Comment se passe l’hiver pour les animaux qui hibernent ?

Certains animaux ont développé une technique biologique tout simplement fascinante pour survivre à la période hivernale : l’hibernation. Une stratégie complexe et non sans risque pour eux, mais qui reste leur seul moyen de traverser l’hiver. Zoom sur les animaux qui hibernent.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 3 Dec 2020, à 7 h 55 min
Comment se passe l’hiver pour les animaux qui hibernent ?
Précédent
Suivant

Les animaux qui hibernent sont le fruit d’une longue évolution dans des milieux aux hivers tellement rigoureux qu’ils ont exigé d’eux l’adaptation de leur métabolisme tout entier. Quand, qui, comment et pourquoi l’hibernation sont autant de questions qui trouveront réponse ici !

Pourquoi les animaux hibernent-ils ?

Quand l’hiver arrive, les températures baissent, ce qui demande alors aux animaux de dépenser plus d’énergie pour maintenir leur température corporelle à un niveau acceptable.
Cette augmentation de leurs besoins en énergie doit alors être compensée par une plus grande consommation de nourriture… Mais c’est très exactement le moment où la chose n’est plus possible ! En effet, en cette saison la végétation, non contente de ne plus croître, est aussi souvent ensevelie sous une couche de neige.

Ces deux facteurs réunis font que pour leur survie, certains animaux ont réussi à mettre au point une stratégie d’adaptation radicale : l’hibernation.

Hibernation tortue – Son secret pour tenir si longtemps sous l’eau

Hibernation définition

C’est un état d’engourdissement (hypothermie régulée) qui peut durer plusieurs jours ou semaines, et dans lequel tombent certains animaux afin de conserver leur énergie et de traverser l’hiver : une sorte de mise au ralenti de l’organisme.

Le rythme cardiaque chute au plus strict minimum pouvant être divisé par 10 et la température corporelle diminue jusqu’à atteindre à peu de chose près la température ambiante.

Quand l’hibernation a-t-elle lieu ?

Les périodes d’hibernation changent quelque peu selon les animaux qui la pratiquent. Son déclenchement est de mieux en mieux connu mais il reste cependant quelques zones d’ombre.

Hibernation ours – Dernière sortie avant d’entrer en torpeur hivernale ? © Sergey Uryadnikov

On sait cependant que pour certains animaux, comme le Grand Hamster d’Alsace, c’est plus le rythme du jour et de la nuit et donc la diminution de la luminosité qui vont enclencher le mécanisme d’hibernation.

Pour d’autres animaux qui hibernent ce sera plutôt les changements climatiques et la diminution de la température qui vont enclencher la chose permettant ainsi de maximiser la période de récolte alimentaire (en stockant du gras par exemple).

Hiverner ou hiberner ?

Ce n’est pas la même chose. Hiverner consiste en effet à « simplement » se mettre à l’abri des intempéries.

Combien de temps dure l’hibernation ?

L’hibernation à proprement parler peut durer de quelques semaines à plusieurs mois selon les espèces, les lieux et les années.

Il est cependant à noter qu’aucun animal ne réalise l’intégralité de son hibernation d’une seule traite car ce serait bien trop compliqué de se réveiller ensuite.

En effet l’hibernation est entrecoupée de périodes de sommeil profond et de périodes de réveil. Mais ces réveils sont à hauts risques pour les animaux qui mettent beaucoup de temps à s’activer totalement passant parfois d’une paralysie partielle (du bassin par exemple) à un réveil total sur plusieurs heures… le tout en consommant une énergie précieuse.

Merci de ne pas déranger ce petit loir et tous les animaux qui hibernent © COULANGES

La mort n’est pas rare dans le processus et des réveils intempestifs (un chien qui n’est pas tenu en laisse et vient réveiller l’animal par exemple) sont encore plus risqué pour la survie des animaux.

Qui sont les animaux qui hibernent ?

Si la marmotte est très certainement l’animal qui hiberne le plus connu, elle n’est de loin pas la seule comme nous venons de le voir avec le Grand Hamster d’Alsace !

On peut ainsi citer les fameux ours de tous poils et de toutes couleurs mais aussi le hérisson, le loir, les tortues ou encore les moufettes au Canada, certaines grenouilles, certaines chauves-souris et plusieurs spermophiles (famille des écureuils, ces derniers n’hibernant pas).

Comme nous pouvons le constater, bon nombre d’espèces ont adopté cette stratégie mais, d’une certaine manière, heureusement que nous non !

Illustration bannière : Hérisson en hibernation © Coatesy
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis