiliser les produits chinois, surtout fruits et legumes pleins de pesticides et de produits chimiques qui peuvent etre cancereux

  9. Au quotidien je défends la consommation des produits locaux et soutiens les circuits courts. Toutefois, même si on peut avancer l’argument de manger moins mais de meilleure qualité, la réalité n’est pas si simple. Pour s’en sortir, l’agriculteur bio doit vendre plus cher ses légumes (environ 16euros un panier assorti dans les vosges), ses produits sont en général de grande qualité ; sauf que cette consommation ne peut-être réservée qu’à une certaine catégorie de la population. Une famille n’ayant pour seule ressource les minimas sociaux ou le RSA, les travailleurs pauvres ne peuvent faire leurs achats dans les amap ; et ils sont nombreux !

  10. Avez-vous déjà bien regardé des « ASIATIQUES » , non ? et bien regardez encore. Vous verrez qu’ils sont « PETITS » bien souvent « MAIGRES » etc. , et pourquoi ? et bien parce qu’ils mangent en petite quantité ce qu’ils produisent, pour pouvoir nous envoyer chez nous les restes de leur production. Alors ne soyez pas « BÊTES », pour votre consommation de fruits et légumes, n’achetez que ce qui vient de « FRANCE », pas de Chine, pas d’Amérique du Sud,d’Israèle, d’Afrique du Nord etc. , dites vous que ces produits ne supportent pas le voyage! ! Avant on mangeait des tomates quand elles étaient mûres chez nous, mais pas du Maroc . . .
    Je viens d’acheter 1k de poireaux chez Auchan Béthune à tenez vous bien: 2€79 le k. Ils viennent de Belgique, et en prime ils sont pourri à l’intérieur. Alors : « BON APPETIT »

    • Bravo pour le cliché raciste sur les asiatiques! Et s’ils ont les yeux bridés c’est aussi à cause des pesticides?

  11. Consternant que l’Union Européenne qui adopte des directives sur la taille des concombres ne soit pas pionnière sur ces questions.
    Effrayant qu’il n’y ait aucun contrôle, que notre thé qui vient d’Inde ou de Chine, auquel nous attribuons des vertus pour la santé soit assaisonné aux pesticides.

    J’aurais tout de même une réserve sur ce terme de « légumes asiatiques »du titre : cela ne veut pas dire grand chose, il doit y avoir des nuances selon les pays, les régions aussi. Et les fruits et légumes européens (fraises espagnoles, raisins italiens…) n’ont souvent rien à leur envier. Quant aux fruits américains (bananes, ananas, etc.) c’est encore pire.

  12. pourquoi exporter des produits que l’on produit en France ???

  13. Encore et toujours des études et des rapports accablants mais toujours pas de réactions de la part de nos politiques ainsi que des autorités sanitaires. La santé de la population est bien loin de leurs soucis. A quoi servons-nous donc sinon à uniquement enrichir le pays. Un peu de respect et de courage vous feraient honneur.

    • La réponse à votre question est dans l’article : le marché mondial des pesticides représente 33 milliards d’€. Cela est plus important que la santé de l’homme et la préservation de la planète… Toutes ces multinationales qui s’enrichissent en polluant, devraient tout de même se demander ce que leurs dirigeants vont pouvoir manger lorsque tout sera pollué (cf. Monsanto qui avait interdit les OGM dans ses restaurants d’entreprise, un comble !!)

  14. Quand les super marchés et autre vendeurs auront le courage d’afficher en clair la provenance des produits mis en vente dans les magasins, l’Europe et nos faiseurs de lois auront le courage de légiférer dans ce sens…. c’est pas pour demain tant qu’il y aura des lobbys.

Moi aussi je donne mon avis