Cuisine et petites économies

Peut-on cuisiner, se faire des bons petits plats, se faire plaisir tout en économisant l’énergie ? Et bien oui c’est tout à fait possible grâce à de petits gestes…

Astuces pour économiser de l’énergie en cuisine…

  • Avec un four classique, pas loin de 9 / 10 ème de l’énergie se perd, tandis qu’avec un four à chaleur tournante, la chaleur est mieux répartie même en cuisant plusieurs plats à la fois. Au total, 35 % de gaz à effet de serre en moins ;
  • Quand on utilise des plaques, pour éviter une déperdition de chaleur il vaut mieux choisir des casseroles et des poêles à fond très plat qui sont plus large que la plaque elle-même.
  • C’est une évidence, mais avant de mettre des plats et des aliments au frigo, il vaut mieux les laisser refroidir et inversement, les laisser tiédir quand on les sort du frigo pour les réchauffer ou cuire.

  • Quand on le peut, c’est mieux de faire les plats qui nécessitent une longue cuisson en grande quantité.

Si on peut ensuite les stocker, c’est une manière d’économiser l’énergie : de toutes façons le congélateur tourne, qu’il soit vide ou plein, alors que vous économiserez une longue cuisson au bénéfice d’un simple réchauffage ;

  • Pendant la cuisson, ne pas oublier de couvrir les casseroles. Une fois que cela boue, on peut baisser le feu, car gros bouillons ou petits bouillons ne changent rien du point de vue cuisson.
  • Pour griller du pain, n’utiliser pas un grill mais un toaster qui utilisera moitié moins d’énergie.
  • La cuisson en cocotte minute permet de cuire plus vite et donc en consommant moins.
  • Quand on fait bouillir 10 litres d’eau sur les plaques d’une cuisinière à gaz ou avec une bouilloire, c’est jusque 1 kilo de gaz à effet de serre qui se dégage. Si on utilise un four micro-onde, on en dégage moitié moins.

*

Lire sur la cuisine