La folie des fontaines à eau gazeuse et des sodas à domicile (1)

Symptôme de l’attrait croissant des modes d’alimentation respectueux de l’environnement ou reflet d’un souci plus fort de préserver son pouvoir d’achat, le phénomène des fontaines à eau gazeuse fait florès dans les cuisines.

Quelles sont les causes de la popularité des fontaines à eau gazeuse personnelles ? Quels sont leurs avantages ? Les gazéificateurs sont-elles bons pour la santé ? Les fontaines à eau personnelles sont-elles rentables ? Petite enquête de consoGlobe.

Le succès de l’eau en bouteille, une plaie pour l’environnement

L’eau est primordiale à notre survie, nous qui sommes faits à 70 % de ce liquide indispensable. Que faut-il boire : eau en bouteille ou du robinet ?

Selon un institut d’études américain, l’eau en bouteille est la boisson qui connaît le plus de succès au niveau mondial, une grande réussite pour l’industrie agro-alimentaire. Les Etats-Unis sont les plus gros consommateurs d’eau en bouteille. Les Français, eux, sont de grands exportateurs d’eau en bouteille. L’Inde et la Chine, ont triplé et doublé leur consommation entre 2000 et 2005.
Au total 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues chaque année dans le monde. Soit 22 milliards de dollars de recettes.

Pour l’environnement, ce succès est plutôt une vraie mauvaise nouvelle. Rappelons que d’un point de vue strictement environnemental l’impact de l’achat d’eau en bouteille est négatif car, sans parler des déchets générés par les bouteilles en plastique qu’il faut bien fabriquer , il est plutôt aberrant de transporter de l’eau d’un bout à l’autre de l’Europe ou de la planète.

Quel est l’impact réel sur l’environnement d’un litre d’eau italienne bue à Bruxelles ou d’un litre d’Evian en bouteille dégusté à Los Angeles ?

Selon le Worldwatch institute, organisme indépendant, près de 2 millions de tonnes de bouteilles en polyéthylène téréphtalate (PET) finissent en décharge chaque année aux États-Unis. Le transport et la fabrication des bouteilles non seulement consomment beaucoup d’énergie mais dégagent énormément de gaz à effet de serre. De plus, certains cours d’eau et réserves d’eau souterraines sont menacés de surexploitation.

La fabrication, le transport et le retraitement des quelque 140 000 tonnes de bouteilles plastiques qui finissent en déchets par an en France pèsent évidemment sur l’environnement.

L’eau en bouteille, une mauvaise idée pour le budget familial

Pour le consommateur, la consommation d’eau en bouteille n’est pas un bon plan. Elle n’a pas vraiment d’avantages, hormis le plaisir de choisir sa marque d’eau. On peut par ailleurs comprendre le plaisir à goûter différentes eaux venues du bout du monde ou de la France. Mais, il faut être conscient que l’eau embouteillée peut coûter de 240 à 10.000 fois plus cher que l’eau du robinet.

D’un point de vue budgétaire, boire de l’eau en bouteille n’est donc pas très rationnel. Constat : l’eau du robinet coûte 200 à 500 fois moins cher que l’eau en bouteille achetée en grande distribution. Même si vous achetez et utilisez un filtre dont vous changez la cartouche de charbon actif chaque mois pour l’adoucir, l’eau du robinet ne vous revient qu’à 2 ou 3 centimes le litre. A comparer à certaines marques d’eau à largement plus d’un euro…à comparer avec un prix au litre de 0,003 € environ pour l’eau du robinet.

Pour la santé, l’eau en bouteille pas meilleure que celle du robinet

L’eau du robinet est moins chère et meilleure pour l’environnement. De plus, l’eau au robinet est d’excellente qualité… alors, le bon plan c’est bien de boire l’eau du robinet plutôt que de payer des bouteilles.

En France, on dispose d’un savoir faire remarquable. Alors que dans la plupart des autres pays, la gestion des réseaux de distribution d’eau est publique, elle est privatisée depuis le 19 ème siècle dans notre pays. D’habitude la France est plutôt connue pour ses grands services publics. Conséquences positives de cette concurrence (entre autres causes) : des géants mondiaux sont nés et la qualité de l’eau potable en France est excellente.

De plus, comme l’eau est un des biens alimentaires les plus contrôlés, si ce n’est le plus contrôlé, la fiabilité sanitaire de l’eau est excellente. On peut en boire les yeux fermés.