Le génocide silencieux des requins

Les requins sont-ils de dangereux prédateurs ? Ils sont injustement mal-aimés alors qu’ils font partie des espèces en danger. Le point sur la disparition progressive des requins, ses causes et ses conséquences.

Le génocide silencieux des requins

Les requins sont trop souvent perçus comme d’effrayantes machines à dévorer, dont le seul but est de croquer nageurs et surfeurs. La vérité est que si le requin est un prédateur incroyablement affûté, qui a réussi à survivre sur Terre des millions d’années, c’est plutôt lui qui est victime de l’Homme, que l’inverse. Sans compter qu’il joue un rôle majeur dans la grande balance que constitue l’écosystème.

Requins, aussi utiles qu’effrayants

À quoi pensez-vous si l’on vous parle de requins ? Aux films Les dents de la mer, La plage ou à ces documentaires montrant le requin comme capable de renifler la moindre goutte de sang diluée dans l’eau pour finalement fondre sur sa proie et la déchiqueter avec ses multiples rangées de dents pointues aiguisées ?

La peur qui règne autour du requin est perceptible chez une grande partie de la population, ce qui lui a valu d’être surnommé le « mangeur d’hommes ». Mais le requin n’est pas cet animal tueur que nous imaginons tous inconsciemment.

D’abord, il existe plusieurs dizaines d’espèces de requins, dont la plupart ne croiseront jamais l’Homme. Certains requins se cachent dans les récifs ou dans les grandes profondeurs, et la plupart des espèces ne s’aventure pas près des rivages. Enfin, d’autres espèces sont complètement inoffensives, à l’instar du requin-baleine.

Le requin, un animal fascinant

Avec des ancêtres antérieurs aux dinosaures, les requins ont prouvé en traversant toutes les crises d’extinction, leur parfaite adaptation au milieu marin et leur rôle de super-prédateurs. Une grande diversification des espèces leur a en outre permis de conquérir la quasi-totalité des océans. Emblématiques parmi tous les poissons, ils sont paradoxalement aussi les moins bien connus.

Mais aujourd’hui, alors qu’ils sont confrontés face à l’Homme, à leur plus terrible danger et menacés de disparition, la science s’intéresse à eux de près, l’industrie aussi, qui aimerait bien copier leurs performances avec les techniques du biomimétisme.

requin-pelerin

Un requin-pèlerin, le plus gros poisson après le requin-baleine, qui se plaît bien… en Bretagne

Des requins partout dans le monde

On trouve des requins à peu près partout dans le monde, au nord comme au sud, dans les mers et dans les océans, dans les récifs coralliens ou dans les grands fonds.

Ils jouent un rôle important dans l’écosystème marin, ils tuent les poissons malades, blessés, ou faibles, maintenant les espèces saines. En tant que garants de l’équilibre des espèces marines, la disparition des requins aurait des conséquences désastreuses sur ces dernières. Les poissons faibles et malades survivant, ils pourraient infecter d’autres espèces ou ne plus se reproduire correctement.

Or les requins sont aujourd’hui en danger, victimes d’habitudes alimentaires ancestrales, de la pêche pour leur peau et leurs ailerons, du tourisme ou de croyances médicinales.

Lire page suivante : les requins, éradiqués des grandes profondeurs